Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Violé il reconnaît l’enfant issu de ce viol

Une bouteille à la mer

Madame Schiappa .

J’ai rencontré un homme qui était toujours aux petits soins pour moi . C’était même trop.
Ils venait en bas de mon travail sans que je lui demande pour me raccompagner chez moi, me proposais de m’aider continuellement .
j’ai fini par sortir avec puis je m’ attaché à lui .
Je me suis éloigné de mes véritables amis.
Nous avons eu une petite histoire mais j’ai fini par lui demander d’être exclusivement qu’un ami.

Je ne voulais plus avoir de relations sexuelles avec lui

Il est devenu mon meilleur ami, un ami qui était devenu indispensable. Mon confident.

Il m’a promis qu’il me respecterait qu’il serait sage

Malheureusement je voulais garder cette amitié

Je dirais même qu’il était devenu indispensable, comme si je ne pouvais plus rien faire seule.

J’étais passée de femme indépendante et dur qui n’avais besoin de personne pour vaquer à ces occupations à une femme dépendante.

. En août 2019 après plusieurs disputes par message.
J’ai fini par le bloqué et le débloquer 1 jour plus tard.
Alors que j’étais enceinte de 9 mois Il m’a appelé et m’a avoué avoir abusé de moi lorsque j’étais sous cachets.

Il m’a également dit qu’il m’avait envoyé ces aveux par SMS mais malheureusement pour moi je l ayant bloqué je ne trouvais pas trace de ces aveux.
Pour remettre dans le contexte 1 an avant ces aveux en août 2018 après un incident j’ai eu une entorse à la cheville, au poignet et au doigt ainsi que des côtés fêlés. La douleur était insupportable.

Cela faisait plusieurs jours que je ne dormais plus.
Je lui avait demandée de venir veiller sur moi car j’allais prendre une grande dose de médicaments dont de la morphine pour dormir. .

Je lui avait demandée de surveiller ma respiration et au moindre doute d’essayer de me réveiller et ou d’appeler les secours.
Ce jour il a profité de moi et il m’a violé. Il m’a avoué d’être allé jusqu’au bout et être sorti à la dernière minute. Il m’a dit-il ” fallait que je te le dise pour me soulager la conscience” , il s’est servi de la religion pour me dire que je devais lui pardonner et me faire culpabiliser.

Ces aveux mon permis de comprendre que ce n’était pas la première fois qu’il me violait mais mon subconscient refusé de le croire je me battais contre cette idée.

C’est grâce à l’aide d’une association que j’ ai vraiment pris conscience que c’était bien des viols et que je n’etais coupable.

Le pire dans tout cela c’est que ce n’est pas le seul incident. Debut 2018 je lui avais faits promettre de ne plus me toucher, de me respecter et d’être sage .

Les rares fois où il venait dormir chez ma sœur nous dormions lit séparé et il ne tentait rien.

Je dormais par terre et lui dormais sur le canapé lit

Quelques fois il me disait qu’il avait envie de coucher avec moi et ou me faire un enfant.

Je lui répondais non et il arrêtait et s’excuser . Le lendemain matin il me remercier de lui avoir dit non et me disait que j’avais raison.

Puis il ne le demandais plus, J’étais rassurée et j’avais entièrement confiance en lui.

Nous sommes parti en vacances ensemble en mai 2018 tout se passait relativement bien.

Je l’ai même remerciais de m’avoir respectée et rien tenté. Mais 3 jours avant notre retour de vacances tout a basculé.
Je suis une personne qui ne bois pas j’ai la trentaine et au cours de ma vie je n’ai bu que 3 fois dans ma vie. D’ailleurs je lui avais dit à plusieurs reprises que je buvais pas parce que je n’étais pas dans mon état normal lorsque je buvais.
Nous avons passé notre soirée dans un port. Nous sommes allés dans un bar puis dîner.
Lors de cette soirée il m’a convaincu de boire . Ma tête tournée et j’étais joyeuse nous sommes ensuite allés dîner. Il a pris un cocktail et m’a proposé de le boire avec lui.

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai également bu des gorgées de son cocktail.
J’ai commençais à avoir chaud je voulais dormir. Je lui ai proposais de me laisser faire une petite sieste dans le restaurant parce-que je me sentais partir. Mais il a voulu rentrer immédiatement. Je ne me souviens plus comment j’ai pu arriver à la voiture. Je sais qu’il m’a embrassé au restaurant et que l’ait repoussé .
Dans la voiture il a mis sa main dans mon entre deux cuisses je lui ai dit non ce n’est raisonnable et puis trou noir.
Le lendemain j’étais dans son lit nu et il était a côté de moi il me collé. Je sentais sa respiration sur mon oreille.

lorsqu’il a vu que j’étais réveillée il m’a dit que la nuit dernière était fabuleuse. Quand avais couchais plusieurs fois . Que c’était la plus belle nuit qu’il est avait passé avec une femme et Il m’a dit que je lui ai fait une déclaration d’amour. Et il a recommençait je l’ai laissée faire.
Si je lui ai dit que je l’aimais sous alcool c’est que c’était vrai
J’étais dégoûtée par moi-même, pour moi c’était de ma faute je n’avais pas qu’à boire et en plus vraisemblablement je lui ai dit que je l’aimais cette nuit-là . Ça devait être vrai alors. Je n’ai pas pu m’empêcher de me laver pendant un long moment après l’acte . Pour moi ce n’était pas de sa faute . je lui ai dit que je me sentais sale je ne voulais plus qu’il me touche . J’ai fini par me détester. Je me sentais sale et honteuse. Pourquoi est ce que j’avais bu?
lorsque je lui en parlais de retour de vacances de cette incident je lui disait que je me sentais coupable.

Je l’ai même remercier pour sa compréhension, je voulais même me faire pardonner. Pour moi j’étais l’unique responsable.

Lui bonne âme me disait qu’il ne fallait pas que l’on était 2 . Il a réussi à me faire croire que ce n’était rien. Il m’a fallu près de 1 an pour me comprendre que c’était bien un viol.

Entre temps en août 2018 , il m’a violé mais je ne le savais j’étais sous cachets ,stone inconsciente.

voilà comment j’ai vécu ce jour là .

Lorsque ma sœur partait travailler dans les Alpes elle me prêtait son appartement.
Après une chute , je m’étais fait une entorse aux doigts, à la cheville et poignets.

La douleurs était devenu insupportable.
En journée, j’ai demandais à mon ancien meilleur ami de venir veiller sur moi car j’allais prendre une forte dose de médicaments.
J’ai pris 2 acupen 1 ixprim et un ibuprofen.
Je lui avais demandé de surveiller ma respiration et au moindre doute de me réveiller et ou d’appeler le SAMU.
D’ailleurs je ne souhaite à personne ces douleurs.

J avais mis le matelas par terre et lui était assis à côté de moi . Il m’a dit que ce serait mieux comme ça et qu’il allait regardait un film sur son portable pendant qu’il me surveiller.

Ah mon réveil il était assis à côté de moi.
Je lui ai dit que c’était bizarre que j’avais l’impression d’avoir fait l’amour.

Que j’avais sans doute fait une rêve érotique.

Je l’ai remercié d’avoir veiller sur moi je lui ai dit que heureusement qu’il était la pour moi car je ne sais comment j’aurais sans lui.

Il m’a dit pas de problème, maintenant que j’étais réveillée il pouvait partir, qu’il n’avait plus de danger.

J’étais vraiment heureuse d avoir un ami comme ça.
Il prenait sur son temps pour me rendre service.

Il me respecter, la confiance étais revenu et j’étais encore plus attaché à lui.

Notre amitié était encore plus forte pour moi ,je pouvais lui faire entièrement confiance il avait veillé sur moi lorsque j’étais sous médicaments (à cette époque je ne savais pas qu’il m’avait violé car il me l’a avoué en août 2019), .

Il m’avait pardonner d’avoir bu lors de notre voyage. J avais perdu le sens de la réalité. Pourtant j ai un gros caractères.
J’aimais beaucoup sa compagnie même si il me disait qu’il m’aimait je lui expliquais souvent que notre amitié suffisait . Qu’il ‘ne fallait pas tout gâcher.

Je lui préciser que si cette situation ne lui allez pas qu’il fallait mettre a terme notre amitié. Je lui rappeler très souvent de vive voix lors de nos longues conversations que je me sentais toujours sale depuis notre voyage et il le respecter il ne tenter plus rien .

Ça semblait lui suffire

En décembre 2018 il est venu dormir à la maison nous dormions sur 2 couchage différents comme d’habitude. Mais cette nuit là il a été très très assistant , il a insisté toute la nuit, j’ai du trouver tout les arguments possible pour qu’il me laisse tranquille parce que “non je ne veux pas ” ne lui suffisait pas.

Il a commencé par j’ai envie de toi et après plusieurs non et argumentation de ma part il a fini par me dire qu’il voulait me faire un enfant.

Je suis resté sur mes gardes toute la nuit. Pour le rejeter des qu’il essayait de toucher mes seins.

A court d’arguments j’ai fini par céder .

Au petit matin pour moi il n avait plus de risques.

Il est parti ce laver et je me suis partie me laver après lui.
Je me suis habillée et j étais prête pour aller travailler. Il ne manquait plus que mes chaussures et mon manteau.

J’étais fatiguée par la nuit dernière et je me suis couchée tout habillée pendant qu’il prenait son petit déjeuner. Je voulais profiter du canapé lit.

Lorsqu’il dormais chez ma sœur il avait pour habitude de m’accompagner au boulot je l’ai donc attendu.

Il est reparti dans la salle de bain pendant 5 bonne minutes je lui ai demandé ce qu’il faisait il m’avait répondu rien j arrive.
En sortant de la salle de bain il s est excuser pour la nuit dernière et m’a demandé un câlin. J’ai voulu m’asseoir sur le canapé mais il m’a dit je veux te serrer dans mes bras allonger .
Un vrai câlin m’a t’il dit.

Je me suis dit Ah enfin il s’est excusé il est revenu à la raison.

J ai fermer les yeux, il s est mis a me carreser les cuisses.
Je lui ai dit d arrêter .
J étais en tunique, Il a déchirée mon collant et il entrer en moi.
A court arguments je l’ai laissée faire, tout est passé très vite dans ma tête. Je me suis dit voilà pourquoi il est allée dans la salle de bain il a mis un préservatif.

Après avoir terminé il s’est mis à rire et m’a dit j’ai fait exprès de ne pas mettre de précaution pour que tu tombe enceinte.

Je me suis précipitée dans la salle de bain j’ai laver l’intérieur mis le jet d’eau pour qu’il aille le plus profond. Je n’arrivais même plus a parler , j’étais abasourdi, je l’ai ressenti comme un viol. J’ai fini par lui dire qu’il était fou . pourquoi avait il fait ca?.

Il m’a répondu que comme je l’ai laissée faire c’est que j’en avais envie. Je l’ai cru , il avait raison je ne me suis pas débattu.
Mais s’était bien un viol.
Je me suis mise a pleurer, je lui ai dit que je ne voulais pas tomber enceinte ,je ne pensais même plus a l’ acte.mais plutôt la peur d être enceinte.

Je me suis sentis encore plus sale que lorsque nous étions en vacances car là c’est moi qui l’ai laissée faire.
Même si je ne voulais pas je l’ai laissée faire .

Je n’avais rien bu

Mais pour une fois je ne me sens pas coupable.
Pour moi il était l’unique coupable.

Car je lui avait dit non et dit tout les arguments possible.
Je lui avait dit non
Je lui ai dit que si je tomber enceinte, je ne lui pardonnerais pas.

Il m’a dit que même si nous n’étions pas ensemble il voulait un enfant de moi une part qui ne pourrai jamais le quitter.
il m’a demandé pardon, il m’a dit que j’étais sa seule amie, de ne pas l abondonner, qu’il ne recommencerai plus. Son fils allez bientôt partir très loin et qu’il le verrais rarement. Il avait besoin de moi. Je lui ai pardonner .

Il m’avait convaincu que j’étais consentante.
Nous sommes descendus je lui ai dit qu’il n était pas nécessaire qu’il m’accompagne au boulot.

Le soir venu j’ai acheté la pilule du lendemain.

Après ce jours là lorsqu’il m’appelait ,il me disait qu’il sentais que je m’éloignais de lui, Il me parlait du futur départ de son fils pour la Martinique .

Au lieu d être en colère contre lui j essayais de le rassurer.

Je suis tombé enceinte je lui ai pardonner mais je lui en voulais énormément
Je ne sais pas pourquoi j’ai eu besoin de rester en contact avec lui.
Étant enceinte je ne voulais absolument plus penser que c’était un viol parce qu un enfant avait était conçu.
Je ne pouvais pas porter l enfant d’un viol hors de question.
Je m’en suis convaincu
J’ai eu peur de détester cette enfant.

Aujourd’hui j aime cette enfant de tout mon cœur.
Cette homme a réussi à me convaincre que les viol qu’il a commis n étais rien que j’étais consentante.

Surtout qu’il me disait que j’étais une mauvaise fille car l’avais laissée faire .
Je me sentais a la fois coupable mais révolté.
Moins je le voyais plus je reprenais le sens des réalités.
Il m’a annoncé à mon 8 ème mois de grossesse qu’il m’avait violé 1 an auparavant.
Après cette annonce, j’ai du rester 5 jours au lit avec un mal de tête , une tension haute et très mal au ventre. J’ai eu peur pour moi et le bébé j ai même eu peur que mon bébé et moi perdons la vie.

Je me suis même demandé si il avait fait exprès de me le dire à ce moment là pour que nous perdions la vies.

Ma meilleure amie est venue de Marseille et mon autre meilleur amie son venue me prêter main forte.

Pour arranger et nettoyer la maison.

Je n’ai pas pu leur dire pourquoi j’étais dans cette état, pourquoi j avais mal et que je pouvais pas me lever.

J’ai tout occulté pour le bien être de ma grossesse.

Le pire c’est qu’aujourd’hui cette homme revendique sa paternité.

Par la ruse il a réussi à faire une reconnaissance de paternité

Il projette l obsession qu’il avait sur moi sur cette enfant. Aujourd’hui j’ai peur de tout ,je sors quasiment plus de chez moi.
Je sors que lorsque je suis accompagnée.
Je me sent surveiller par lui, épier, salie. Je sais qu’il a était violent avec son ex femme il m’a avoué l’avoir plusieurs fois étranglée.

Lorsque je fais des cauchemars je fais pipi au lit.
Je ne prends plus soins de moi . Pour ne pas que quelqu’un d autre me fasse subir a nouveau cela.

Pendant des mois j ai refusais et je refuse toujours de penser que mon enfant et issu d un de ses viols

Après recherche j’ai retrouvé ses aveux écrit .
C’est horrible, dans ces aveux il m avoue le viol qu’il a commis, il me dit également qu’il a fait des photos de mes partis intimes pendant que je dormais.
Et m avoue des relations incestueuses qu’il a commis dans sa jeunesse

Le pire dans tout cela c’est que je continue a culpabilisé, le positif c’est que grâce à l association je prends conscience qu’il est l’unique coupable.

J’ai une simple question:
Pourquoi la loi autorise un violeur à reconnaître un enfant?????

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

6
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
6 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
ZaragandegoutLorieKannatte Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Kannatte
Invité
Kannatte
Hors ligne

Bonjour/bonsoir.

Sachez que vous n’êtes pas coupable du tout, au contraire ! Vous n’êtes pas consentante du tout et cet homme vous as forcé de nombreuses fois à des actes non consentis et il à même profiter de vous dans votre inconscient. Ne vous sentez juste pas coupable, cette personne est un monstre qui à profiter de vous car vous étiez faible.

Sa stratégie pour vous piégez était de profiter de vous puis de l’avouer en s’excusant pour refaire la même chose juste après. Vous êtes bien victime de viol et vous n’avez pas à vous dégoûtez, cette personne est un violeur et vous devez porter plainte ! Allez voir des associations pour vous aidez, rassemblez des preuves et allez porter plainte contre lui. Si ça se trouve il va profiter de la faiblesse mentale d’autres femmes pour se vider de ses pulsions.

Je vous souhaite un bon rétablissement et pleins de bisous ^^
En espérant que vous pourrez porter plainte contre ce sale pervers.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lorie
Invité
Lorie
Hors ligne

Bonjour
Je suis vraiment desolé que vous ayez vecu et continuez de vivre tout ça. J’espere que vous etes bien entourée. Tout va finir par s’arranger nous sommes toutes avec vous. Certains hommes sont horrible..

Merci de remplir les champs obligatoires.



degout
Membre
degout
Hors ligne

Merci les filles pour votre soutien. Aujourd’hui il ce permet d aller voir mes proches et me faire passer pour la mauvaise.
J’ai mis quasiment personne au courant. Par honte et surtout parce que je si j’en parle à mon entourage c’est que c’est réel
Je refuse que mes proches sachent que mon enfant et issu d’un rapport non consentis.
Je ne veux pas que cet homme les salisent psychologiquement parlant comme il m’a sali.
Je ne sors plus , je suis l’ombre de moi même physiquement. Heureusement que j’ai un jardin . Je me sent en sécurité que chez moi

Une association me suis depuis 3 mois, mais je suis toujours en attente d’être suivie par un psychologue spécialisée.

Malgré mes relances, ma référente ne m’a toujours pas mis en relation avec un professionnel.

Je vous avoue je ne sais plus comment faire

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Bonsoir , je suis d’accord avec Kannatte et Lorie. Vous n’êtes pas coupable et vous êtes tombée sur quelqu’un d’abominable! Je suis sincèrement désolée. Vous souffrez beaucoup trop, il est temps que cela cesse.
Vous avez eu beaucoup de courage pour contacter une association, bravo! Vous en avez déjà franchis un pas vers votre guérison même si vous avez l’impression de ramer. Vous êtes très forte, sachez le. Du a la gravité de votre cas, il serait nécessaire de contacter d’urgence d’autres associations contre le viol, une seule n’est pas assez. Il vous faut un maximum d’informations et de soutien. Je vous explique: vous êtes toujours en danger, vous et l’enfant car si votre violeur est reconnu en temps que père, il pourrait très bien demander la garde ou avoir contact avec l’enfant autrement dit avoir un contact avec vous .Il est dangereux, en vue de ses relations incestueuses, c’est quasi certain qu’il va faire du mal à votre enfant! Et il continuera de vous abuser également . Quelle horreur, c’est vraiment glaçant d’imaginer ça ! Ce monstre semble en avoir fait des victimes, ( et probablement dans sa famille) , et si vous découvrez qu’il y en a d’autres et qu’elles acceptent de témoigner, il est cuit! Il faut voir ça avec l’association Parler et Coabuse .Non seulement il ne vous lâche pas, mais en plus il risque de s’attaquer au petit. En plus il se permet de bien manipuler vos proches en leur racontant n’importe quoi sur vous! C’est pour mieux vous isoler et il espère qu’ils se retourneront contre vous en cas de révolte de votre part. Il veut votre mort. Mais vous allez réussir à vous en sortir, il faut juste que vous ayez plus de soutien! Si vous ne pouvez pas pour l’instant parler à vos proches, vous devriez tout de même leur expliquer qu’il est dangereux. Si ils ne vous écoutent pas et le croient, écartez vous d’eux! Les gens qui le défendent ne veulent que votre mal et ça ne sert à rien d’essayer de les convaincre, c’est juste une perte de temps et d’énergie. C’est difficile mais il faut parler aux personnes de confiance, c’est important que vous soyez entourée, même si je ne garantie pas que vos proches auront tous une bonne réaction. Moins vous serez entourée plus vous serez vulnérable. Donc je pense que vous devriez vraiment chercher du soutien auprès des associations, il faut que vous leur expliquer tout. Je comprends vos sentiments de honte, je pense que toutes les victimes le ressentent. Je comprends aussi que vous souhaitez dénier, ne pas y croire mais je vous assure que c’est une mauvaise idée. C’est important que vous reconnaissez votre détresse, que vous la fassiez reconnaître. Je le répète: vous êtes en danger. Vous devez absolument réagir pour vous sortir de là!
Vous voulez protéger vos proches mais en vous taisant vous vous condamnez . Imaginez qu’il s’attaque à eux, si vous êtes plusieurs à porter plainte, il ne pourra rien faire du tout! Au contraire, il va y laisser sa peau! Ce genre “d’homme” que je ne considère plus comme des humains ont tendance à se sentir tout puissant , et à le faire croire car ils savent s’imposer aux autres et sont des manipulateurs. Mais en réalité, ce sont des lâches. La seule solution pour les vaincre est de fuir , de se mettre hors de leur porté et de les exposer au grand jour! Il n’est pas au dessus des lois! Après y a de mauvais juges, mais bon si ils s’attaquent à plusieurs personnes , ça sera sa voix contre un groupe de personne. Même si le porc est un excellent manipulateur ( franchement il me glace le sang !!) il ne peut manipuler la vérité trop longtemps, seul contre tous. C’est pour ça qu’ils misent tout en mettant la pression sur la victime et en la manipulant de sorte à ce qu’elle croit qu’elle ne peut rien faire contre lui, il l’isole, essaye de lui faire croire que c’est normal et parfois l’entourage participe à cette pression qui fait désespérer la victime. C’est pour ça qu’il faut vraiment demander de l’aide et ne pas se taire . Il y aura toujours des personnes pour vous soutenir. Parfois ce sont même des personnes extérieures qui apportent une grande aide. Les associations aident vraiment beaucoup a défendre nos droits, l’accès aux soins et à la justice. Vous pouvez décidée de ne pas porter plainte après, c’est votre choix, mais sachez que vous avez le droit et que les associations peuvent vous aider . Et puis si le monstre est déterminé à voir l’enfant, vous allez tout de même devoir le confronter juridiquement. C’est assez éprouvant et dangereux lorsqu’on est seule. Mais c’est possible avec de bons avocats , des gens qui vous soutiennent et l’appui des associations. Ça prend du temps , donc vaut mieux être tout d’abord en sécurité et après avoir une aide soignante pour enfin avoir les épaules de confronter le monstre devant un juge. Si il revient sonner chez vous, vous suit, n’hésitez pas: appelez la police ou la gendarmerie! Et si il vous harcèle par message, alertez la cyberpolice ,bloquez le, gardez les messages, comme preuve et porter plainte. La moindre petite attaque directe, la moindre menace et vous le dénoncer ! Dites vous qu’il n’est pas tout puissant, qu’il n’a plus autant d’emprise sur vous, que vous pouvez le renverser. Je vous met des liens d’associations , je vous recommande d’envoyer un mail, de les appeler et de bien expliquer que vous êtes en détresse, vous et votre enfant. Demandez leur un soutien régulier car vous en avez besoin, vous pouvez leur donner votre numéro de téléphone par exemple. C’est fort possible qu’elles réagissent rapidement car votre cas est extrêmement grave. Je vous conseille de consulter d’abord les associations dans votre région, PARLER et aussi CIDFF:

Appelez et envoyez un mail aux CIDFF de votre région, ils vont donneront de bons conseils :
https://demarchesadministratives.fr/cidf-femme-famille
Un numéro gratuit et anonyme, si besoin d’écoute : Viol, femmes, informations : 0 800 05 95 95
trouver de l’aide près de chez vous:
https://stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html?dep=06
http://www.victimedeviol.fr/tableau-des-departements.html
Une liste d’associations nationales
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/associations-nationales-397.html
L’association Parler qui permet d’accéder à des groupes de paroles, trouver un thérapeute et retrouver des victimes du porc
https://www.associationparler.com/
Un site qui permet de retrouver d’autres victimes du porc. Remplissez simplement le formulaire anonyme de Coabuse. Utile si vous désirez porter plainte:
http://www.coabuse.fr/

Association d’aide aux victimes:
INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes
http://www.inavem.org

Sites institutionnels:
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/
section j’ai besoin d’aide: Suis je concernee et Les numeros d’urgence
numéro associé = 3919
Réseau France victimes
http://www.france-victimes.fr/
numéro d’urgence: 116 006

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes:
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr
http://www.resonantes.fr/

Voici des liens pour vous aider à diagnostiquer les traumatismes et avancer dans votre guérison :

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr
** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/
** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/
** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/
** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

En tout cas, sachez que vous pouvez vous en sortir, vous et le petit. Comme ça doit être dur d’avoir l’enfant de son violeur…mais il est aussi innocent que vous. Et ce monstre ne doit plus être reconnu comme père! Mais comme le monstre qu’il est et être puni en conséquence! Si peu d’entre eux le sont…
J’espère que vous aurez tout le soutien, l’amour , la force et le courage que vous avez tant besoin.
Ce genre d’injustice me fais bouillonnée de colère. Mais sachez que vous pouvez être heureuse, vous pouvez revivre, vous en sortir, même si vous vivez l’enfer pour le moment. Les aides soignantes vous aideront à vous sentir en sécurité en dehors de chez vous et les associations vous épauleront toujours. C’est possible que plus tard les traumatismes remontent et dans ce cas là, recontactez les. Ne perdez pas espoir, même si c’est très long! On peut tous réussir à gagner ce périlleux combat…y compris vous.
Courage!
On est sincèrement de tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



degout
Membre
degout
Hors ligne

Bonsoir ou bonjour ,

Il est 5 h et je ne dors pas encore.
Je tiens à vous remercier pour vos messages et plus particulièrement le dernier commentaire avec tous les contacts d association.
Je suis un peu déçu par l’association qui me suit car il ne me donne pas signe de vie alors qu’il m’avait dit qu’il m’aiderai plainte avocat etc….
Pourtant j’apprécie beaucoup ma référente.
J’ai déjà énormément de mal à faire confiance au gens mais bon.

Je vais devoir aller voir une autre association car j’ai vraiment besoin d’aide. Je reste forte pour mon bébé et m’a famille.

Tous les jours je me dit qu’il faut que je sorte mais je n’y parviens pas.

Les autres associations sont loin de chez moi car je ne suis pas véhiculée.

La présence d’autre personnes étrangères me fatigue énormément car j essai de ne laisser rien paraître.

Je vais protéger mon enfant si je me bats c’est pour lui et aussi pour moi car je veux revivre.

Rester debout. Ces dénis m’ont fait beaucoup de mal .
Car j’ai gardé contact avec lui pendant m’a grossesse, je culpabilisais de l’écarter car il s’en plaignait tous les jours. Il me manipulait et me faisait comprendre que nous étions tous les deux fautif.

NON c’est NON

Il me faisait culpabilisé en me disant que son autre enfant aller partir loin et qu’il avait besoin de moi et cette enfant.

Pendant m’a grossesse j avais réalisé que c’était
Biens des viols mais j’ ôté immédiatement ces idées car elles nuisait à ma santé.

La chose que je trouve terrible c’est que cette personne me disait que je devais avoir honte de ne pas être heureuse car je portais la vie.

J’ai eu peur de détester mon bébé.

J ai décide d oublié la manière ou mon enfant a été faite je ne regrette pas de ne pas avoir choisi l’avortement ou l’adoption. Élever ma fille en a valu complètement la peine. Je ne veux pas associé le rapport non consentis à ma fille. Malheureusement lorsqu’on dit NON a certains hommes il ne le comprennent pas. Je suis tellement reconnaissante d’être une mère. Avant toutes autres choses, la plus grande bénédiction de ma vie, c’est ma fille. Cette enfant sublime et intelligente ne cesse jamais de m’émerveiller.
Être une mère, c’est un cadeau qu’on reçoit tous les jours. J’en apprends plus sur ma fille tous les jours, tout comme elle en apprend plus sur moi elle aussi. C’est réellement quelque chose qui me rend reconnaissante à chaque fois que je me lève le matin, car je sais qu’il y a certaines personnes qui ne peuvent pas avoir d’enfants. Donc le fait que j’aie pu vivre cette expérience extraordinaire est une énorme bénédiction. 

Je me suis inscrite sur coabuse et j’espère trouver d’autres victimes.

Son ex femme est une victime il l’a battait la rabaissait mais elle est toujours sous son emprise.
Elle souhaite qu’une chose c’est ce remarier avec lui.
Cette femme a subi l’inceste pendant 5 ans dans son enfance.

J’aurais aimé que dans les Grenelle des violences il prennent en compte les viols et prennent de vrai mesures radicales.

J’aimerais tant rentrer en contact avec Marlène Schiappa

Comment peut on autoriser un violeur de reconnaître un enfant issu de son viol?????

Je suis consciente que je suis en danger.

Ce qui me met en colère c’est que je culpabilise encore beaucoup et je souhaite me libérer de cette culpabilité.

Me libérer de mes peurs et sortir.

Souhaite trouver une véritable aide

Merci encore pour vos encouragements

Merci de remplir les champs obligatoires.