Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Un beau parleur

Je suis séparée de mon mari depuis août 2022 mais nous habitons toujours sous le même toit. Au bout de 25 ans de vie commune, nous avons énormément de tendresse l un pour l autre, comme 2 grands amis mais plus rien d amoureux entre nous (sexe, tendresse, bisous… rien depuis plus de 2 ans) donc il n y a aucune ambiguite ni “urgence” pour nous de séparer nos logements.
J ai rencontré M sur mon lieu de travail.
Il était au courant de ma situation comme étant mariée et mère de 5 enfants.
Nous avons commencé à nous voir en dehors du travail fin novembre et j’ai voulu que S et moi éclairsissions officiellement notre situation envers la famille (enfants/parents/amis) avant d engager une éventuelle relation avec M.
Ce dernier s est montré attentionné, bienveillant (il me prêtait sa veste car j’étais frigorifiée et que nous n avions pas de tenue officielle plus chaude au travail), toutes ces choses qui me manquaient dans ma vie de couple.
Je suis tombée sous son charme et j’ai cédé le fameux 20 janvier.
Jour où il m a embrassée pour la première fois.
J’étais comme une gamine, éperdument amoureuse de cet homme bien sous tout rapport…en apparence.
Je me suis confiée à lui au fil de nos rencontres.
Il m a accompagné lors d un rdv concernant un moment douloureux pour moi datant de mon enfance, en mai.
Je l’ai trouvé tellement parfait, assumant le rôle de “mari”, que mon amour pour lui n’en a que grandi.
Premier week end que nous passons ensemble, je ne brillais pas de me mettre nue devant cet homme (qui avait toutefois la réputation d être un queutard et d avoir trompé toutes les femmes qu’il avait eu dans sa vie, mais il m’a juré que tout ça c’était du passé 😉).
En arrivant dans la chambre d hôtel: bisous, câlins, douche et la…pétage de plomb de mr.
Je venais de recevoir un message d’un ami.
Il m a pourri comme une merde me disant que je n’étais qu’une pute.
Il m’en a mis plein la tête.
Nous étions loin de chez moi, c’était tard, plus de train pour rentrer, j’ai pas compris ce qu’il m arrivait, surtout après près de 4 mois de super moments complices entre nous et lui connaissant l existence de cet ami.
J’ai voulu tout de mm partir mais il est venu me chercher dans le couloir et c’est “excusé”, c’était ma faute (bin oui, quelle idée d avoir des amis).
Je suis retournée dans la chambre avec lui.
On s’est couché et dans la nuit, on a eu notre premier rapport sexuel, sans envie de ma part avec juste la peur au ventre que ça se passe mal entre nous.
Re excuses au matin, il est juste jaloux, faut que je le comprenne.
Des scènes comme ça y en a eu plusieurs ou la jalousie à bon dos.
Qui a trompé ses femmes? Qui a menti? Qui a manipulé?
Et je suis le bouc émissaire de mr.
Tantôt lune de miel où je suis sa femme, celle qu’il aime plus que tout, avec qui il ne connaît que bonheur et amour, choses qu’il n’a jamais connu ailleurs (il a 3 enfants de 3 femmes différentes quand mm 😉) avant moi, tantôt je suis la salope qui couche encore avec son ex et plein d’autres mecs car je ne lui donne pas ce qu’il veut la de suite.
J’ai voulu changer de boulot car travailler avec lui n’était plus possible, d autant plus que l’ambiance au boulot n’était plus là.
Entre compétition et bâtons dans les roues je n’en pouvais plus, je voulais enfin faire un boulot passion pour moi (j’ai passé 17 ans à la maison à éduquer mes enfants et à être assistante maternelle avant de reprendre une vie “normale” en tant qu employée commerciale).
Tout le monde a été au courant en temps et heure, j’ai cherché avec le soutien de tout le monde, mm celui de M qui voyait la situation au travail…et me faisais payer ses mauvaises journées passées la bas, et trouvait bien que je parte car il y aurait moins de tension entre nous car plus de boulot ensemble.
J ai été prise pour un boulot que je ne connaissais pas mais dont j avais envie de relever le défi.
M m a dit être fier de “sa” femme.
J’ai voulu déménager mais en étant en période d’essai, sans argent de côté et M qui me faisait les montagnes russes, avec accord de S, je suis restée vivre avec lui mais en séparant nos couches (lui dans la chambre, moi le canape).
M, 38 ans , vit avec sa mère car il ne veut pas être seul…
Dans ses bons jours, M m’aimes et m idealise même.
Dans ses mauvais jours , je suis une salope, une mauvaise mère, une mauvaise collègue…une merde quoi.
Toutes les décisions que j’ai eu à prendre (travail, lieu de vue, vacances…) j’ai demandé à M pour éviter les clashs entre nous.
A chaque fois il l a dit son opinion que j’ai respecté pour finalement me dire que ce n’était pas ce qu’il voulait, qu’il avait dit ça juste parce que c’est ce que je voulais entendre.
J’ai beau lui expliquer que non, si je demande son avis c’est qu’il compte pour moi, que je l’aime et que je veux que ça se passe bien entre nous.
Alors il me dit OK, dorénavant il y aura + de communication entre nous, désolé mon doudou…
Enfin bref.
Après cette entrée en matière, voilà l’histoire.
J’ai été violée par mon premier petit copain une semaine avant mes 15 ans.
Premier rapport sexuel, je suis tombée enceinte et mes parents ayant peur du qu’en dira t on, ont décidé de me faire avorter (à 11 sg car ayant des règles irrégulières et des saignements presque tous les mois, je ne savais pas que j’étais enceinte avant de me tordre de douleur à cause des ligaments de l’utérus)
A l hopital on m a fait entendre le cœur de mon bébé, on m a dit qu’il était normalement constitué, on m a traitée de salope (le chef du service gygy) car j’écartais les cuisses et que je n assumais pas, IVG sans anesthesie pour me punir (paroles encore du gygy), perforation de l utérus, chambre d isolement… la grosse merde quoi
M a su tout ça car il m a accompagné lors de la réouverture de mon dossier médicale lors de mon rdv en mai, car j’avais des questions.
Il s est servi de ca pour me dire que j’étais une meurtrière qui avait fait aspirer son fils, une salope de merde….parce que j’ai refusé d’aller à l’hôtel avec lui pour coucher, ce 5 décembre.
Jour de naissance prévue de ce bébé…
A plusieurs reprises au cours de notre relation il m a caressé les fesses, introduisant sa main dans mon pantalon et mm ma culotte.
Allant parfois m’imposer un doigté vaginal pour “voir si j’avais envie de lui” alors que je disais non.
Il me plaquait alors contre lui, m attrapant le bras libre et me le tordant dans le dos pour satisfaire son envie (me pénétrer avec ses doigts ou me touchant les seins).
Plusieurs fois c’est parti en vrille entre nous a cause de ça car je lui ai dit textuellement que ça me rappelait ce que j’avais subi.
Mais ça n’avait rien avoir hein , lui il m’aimait vraiment et il avait “juste” envie de vérifier, il ne m’a pas violé non plus donc de quoi je me plains.
Je m’en veux car vu mon âge, je pensais pouvoir me défendre contre une relation comme ça.
J’ai passé 10 mois à me faire salir, humilier, agresser et j’ai laissé faire…ouais j’avoue, dans ses moments “d amour” je voulais tellement y croire.
Aujourd’hui j’essaie de couper les ponts mais il revient, toujours plus méchant et insultant car justement j ai réussi à le dégager, donc c’est que j’ai déjà qqu un d autre, je suis une traînée qui lui a sûrement refilé une merde.
Je garde la face pour mes enfants, mes collègues, ma famille mais j’ai mal, tellement mal que j’aimerai que ça s’arrête et si le seul moyen que cette sphère infernale cesse est la mort bin qu’elle vienne, j’avoue que l’envie de la provoquer m a déjà traversé l’esprit.
On a beau dire “plus jamais ca” l amour rend aveugle, sourd, con et le pire c’est de se faire avoir comme ça

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lili
Lili
2 mois plus tôt

Bonsoir,
votre témoignage est émouvant.
cela arrive à tout le monde de se tromper, ça s appelle en quelque sorte l expérience, le vécu.
il est difficile de se relever de telles épreuves mais ne baissez pas les bras, surtout pour vos enfants.
meme si cela peut paraître difficile à imaginer pour l instant, il y aura des jours meilleurs pour vous et cette mauvaise personne sera punie…
ne baissez pas les bras!
bon courage

Merci de remplir les champs obligatoires.



Raph
Raph
2 mois plus tôt

Bonsoir, c’est assez perturbant de lire votre vie, malmenée ça et là comme des vagues de la Mer.

Et nos pensées sont tellement sensibles et désœuvrés face a de tels comportements, qu’on pourrait baisser les bras. Nous n’avons pas d’enfants avec ma femme, mais je comprends que votre vie ne tienne qu’à 1 fil, vos enfants.

Je ne peux que vous souhaiter de trouver quelqu’un , et que le moindre dangers vous ouvre les yeux pour fuir à temps. Le bonheur existe, vous pouvez le trouver.

En vous souhaitant une bonne soirée, RR.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME