Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Pas d’amalgame

Je suis un homme de 38 ans, plutôt mignon et charmant à ce que l’on dit, en couple depuis 2 ans et heureux. Il y a 15 jours nous fêtions notre crémaillère avec des amies et des collègues de boulot de ma compagne , et vers la fin de soirée, une de ses copines de travail de 52 ans à profiter que je soit seul un moment dans mon bureau/salle de jeu pour me toucher les bijoux de famille et tenter de m’embrasser…..Il faut arrêter de généraliser, je li ici des faits de viols et d’inceste très grave, à condamner durement, mais beaucoup d’anecdotes du genre de la mienne sont vécues par les 2 sexes, et très souvent , un simple « arrête tes conneries » avec l’attitude qui marque la phrase suffit, ce n’est pas la première fois que ce genre de truc m’arrive (les homos m’aiment bien aussi….) , mais je met ça sur le compte de l’alcool ou du trop de solitude de certains plus extraverti et rentre dedans que je me l’autorisais dans ma période de célibat, et je ne me sens nullement « victime » , parfois même plutôt flatté , alors quand je vois ici des « on m’a demandé une clope dans la rue, j’ai refusé, il m’a traité de connasse »….. Ce genre de chose arrive à quasi tous les fumeurs, je ne compte plus le nombre de « raciste », « bâtard », « PD » que j’ai pu entendre de la part des 2 sexes les fois ou j’ai refusé car il ne m’en resté plus ou pas beaucoup……. L’amalgame est trop vite fait entre des faits traumatisant lourdement condamnable et des banalités de la vie, j’ai était harcelé moralement par mon père toute ma jeunesse , je sais ce qu’est un fait traumatisant, après c’est aussi une question de caractère, mais à moins d’avoir vécu dans un monastère Tibétin toute sa vie et de débarquer dans la civilisation des grandes villes, on sait qu’il y a des cons partout, de tous genres, de tous sexes, de toutes cultures, et je ne vois pas comment un « connard/connasse » gratuit et sans fond peut engendrer des séquelles traumatiques quand on a grandi dans cet environnement…….. Bref , il y a surement un pourcentage d’hommes plus con que les femmes, mais les 2 le sont, hein……

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
StepheoleChloéelle Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
elle
Invité
elle

C’est plus compliqué qu’une simple question de connerie.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Chloé
Invité
Chloé

Si je résume:
Le harcèlement n’est qu’un sentiment ressenti par les femmes qui devraient soit être flattées, soit ignorer un tel comportement.
On a donc une jolie inversion de culpabilité servie sur son lit d’aberration saupoudrée du fameux c’est ce qu’on fait depuis trop longtemps d’où le gros ras le bol.
Et on légitime le tout avec un petit verre de : « ben oui mais les femmes harcèlent aussi heeein « 

Merci de remplir les champs obligatoires.



eole
Invité
eole

Ce n’est pas parce que c’est banal que c’est normal! Et encore moins acceptable. Chaque personne a une sensibilité. Une simple main posée sur un corps peut avoir des conséquences désastreuses. 15 ans de troubles du comportement alimentaire pour ma part… On passe par une multitude de sentiments (dégoût, colère, haine de soi de l’autre, etc…) mais la flatterie, certainement pas!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Steph
Invité
Steph

Juste une question, lors de ces agressions, avez-vous ressenti de la peur ? Car, si vous avez pris la peine de lire les témoignages qui entourent le vôtre, vous auriez remarqué que l’écrasante majorité des récits sont ceux de personne en situation de vulnérabilité ou de domination: quasiment la moitié concernent des enfants, puis on trouve des employés face à des patrons, des patients face à des médecins, ou plus simplement des femmes qui ne disposent pas de la force physique suffisante pour se sortir d’une agression commise par un homme.
Elle est là, la différence.
Vous qui vous souvenez du harcèlement que votre père vous a fait subir quand vous étiez dans cette situation de vulnérabilité devriez le comprendre mieux que quiconque.

Merci de remplir les champs obligatoires.