Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’ai cru que j’allais mourir

C’était il y a presque 10 ans maintenant, en 2010. J’avais emménagé dans mon 1er appartement depuis quelques mois. Je rentrais chez moi (c’était l’après-midi, aux abords du canal saint martin), sans m’apercevoir qu’un homme me suivait. Il a passé les 2 portes d’entrée derrière moi, les yeux rivés sur son téléphone, faisant mine de chercher des infos (code d’entrée, étage, etc.). Venant depuis peu d’emménager, je ne me suis pas méfiée. J’aurais dû pourtant. Arrivée au 5e étage et ouvrant ma porte, il a surgi derrière moi et s’est jetée sur moi. J’ai immédiatement pensé à l’affaire Guy Georges… et j’ai cru que j’allais mourir. J’ai crié et il m’a mis la main sur la bouche, me poussant sur le canapé. En tentant de m’étrangler, il a commencé à se frotter à moi, à déchirer mon collant, a introduire ses doigts. Malgré la surprise (et la sidération sans doute), je me suis dit que j’avais affaire à un « débutant » et que, pour m’en sortir (éviter la pénétration au sens « classique » du terme), il fallait lui parler, lui faire comprendre qu’il commettais un crime, l’amadouer… Ce que j’ai fait. Cela n’a pas marché tout de suite, cela a encore duré 10 minutes, puis il est finalement parti. J’ai appelé tout de suite la police. Des traces partielles d’ADN ont été retrouvées mais, n’étant pas fiché, l’enquête a été classée sans suite. Depuis cette agression violente, j’ai de gros problèmes de sommeil et revis souvent la même scène (lui sur moi m’empêchant de respirer, son souffle chaud, son râle…). Une partie de moi est partie ce jour-là.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Koxiepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, votre récit est absolument terrifiant. Vous relatez cette terreur qui vous a saisie lorsque ce monstre criminel homo porcus vous a surprise à votre seuil en feignant d’être occupé. Le sentiment de mort imminente est exactement le reflet psychique du viol surtout avec la mémoire du tueur que vous mentionnez. Vous avez eu raison de tenter de l’amadouer car c’était chez vous mais cela n’a pas suffi hélas, et en outre vous avez fait exactement ce qu’il fallait mais cela n’a pas été suffisant. Maintenant, à nous de vous aider car nous ne pouvons vous laisser seule avec ces troubles du sommeil et cette blessure de l’âme. Tout d’abord, le viol est psychiquement très destructeur puisqu’il induit une profonde entaille entre votre corps, support physique de votre personne souillé par l’auteur et votre psychisme support de votre personne et donc de votre humanité.
Pour vous aider, il vous faut trouver un thérapeute compétent apte à entendre votre souffrance. Vous ne pouvez rester ainsi car vous souffrez sans doute d’un noyau traumatique dépressif. C’est d’autant plus probable que les faits se sont déroulés chez vous: votre inconscient vous indique un danger qui vous empêche de trouver le sommeil. Ce n’est qu’une hypothèse, comme tous les bénévoles du site, je ne suis ni thérapeute ni travailleur social, j’essaye juste de vous donner des pistes de réflexion. Donc, voici quelques liens et adresses:

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95

FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com

Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Aller les rencontrer, vous pourrez être entendue par un thérapeute apte à vous comprendre et ils vous orienteront vers un thérapeute de leur réseau qui vous suivra. Je pense que vous avez besoin d’un traitement adapté car vous souffrez de troubles du sommeil depuis presque 10 ans, ne restez pas ainsi chère anonyme. Comme je l’écris souvent, on ne guérit jamais vraiment de ces traumatismes mais un traitement et un bon suivi peut en réduire considérablement les impacts et la souffrance associée.
Vous avez sans doute besoin d’un spécialiste des traumatismes, voyez avec les associations et les aussi les liens suivants:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

Enfin, vous pouvez aussi regarder le réseau France victimes:
Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

site très bien fait avec nombreuses adresses et liens par régions.

N’hésitez pas à nous demander des précisions et commencez votre chemin de guérison.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre

Bonjour, Tout à fait d’accord avec Psionic, ne restez pas seule avec votre peur, elle doit sortir de vous, vous n’êtes pas la coupable, ces pourritures savent prendre n’importe quelle forme pour satisfaire leur désir, ceux sont eux les malades, et allez voir une psy, n’est pas signe que vous êtes folles, mais que vous êtes fragiles et vous avez besoin d’être accompagnée Et parler à quelqu’un qui ne vous connait pas, vous redonnera le gout de vous aimer bien.
Ne commettez pas l’irréparable, il existent de gens pour vous aider et si vous avez besoin de soutien, nous sommes là.

Merci de remplir les champs obligatoires.