Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

violée par vengeance

Lorsque j’avais 15 ans, que ma vie sentimentale commençait à peine et que j’étais encore vierge, je suis sortie avec un garçon « pour la soirée ». Il se trouve qu’il n’a pas apprécié et quelques semaines plus tard, lors d’une fête chez lui, ses amis et lui m’ont fait boire quelques verres avec probablement une substance anesthésiante dedans. Je me suis écroulée, il m’a traînée dans sa chambre et monté sur moi. Je lui ai dit non plusieurs fois. Mais après c’est le trou noir total, je me rappelle juste qu’à un moment il m’a dit « tu vois je t’ai bien eue! ». Ses amis bloquait la porte en disant « t’inquiète! Tout va bien! » Le lendemain, c’est le sang dans ma culotte qui m’a fait comprendre ce qu’il s’était passé. Mais comme j’avais bu, je me sentais coupable et responsable. J’ai donc eu plusieurs années la réputation de fille facile, pour rester polie, et on se moquait souvent de moi parce que j’avais « dormi » pendant cet acte. Je passe les détails des années de galère qui ont suivies. Sept ans plus tard, j’ai eu un flash, comme un coup de foudre qui me tombait dessus et je me suis rappeler que son pote aussi avait essayé de me violer, mais que j’avais réussi à me débattre. C’est là que j’ai compris que c’était un viol et une tentative de viol. J’ai donc fait une première psychothérapie à 21 ans. Je pensais le problème réglé. J’ai rencontré plus tard un autre pervers qui lui cette fois m’a battue et violenté psychiquement. Aujourd’hui, à 42 ans, je suis en pleine dépression, de nouveau suivie par psychologue et psychiatre pour me permettre de sortir de cette culpabilité et de ce sentiment d’injustice.
J’aimerais juste que mon témoignage serve à montrer à quel point il est important de se faire aider par un spécialiste compétent. De ne pas attendre, car nous, les victimes, avons une vulnérabilité (la culpabilité) que renifle à plein nez les pervers que l’on peut croiser dans notre vie.
Bon courage à tous et à toutes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
2 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneLttpsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, je vous remercie chaleureusement pour votre témoignage sobre et poignant. Les abominations que vous avez subies de par ce viol en réunion prémédité par ce porc et ses complices sont insupportables. Votre témoignage me suggère quelques remarques, tout d’abord l’engrenage infernal qui suit le viol, où l’on vous qualifie de fille facile, de prostituée donc, avec toutes les ravages psychiques qui s’ensuivent pour vous, c’est exactement le principe par lequel on fait tomber les femmes dans la prostitutions, et c’est d’ailleurs souvent l’objectif des violeurs. Dans votre récit, on voit cet aspect poindre, heureusement vous avez échappé à l’esclavage sexuel, par contre vous avez subissez les dommages psychiques de plein fouet. Et vous montrez avec sobriété et justesse les conséquences psychiques terribles qui sont elles aussi bien connues qui frappent les victimes qui attirent à elles toutes sortes de pervers et individus toxiques pour elles. Je ne puis que saluer votre appel à se faire soigner psychiquement et suivre dans le long court afin de trouver votre chemin de guérison. On ne guérit jamais vraiment complètement de ces horreurs mais par contre, un bon suivi peut aider en réduire considérablement les effets. Vous relatez également le souvenir traumatique qui survient brusquement, un autre aspect rencontré dans de nombreux témoignages du site. Je vous remercie encore une fois de plus pour votre précieux témoignage et je souhaite vous indiquer au nom du groupe quelques liens qui pourront peut-être vous êtes utiles car vous avez besoin d’aide dans votre souffrance psychique.

Tout d’abord les associations de victimes de viol où vous pourrez trouver une écoute adaptée à votre souffrance:

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95

FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr

CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com

Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org

FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Le Réseau France victimes

numéro d’urgence: 116 006

http://www.france-victimes.fr/
site très bien fait avec nombreuses adresses et liens par régions.

Ensuite pour trouver un soutien psychique plus adapté à vos besoins, l’institut de victimologie:

http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

voir son annuaire avec liens et adresses utiles.

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/
et de nombreuses informations utiles sur les traumatismes psychiques,
** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/
site focalisé sur les pervers narcissiques mais tout aussi utile.

Chère amie anonyme, n’hésitez pas à nous recontacter si vous en ressentez le besoin ou rien que pour discuter. Soyez assurée de notre soutien inconditionnel.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ltt
Membre

Merci beaucoup pour votre réponse et pour les liens. Vous avez tout à fait compris ce que je ressens. J’ai la chance d’être suivie par une excellente psychologue que je vois deux fois par semaine. La peinture et l’écriture m’aident aussi beaucoup à me libérer.
En vous remerciant encore pour votre soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Ltt, je vous remercie de votre réponse et je suis ravi de constater que vous avez une bonne thérapeute qui vous suit. Faire ce que l’on aime pour se retrouver est aussi très bon pour son chemin de guérison. Comme vous aimez la peinture, je pense que le site suivant devrait vous plaire:

http://www.laboiteverte.fr/

C’est un site plein de curiosités étonnantes dont la plupart sont artistiques, d’autres techniques mais toutes ont des qualités artistiques évocatrices. Je vous l’offre de bon coeur et n’hésitez pas à revenir nous voir si vous en ressentez l’envie.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Ltt,

Psionic a été excellent dans la description de l’horreur de ce que vous avez vécu, des conséquences de ce qui vous est arrivé, mais aussi de votre ressenti passé et actuel ! Je n’y reviendrai donc pas !

Vous êtes en dépression, vous vous sentez coupable et le sentiment d’injustice vous dévore !

Qu’est-ce qui vous fait le plus mal ?

Que vous faudrait-il pour que vous n’ayez plus mal?

Que vous faudrait-il pour être heureuse? Y avez-vous réfléchi ?

Pensez-vous qu’il vous soit possible un jour, avec une bonne thérapie, de sortir de cet engrenage douloureux ?

Pensez-vous guérir un jour de cette maladie qu’est la dépression ?

Je vous pose ces questions, car je me les pose aussi!

Cela vous est arrivé à 15 ans et vous en souffrez toujours à 42 ans, malgré une thérapie à raison de 2 fois par semaine!

Cela m’est arrivé vers 6 ans et demi et j’en souffre toujours à 51 ans et ce malgré plusieurs thérapies dont la dernière dure depuis 8 ans et demi!

Merci de remplir les champs obligatoires.