Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol sous l’emprise de l’alcool

J’ai besoin de raconter la soirée qui a changé ma vie à tout jamais.

C’était en 2014, j’avais 19 ans.
Je rejoins deux amies dans un bar, nous avons consommé de l’alcool, et l’envie de sortir en boîte de nuit a fait son apparition, de même qu’un ami à moi ( je le surnommerai Fabien) que je connais depuis plusieurs mois, avec qui je passais régulièrement des soirées.
Il propose de nous conduire dans la boîte de nuit où l’on sort régulièrement,
Arrivés sur le parking une de mes amies change d’avis et ne veut plus sortir car elle ne se sent pas très bien, Fabien décide donc de faire l’aller retour et de la reconduire chez elle, l’autre amie qui était dans la voiture fatiguée du voyage décide elle aussi de rentrer.
Moi toujours motivée je décide de rester avec Fabien, nous arrivons en boîte de nuit on reboit quelques verres.

Je me souviens de discuter avec connaissances, en particulier des amis à mon copain de l’époque avec qui je sortais depuis plusieurs mois. Je me souviens leur dire : que j’étais heureuse, qu’il me manquait, que j’étais triste qu’il ne soit pas là ce soir, j’avais son écharpe autours du cou..
et puis plus rien « BLACK OUT»
J’ai un souvenir de me réveiller avec un homme sur moi et me dire cette phrase : « je suis entrain de me faire violer dans l’aéroport ». ( je rentrais d’un voyage à l’étranger la veille). Avec l’alcool tout était flou, je me sentais si faible, je me suis certainement endormie après m’être dit cette phrase.

Je me réveille le lendemain matin : à côté de moi Fabien, on était dans sa chambre.
J’avais déjà dormi à côté de lui, c’était un ami, une connaissance à mon copain de l’époque, je lui parlait souvent de lui, je lui racontait à quel point j’aimais mon copain, j’avais une entière confiance en Fabien.

Là je vois ma robe relevée, j’avais plus ma culotte, il y avait du sang sur le matelas, j’étais en période menstruelle, j’avais encore l’écharpe de mon copain autour du coup

Je le réveil lui demande ce qu’il c’est passé, car je ne comprend plus rien je suis complètement sonnée. Il se réveil me dit ne plus se souvenir non plus, il m’a dit «: j’ai voulu enlever ta veste et après je sais pas».
Je lui dit que c’est pas possible, qu’on a dû être drogué tout les deux, je ne comprend rien.
Je lui demande qu’est ce qu’il c’est passé dans la soirée, j’ai pas de souvenir,
Il me dit : « tu t’es endormie sur les canapes en boîte, on a du te porter pour te mettre dans ma voiture. après on a bu un verre dans le resto d’un copain, tu étais à nouveau sur les canapés tu dormais tu te réveillais pas…
Il me dit on t’as porté à nouveau jusqu’à ma voiture,
Après on est arrivé devant chez moi, et tu as réussi à te réveiller et monter dans ma chambre…

Je suis abasourdie, je lui demande si il y a eu une protection : il me dit oui je suis allée la chercher en bas, je lui demande où elle est, il ne l’a retrouve pas, je suis paniquée : Je lui demande de me ramener chez moi, il me dit oui.
Dans le salon, il y a sa colocataire, je lui dit bonjour.
On discute dans la voiture, je lui dit que je vais immédiatement appelé mon copain et tout lui raconter.. il panique.
J’appelle avant ça une amie, qui me dira ce mot « c’est un viol». Je ne comprend plus rien.
J’appelle mon copain je lui raconte, je lui dit que je n’aurai jamais fait ça de mon plein grès que je suis perdue.

Je rappel Fabien pour lui dire que j’ai tout raconté à mon copain, je lui dit aussi que je commence à me poser des questions que je me souviens de cette phrase au moment où j’ai senti quelqu’un sur moi : «  on me viol dans l’aéroport ». Il ne sait pas quoi dire…

Mon copain de l’époque demande immédiatement à Fabien de le voir, on se retrouve sur un parking, il cri,
Fabien s’excuse en me regardant droit dans les yeux.

Je me sens écoeurante, je pleure,
Comment j’aurais pu tromper à l’époque la personne que j’aimais tant, celle dont je parlais avec tant d’enthousiasme quelques heures avant? Comment aurais je pu le tromper avec Fabien, qui ne m’a jamais attiré,
Même si j’avais été seule, jamais je n’aurai eu envie d’un rapport avec lui..

Je souhaite aussi vous en dire plus sur mon état d’esprit de l époque : j’avais eu trois copains, les seuls avec qui j’avais eu un rapport sexuel,
Je ne concevais pas avoir envie de quelqu’un sans qu’il n’y ai d’amour ..

Je me dégoûte, j’ai envie de vomir…

Mon copain de l’époque, me dit lui aussi que c’est un viol, il me connaît, il ne comprend pas…

J’en parle à ma meilleure amie, elle évoque le viol également, je commence à y croire.

elle le croise plusieurs jours plus tard en boîte de nuit, dans cette même boîte,
Elle s’énerve l’insulte, il pleure, lui dit : j’ai du la porter jusqu’à ma chambre, lui enlever ses chaussure, je lui ai enlevé sa veste et là je sais pas… »
Alors qu’il m’avait dit que j’avais réussi à sortir de la voiture et monter les escaliers seule.

Après plusieurs semaines je réalise doucement, mais je continue à me flagellée, me sentir coupable. Puis ça passe… je garde tout ça au fonds de moi, je ne veux plus y penser. Mon copain est resté, il lui en veut à lui, à Fabien, pas à moi.

Mais, cette histoire a fait parler d’elle …
Fabien a raconté avoir couché avec moi, il s’en est vanté voilà ce que les gens me rapportent,
Il dit aussi à d’autre que je l’accuse de viol…
Fabien et moi avons de nombreux amis, connaissances en commun,
J’en croise certains dans des soirées ils viennent m’en parler je suis obligée de me justifier, je raconte ma version et parfois a des gens que je connais pas vraiment… quand j’y repense c’est tellement aberrant, mais j’étais dans un déni total, je ne pensais qu’à me justifier…
c’est tellement ignoble de la part des gens, d’oser venir m’en parler, je pense en même temps que j’écris … c’est tellement lointain et irréel cette période …

Plusieurs mois passent, et là c’est un tsunami : je n’arrive plus à aller en cours, je n’arrive plus à avoir de contact avec mes camarades masculins j’ai l’impression que de leur parler même dans le cadre d’un exposé scolaire, ils pourraient me faire du mal, je ne peux plus prendre le train et avoir un homme en face de moi sans avoir des images absurdes où il m’agresse sexuellement, je repense à cette nuit, en me disant et si il m’a embrassé en enlevant ma veste et que je ne l’ai pas repoussée c’est forcément ma faute, c’est une tromperie pas un viol : je pense toute la journée, sans répits , mon cerveau me lache, je suis épuisée, j’ai besoin de dormir sans arrêt, je ne mange plus, je met fin à ma formation.
Je ne mérite pas l’amour que mon copain me porte.
Je decide de consulter une psychologue, j’avais peur d’avoir développé des troubles psychotiques. Je ne pouvais plus du tout me retrouver en présence masculine sans qu’une image d’agression apparaisse…
la psychologue me rassure. Non je ne suis pas schizophrène, ce sont des syndromes post traumatiques, mais que je culpabilise tellement, que j’en deviens irrationnelle.
Et là je me rend compte de ce que j’ai vécu, oui c’est un viol, mais la culpabilité me ronge…

Plusieurs mois plus tard, j’ai réussi à reprendre mes esprits, à revoir mes amies, le chemin à été long.

A ce jour j’ai déménagé depuis 4 ans. J’ai un nouveau conjoint à qui j’en ai parlé au bout de plusieurs mois, en effet, Ils nous arrivent de rentrer dans notre ville natale ( 8 000 habitants) et j’ai toujours cette angoisse dans le croiser dans un bar, un restaurant… c’est une petite ville, où tout le monde se connaît, tout le monde se retrouve dans les mêmes endroits. c’est terrible, je me sens prisonnière. J’ai peur aussi de le croiser quand je suis avec les amis de mon copain, de devoir partir que personne ne comprennent…

Je l’ai déjà recroiser, je pars directement du lieu où je suis, en quittant mes amis en plein repas, ou autre, et je vais de nouveau mal pendant plusieurs jours, je pleure ça m’a changé à jamais, il m’a enlevé ma liberté…

Aujourd’hui encore reste la question : comment a t’il pu car j’étais clairement dans le comas pour qu’on me porte ainsi de lieux en lieux, comment a t’il pu profiter de moi comme ça ?
Je culpabilise encore à cause de l’alcool, et si je ne l’ai pas repousser comment a t’il pu comprendre ?

Mais j’essaye de me convaincre que c’est tout simplement du bon sens…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, votre cas est abominable et demande une réponse très complète. Je vous la communiquerai prochainement dans les jours qui viennent. Je prie de m’excuser je croyais vous avoir répondu mais ce n’est pas le cas.
A très bientôt, de tout coeur avec vous, affection courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.