Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Rôles inversés

Je passe l étape où ce « super charmant » collègue voulait devenir ami avec moi… pourquoi pas. S en ai suivi de longues discussions privées et pro pendant le travail et même le weekend. La situation ne me deplaisait pas, venant d arriver dans l entreprise cela me faisait un soutient d intégration. Il me complimentait bcp… agréable au début je lui ai demandé d arrêter après de me flatter sur mon physique. Il s excusait mais recommencait dès que je mettais des robes ou des vêtements féminins. J écoutais ses soi disant pb de couple et autres pb d enfance… il me disait de ne pas faire confiance à bcp de collègues en les insultant mais c’était tjrs dit en huis clos du coup c’est à lui que je faisais confiance. Devant les collègues seule une complicité était visible. Qd il m a demandé de coucher avec lui plusieurs fois j ai refusé. Âpres quelques semaines j ai appris qu il m avait menti sur bcp de choses soit disant dites comme confidences. Qd je le mettais face à ses mensonges il me disait qu il ne savait plus où il en était et que je comprenais pas, il changeait de version tout le temps. Il m a complètement déstabilisé psychologiquement et j ai donc refusé de rester amis avec lui mais il revenait à la charge. J ai craqué devant 2 collègues dont un m a dit que j exagerais qu il était dans La plaisanterie. Sauf que j ai appris qu il avait deja fait ca avec d autres collègues et que sa réputation était faite dans l entreprise. J ai fait un droit d alerte à mon DRH qui d apparence a pris les chose en main, me suis mise en arret maladie et une commission a été mise en place moi, l accusé et des collègues triés ont été auditionnés mais je ne sais pas qui ni ce qu ils ont dit en détails. Ces collègues en question ont dit que c’était moi qui les avait manipulé eux et que c’était calculé de ma part. Je cherchais des preuves pour étayer mon dossier de sa manipulation sinon c’était sa parole contre la mienne, c’est grâce à leur commentaires que j ai su pour d autres femmes, ce qui est conseillé sur tous les sites juridiques de trouver des preuves. Dans le compte rendu de la commission me concernant que des faits très formels y ont été relatés dont des sms lui demandant de me laisser tranquille, le concernant que ses émotions et prétendus sentiments vis à vis de moi et que je n avais jamais verbalisé de refus pourtant écrit noir sur blanc. Résultat de la commission harcelement sexuel non reconnu ni la manipulation car consentement de ma part du fait de nombreux sms. Bien-sûr mon employeur ne fait rien pour me retenir et que eux ils sont carres et leur service juridique a bétonné le dossier que mon seul recours c’est externe à l entreprise ou inspection du travail. De plus mon directeur ose me dire que les gens parlent et pronostiquent sur le temps que je vais résister avant de démissionner.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Koxiepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, vous êtes tombée sur une belle ordure de pervers narcissique qui sait manoeuvrer l’institution et qui connait l’entreprise comme sa poche ! Il sait qui pense quoi et comment et vous a complètement violée dans votre humanité en inversant les rôles si bien que c’est vous qui l’avez harcelé ! N’importe quoi.
Ma chère anonyme, je vais vous donner quelques liens qui vont espérons-le permettre d’inverser à nouveau le situation en votre faveur.

Tout d’abord:
Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail

http://www.avft.org/

Ensuite, * Association PARLER de Sandrine Rousseau:

https://www.associationparler.com/

==> elle vous aide à retrouver les autres victimes de votre agresseur et se porte partie civile ce qui augmente considérablement les chances de succès en cas de poursuites
==> elle propose un espace non mixte pour parler de votre souffrance ce QUI AIDE ENORMEMENT pour affronter l’épreuve des poursuites
==> conseils juridiques etc.

I existe d’autres sites de recherche d’agresseurs:

http://coabuse.fr/

Le Réseau France victimes:

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

site très bien fait avec nombreuses adresses et liens par régions.

Enfin, quelques sites pratiques sur les dommages psychiques et sur les pervers narcissiques:
Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Sur les pervers narcissiques:
** Isabelle Nazar-Aga, spécialiste des pervers narcissiques
** l’incontournable blog de Scarlett (sur inscription et entretien, à cause des trolls…) et sa page facebook
** pervers narcissique et psychopathie, le vampire affectif
** pn qu’il soit il ou elle comment lui échapper
** la lumière effraie les vampires

A ce stade, essayez parmi tout cela afvt dans un premier temps puis PARLER. N’hésitez pas à nous redemander des précisions ou vos impressions, soyez assurées de notre soutien inconditionnel.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre

Bonjour,
Votre histoire m’a fait froid dans le dos, car cela me rappelle des choses, c’est triste de voir qu’il y en a encore dans les entreprises qui défendent les coupables.
« Le harcèlement moral est un délit. Il entraîne la dégradation des conditions de travail. Il est puni dans le secteur privé comme dans le secteur public. La loi organise la protection des salariés, des agents publics et des stagiaires. »
Pour vous défendre, vous avez le droit de recourir à l’une des procédures suivantes ou à plusieurs d’entre elles en même temps.
Alerte du CHSCT et des représentants du personnel
En cas de harcèlement moral, vous pouvez prévenir :
les représentants du personnel, ils pourront vous aider dans toutes vos démarches.
ou le CHSCT, s’il existe. Le CHSCT dispose d’un droit d’alerte qui lui permet de prévenir l’employeur de tout cas de harcèlement moral.
Alerte de l’inspection du travail
L’inspecteur du travail pourra constater tout cas de harcèlement moral et, éventuellement, transmettre le dossier à la justice.
Sanction prises par l’employeur
Tout salarié ayant commis des agissements de harcèlement moral est passible de sanctions disciplinaires prises par l’employeur : mutation, mise à pied voire licenciement.
Sanctions prises par la justice
Le harcèlement moral est un délit puni jusqu’à :
2 ans de prison
et 30 000 € d’amende.
De plus, l’auteur de harcèlement moral peut être condamné à vous verser des dommages-intérêts (préjudice moral, frais médicaux…). Source :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2354
Continuez à vous battre, votre Directeur devient complice de son salarié, s’il ne fait rien.

La question est maintenant: pourriez-vous rester dans ce genre d’entreprise où la loi de l’omerta est présente et si oui, pourriez-vous tenir? Ce n’est pas une question à prendre à la légère,
Nous sommes là pour vous donner des conseils.

Merci de remplir les champs obligatoires.