Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Le chauffer du bus

J’avais 10 ans et je suis partie en colonie. C’était ma première fois. Un des chauffeur de bus était aussi moniteur. Il avait 30 ans il était divorcé et il avait un enfant. Je me souviens de ce détail car il y avait une photo de sa fille accroché à son porte clé. Les moniteurs étaient sympathiques et, *****, ce moniteur, était très proche du groupe de filles ados de la tranche d’âge 10/ 13 ans. Au retour de colonie, il alternait la conduite avec un autre chauffer moniteur (il y avait 10 heures de bus), et il se déroulait de nuit. Il est venu s’installer pour dormir à côté de moi. J’étais tout au fond du bus, …malheureusement. Et, peu de personne à côté, malheureusement. En pleine nuit, il m’a réveillé et a introduit ses doigts dans mon vagin. Il m’a fait très mal, il m’a violé, m’a embrasé, touché ma poitrine et il m’a guidé avec sa main pour le caresser. Je n’ai pas pu me débattre, crié, réagir. J’étais tétanisée par la peur. Il est allée au bout de son fantasme, sans bruit. Il a joui….il m’a violé …J’ai perdu mon innocence…personne n’a rien vu, ni rien entendu. Il a changé de place et m’a murmuré à l’oreille…..Bien sûr, tu n’en parles à personne…..Il vaut mieux sinon ON aura .des ennuis….Je n’ai pas répondu. Je sanglotais. Au petit matin, je suis arrivée chez moi. Mes parents sont venus me chercher. ***** m’a ignoré. Je suis rentrée à la maison, mal, vidée. Je n’en ai parlé à personne sur le moment sauf à une psychologue plusieurs années après mais les traumatismes subis dans l’enfance ne s’effacent jamais. Mes parents n’en ont jamais rien su.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Zaragan
Zaragan
19 jours plus tôt

Chère anonyme, je suis sincèrement désolée pour ce que ce porc vous a fait vivre. C’est difficile de parler et je crois que vous avez eu beaucoup de mal à écrire ce témoignage alors bravo pour l’avoir écrit. Maintenant, j’aimerais vous dire que rien n’était de votre faute, le seul et unique coupable c’est ce sale pédophile ! Alors, ne culpabilisez surtout pas même si je sais qu’il est dur de se défaire de ce sentiment de culpabilité. N’oubliez pas que vous êtes la victime et qu’une victime n’est jamais responsable de quoique ce soit.
Votre « paralysie » est dû à ce qu’on appelle la sidération psychique. Si je m’en souviens bien, une agression provoque beaucoup de stress, tellement que cela en devient dangereux, alors le cerveau nous « déconnecte » de notre corps, ce qui fait qu’on est incapable de réagir. Je vous conseille de vous renseigner un peu plus sur ce mécanisme, comprendre pourrait vous aider à avancer. En tout cas, dites-vous que votre réaction était normale et même commune.
Étant donné que votre agresseur est père et a côtoyer beaucoup d’enfant, c’est quasi impossible que vous soyez sa seule victime. Je suis même sûre que sa première victime fut son enfant… Je ne sais pas si ça peut vous aider mais je connais un site qui permet de retrouver d’autres victimes anonymement, c’est : Coabuse. Pour info, vous avez jusque vos 48 ans pour porter plainte. Il existe une plateforme de signalement des violences sexuelles où vous pouvez communiquer avec des policiers compétents. Donc si un jour , vous pensez à porter plainte, je ne peux que vous inciter à contacter en premier cette plateforme.
En effet, on ne peut pas effacer ce qui s’est produit, mais on peut apprendre à vivre avec. C’est très long et on peut parfois être démoraliser, mais ne perdez pas espoir, vous pouvez réussir à avancer et à être heureuse. Mais je pense que vous avez besoin d’aide pour y arriver. Et des spécialistes compétents pourraient grandement vous aider. Je vous encourage à contacter une/des association(s). Elles sont les mieux placés (d’après moi) pour vous écouter, vous conseiller et vous orienter. Dans le forum, section Obtenir de l’aide, il y a deux listes qui recensent les coordonnées d’associations et autres structures pouvant vous être utile, donc n’hésitez pas à y jeter un œil.

Vous pouvez vous en relever même si ça peut sembler impossible.
Je vous souhaite d’obtenir tout le soutien et l’aide que vous méritez.
Courage !
De tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.