Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

la justice française me donne envie de vomir

Parfois, je me demande de quel côté est la justice. Pour les victimes ou pour les violeurs ?
Mon Papa, appartenant aux forces de l’ordre, s’est beaucoup investi dans une affaire de viol conjugale. Pendant un an, de 2014 à 2015, une pauvre femme a été violée plusieurs parfois sous la menace d’un couteau, par son compagnon et père de ses enfants. Elle a aussi reçu des coups. Début février 2019, se tient le procès de ce monstre. Je tiens à préciser que de 2015, c’est à dire où cette femme courageuse a porté plainte, à 2019 , ce type était sous contrôle judiciaire, avec un bracelet électronique seulement, déjà ça c’est incompréhensible mais bon… Mon papa a été présent lors du procès, il a fait un peu le rôle de l’avocat de cette femme, il a présenté les preuves accablantes contre ce fumier. Résultat du procès : 12 ans de taule ferme. Quand mon papa m’a annoncé la sentence de ce type, je m’étais dit que c’était une belle avancée dans la lutte contre les violences sexuelles. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Quelques jours plus tard, ce fumier fait appel, un procès sera organisée dans un an et demi minimum. Le type a été relâché… Je ne cesse de penser à cette femme, car même si je ne la connais pas, je ressens une profonde tristesse envers elle . Comment pourra t-elle se rétablir après une année de viols,de coups, de menace ? Comment pourra-t-elle se rétablir quand la justice se moque littéralement d’elle ? Est ce normal de relâcher en pleine nature un violeur de femme qui n’hésitera pas à recommencer ? Le viol est l’une des choses les plus innommables à mes yeux, et quand il n’est pas pris au sérieux, ça atteint un sommet de souffrance insoutenable pour les victimes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

16
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
16 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
2 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
Catouneanonyme18psionicKoxie Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Koxie
Membre

C’est terrible comme histoire, 4 ans pour qu’il soit jugé, 12 ans de prison c’est peu par rapport à ce qu’il a détruit, et il fait appel et est relâché, il y a un vrai problème! Où est la justice?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère amie anonyme, combien je vous comprends et surtout je suis totalement d’accord avec vous, ce salopard devrait être entaulé pour bien plus longtemps et cela dès le dépôt de plainte. Seulement voilà, on sait combien l’institution judiciaire est engorgée, sans compter les rivalités avec la police ou avec l’autorité de tutelle, ni même certaines pratiques sur ce genre de dossier. Sachez qu’en Allemagne, il y a trois fois plus de magistrats par habitant alors que la démographie de France représente les 2/3 de la croissance de la population de toute l’UE 28 ! Une institution sinistrée, et sous équipée, des délais scandaleux, et bien ce sont des individus dangereux qui devraient être promptement écartés de la société et des victimes auxquelles sont déniées toute justice et qui restent exposées à tous les risques de leurs bourreaux quand bien même un policier tel que votre père remplisse sa mission correctement. C’est cela qui cause ce sentiment de déni de justice tout à fait compréhensible. Merci pour votre témoignage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme18
Membre

merci pour votre commentaire koxie, oui on se demande où est la justice parfois… J’ai vraiment l’impression que certains magistrats banalisent les violences sexuelles sur toutes leur formes alors qu’on parle d’atteinte grave sur la victime

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme18
Membre

merci beaucoup Pionnic pour votre réponse. il est vrai que la justice française est à revoir, mais il y a des limites à ne pas dépasser. Relâcher ou acquitter des violeurs, c’est vraiment déplorable, car c’est mettre la société, plus particulièrement les femmes en danger. il ne faut pas s’étonner de l’augmentation des violences sexuelles, quand on voit la justice défendre des violeurs…

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Vous avez raison anonyme18, c’est un déni de justice intolérable et une faute très grave surtout lorsque l’on considère le nombre de femmes tuées par leurs ex tortionnaires que l’on n’enferme pas par manque de moyens. Pour l’augmentation des violences sexuelles, cela fait partie de ce que je qualifie de forces sombres qui ne doivent rien au hasard. Dans le billet « A toutes celles qui hésitent encore à vendre leurs corps…. » vous trouverez une liste de liens intéressants où les causes de ce phénomène sont abordées. En outre, vous trouverez aussi dans le forum la liste des liens que nous donnons ici aux victimes demandant de l’aide, dans la section « viol et tentative de viol ». Bonne soirée, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre

Merci de vos réponses,anonyme18, cela fait du bien d’avoir un répondant à ceux qu’on peut dire. Je suis effarée comme pour l’histoire du LOL, c’est vraiment le choix du violeur plutôt que la victime. ou alors il a un très bon avocat. Qu’en pense votre Papa?

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme18
Membre

merci Psionnic de votre investissement, c’est gentil. Les liens (surtout sur le fait de se rétablir après un abus sexuel) que vous avez cités dans un autre témoigne sont très utiles. Mon papa étant sûrement en contact avec la femme qu’il a aidé, pourra sûrement lui transmettre ces liens si je lui montre. Je trouve ça juste dommage que la justice ne prenne pas en charge les victimes de violences sexuelles, il faut se démerder toute seule… Heureusement que la solidarité féminine (ou même entre citoyen ) est présente.

Merci aussi Koxie de prendre le temps de me répondre. Mon Papa est juste écoeuré par toute cette affaire. Ecoeuré qu’un salopard se retrouve en liberté alors qu’il a fait part d’une violence inouïe envers sa femme, la mère de ses enfants alors que pourtant les preuves de viols sont irréfutables (lésions vaginales, présence de sperme, témoignages des meilleures amies de la victime qui disent qu’elle n’est plus la même qu’avant). Ecoeuré que le boulot de mon papa ne soit pas pris au sérieux car sur cette affaire mon papa a remué ciel et terre pour aider cette brave femme ( qui par ailleurs l’a beaucoup remercié et a été très reconnaissante envers lui )et quand il voit que quelques jours plus tard, ce violeur est en liberté, il trouve ça honteux. Mon papa est aussi affecté par tout le calvaire de cette femme, car lui qui est un amoureux de la Femme en général et qui est respectueux envers les femmes se demande comment peut-on considérer la femme comme un objet sexuel. Mais mon Papa garde espoir et sait que crime ne restera pas impuni. Mon Papa espère aussi que lors du prochain procès, la sentence sera plus lourde que la précédente pour ce monstre car il a commis des viols aggravés (menace d’une arme, commis sur sa concubine)

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère anonyme18, je vous remercie de votre réponse délicate, et vous pouvez féliciter votre père pour son investissement dans le soutien à cette femme martyrisée par ce monstre. En outre, vous pouvez utiliser ma liste de liens bien évidemment, la remettre à votre père, et l’utiliser vous-même si vous croisez des victimes dans votre quotidien ! Elle est totalement libre de droits ! Je vais la mettre à jour et en faire une version abrégée de petite dimension à donner dans les transports ou l’espace public aux femmes victimes stressées que je croise souvent.
Allez dans le forum et copiez ma liste, je la mettrai à jour plus tard et vous en aviserai. Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme18,

• Vous écrivez « la justice française me donne envie de vomir » ! Malheureusement, vous n’êtes pas la seule à avoir un tel ressenti ! Et c’est fort préoccupant!

Pour ma part, j’ai posté « CRI DU CŒUR : C’EST UNE HONTE ! », qui dénonce la non équité de traitement, par la justice, des victimes d’un porc puissant et/ou connu !

Psionic évoque SA liste sur le Forum du site ! En fait, vous trouverez sur le Forum des informations sur les violences conjugales, les hébergements d’urgence, sur tout le territoire, pour les femmes battues, les mesures à mettre en œuvre, le déroulement du procès, etc !

• Sachez que ce porc peut en effet faire appel, puis s’il n’est pas satisfait du verdict et s’il en a la possibilité il pourra se pourvoir en Cassation, ensuite s’il y a des faits nouveaux il pourra demander la révision de son procès, et en dernier recours il pourra s’adresser à la Cour Européenne des Droits de l’Homme !

Il peut ainsi gagner 20 à 25 ans de liberté! Écœurant !

Pour infos :

– L’appel constitue la voie de recours ordinaire permettant de faire réformer ou annuler par une juridiction de second degré la décision rendue par une juridiction de première instance : la cour d’appel est ainsi chargée de juger une seconde fois le litige. En matière pénale, il est normalement de 10 jours.

– Le pourvoi en cassation constitue une voie de recours ouverte à l’encontre des décisions rendues en dernier ressort, c’est-à-dire contre les arrêts des cours d’appel ou les jugements insusceptibles d’appel. Il consiste à demander à la juridiction suprême (la Cour de cassation dans l’ordre judiciaire) de censurer la non-conformité de la décision par rapport aux règles du droit, sans se prononcer à nouveau sur le fond du litige.

Le pourvoi en cassation doit normalement être formé dans les deux mois suivant la décision critiquée. La pratique limite les cas d’ouverture qu’il est possible de faire valoir devant la Cour de cassation : le défaut de motivation, le vice de forme, la violation de la loi et le défaut de base légale. On peut enfin noter quelques cas d’ouverture plus marginaux, comme l’incompétence ou la contrariété de jugements.

– La Cour de Cassation casse un jugement lorsqu’il y a eu une
erreur commise par la juridiction précédente dans l’interpretation du droit. Si jamais les juges de la Cour d’Appel ont commis ce genre d’erreur, l’affaire est renvoyée devant la Cour d’Appel.

– Si l’appel et le pourvoi en cassation constituent les deux voies de recours les plus fréquentes, d’autres moyens permettent aux justiciables de contester une décision judiciaire dont ils ne sont pas satisfaits : l’opposition, la tierce opposition et la révision du procès.

– La révision constitue une voie de recours ouverte contre une erreur judiciaire dont la réalité n’apparaît qu’après que la décision est devenue irrévocable. Elle existe en matière civile et en matière pénale.

En matière pénale, le recours en révision est porté devant la Cour de cassation, qui examine s’il existe un fait nouveau, inconnu de la juridiction au jour du procès, de nature à faire naître un doute sur la culpabilité du condamné.

Depuis une loi de 2000, un nouveau cas de recours en révision est prévu contre certaines décisions des juridictions pénales françaises qui ont fait l’objet d’une critique par la Cour européenne des droits de l’homme.

Source : vie-publique.fr/decouverte-institutions/justice/fonctionnement/recours/quelles-sont-autres-voies-recours.html

• Je crois que vous n’avez pas fini d’être écœurée et nous aussi !

Et si jamais ce porc va enfin en prison, il bénéficiera d’une remise de peine. Cette réduction est accordée automatiquement dès le début de l’exécution de la peine sans demande de la part de la personne condamnée afin de favoriser son bon comportement !

Pour une condamnation de 12 ans de prison ferme, il bénéficiera de 25 mois de remise de peine, soit de 2 ans et un mois !

Source : service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34157

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme18,

Si votre père souhaite aider cette victime de violences conjugales, je préconise plutôt de mettre en place certaines Mesures de Protection !

1) Éloignement du conjoint violent:

Cette dame qui est en grand danger peut saisir le juge aux affaires familiales. Ce juge peut en effet délivrer en urgence une ordonnance de protection.

Le juge aux affaires familiales compétent est celui de son domicile. Elle peut lui présenter toutes les preuves de violence: certificats médicaux, photo des blessures, témoignages…

Où s’adresser ?
Tribunal de grande instance (TGI)

L’ordonnance de protection vise à interdire à l’auteur des violences de s’approcher de cette Dame, et de porter une arme.

Le juge se prononce également sur la résidence séparée des époux et sur la jouissance du logement par la victime.

Cette Dame peut ainsi demander à rester dans son logement. L’auteur des violences doit alors quitter le domicile conjugal dans le délai fixé par le juge.

Le juge peut aussi se prononcer sur l’exercice de l’autorité parentale.
L’auteur des violences peut ainsi se voir retirer temporairement l’autorité parentale et n’aura plus le droit d’entrer en contact avec ses enfants.

Les mesures contenues dans l’ordonnance de protection sont prises pour une durée de 6 mois et peuvent être prolongées.

À savoir :
en cas de dépôt de plainte, l’éloignement du conjoint violent peut être prononcée dans le cadre d’un contrôle judiciaire. Mais la justice pénale ne peut pas se prononcer, à ce stade, sur le retrait de l’autorité parentale.

2) Le bracelet GPS imposé à son conjoint violent :

Ce bracelet électronique « permettra aux autorités de les suivre et de réagir dès qu’ils approcheront trop près de leurs victime. »

Les victimes seront, elles, dotées d’un téléphone portable d’urgence leur donnant un accès prioritaire à la police.

3) Remise à cette Dame d’un téléphone « grand danger »:

Le téléphone grand danger est un téléphone spécifique permettant à une victime de violences conjugales de contacter directement une plate-forme spécialisée en cas de danger.

C’est cette plate-forme qui alertera la police ou la gendarmerie si nécessaire. La victime pourra être géolocalisée si elle le souhaite.

Ce téléphone est attribué par le procureur pour une durée de 6 mois renouvelable en cas d’éloignement du conjoint violent.

Le dispositif est destiné aux cas les plus graves de violences conjugales.

La victime sera également suivie par une association désignée par le procureur.

4) Aider cette victime de violences conjugales à avoir un soutien psychologique :

La peur, un sentiment de honte et de culpabilité conduisent les femmes victimes de violences à l’isolement.

Briser le silence est la première étape qu’une femme battue doit franchir pour faire reconnaître sa situation et se faire aider.

Possibilité de rencontrer gratuitement des psychologues spécialisées dans les violences conjugales au CIDFF (centre international des droits des femmes et des familles), mais aussi dans toutes les Associations d’Aide aux victimes de violences conjugales.

Les consultations de psychologues ou de psychiatres sont gratuites dans les CMP (centre Médico-Psycho). Pour trouver le CMP le plus proche de chez vous, allez sur Google ou sur ameli.fr.

5) Des Associations peuvent aider cette Dame dans ses démarches et la soutenir:

– Violences Femmes Info – 3919
Écoute, informe et oriente les femmes victimes de violences, ainsi que les témoins de violences faites à des femmes.
Traite les violences physiques, verbales ou psychologiques, à la maison ou au travail, et de toute nature (dont les harcèlements sexuels, les coups et blessures et les viols).
Ne traite pas les situations d’urgence (ce n’est pas un service de police ou de gendarmerie).
Par téléphone
39 19 (appel gratuit depuis un téléphone fixe ou mobile)
Ouvert
de 9h à 22h du lundi au vendredi,
et de 9h à 18h le samedi, le dimanche et les jours fériés.
Appel anonyme.
Appel ne figurant pas sur les factures de téléphone.

– le 116 006 – ce numéro anonyme d’aide aux victimes permet de bénéficier d’une aide et d’être orienté vers différents réseaux associatifs spécialisés.
(appel gratuit)
Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h
Le service est également accessible en composant le +33 (0)1 80 52 33 76 (numéro à tarification normale).
Par courriel
[email protected]

– Violences conjugales – Ligne directe 24/24 et 7/7j.
sos-detresse.fr
Vous êtes victime de violence au foyer ? Parlez-en. 100% Anonyme. SOS Détresse.
Personnes en détresse. · Situations d’urgence.

– stop-violences-femmes.gouv.fr
( plein d’infos dont l’ordonnance de protection comment l’obtenir,…) est un site officiel mis en place par le Gouvernement. Il recense des informations générales et donne les coordonnées d’associations spécialisées.

Bon à savoir : si une femme surfe sur ce site, elle peut en un clic effacer les traces de son passage; son conjoint violent ne pourra donc pas savoir qu’elle l’a consulté.

– Halte Aide Femmes Battues
14, rue Mendelssohn – 75020 PARIS
Tél. 01 43 48 20 40 – Fax 01 43 48 81 50

– L’Association Parler de Sandrine Rousseau : « parler pour que ça compte » qui organise dans certaines villes des groupes de paroles et un accueil des victimes.

6) Aider, au besoin, cette Dame à trouver des Hébergements d’urgence pour femmes battues :

– Hébergement d’urgence : le 115
Anonyme et gratuit. Permet de savoir où être hébergé en cas d’urgence.

– L’association SOS Femmes recense toutes les adresses d’hébergements pour femmes battues par département. (Cette liste figure aussi sur le Forum)

Téléphonez au 01 40 33 80 60, 
du lundi au vendredi de 7 h 30 à 23 h 30 et le samedi de 10 h à 20 h, 
ou consultez le site: sosfemmes.com.

Lieux d’accueil et centres d’hébergement:
sosfemmes.com/ressources/contacts_chrs.htm

7) Pour aider cette femme battue à trouver des aides financières et juridiques pour son divorce :

Pour fuir un conjoint violent, il faut pouvoir être autonome financièrement. Souvent, les femmes battues n’osent pas partir car elles sont totalement dépendantes de leur partenaire.

Il est donc important d’encourager cette Dame dans sa recherche d’aides financières.

– Les aides sociales

Conseillez-lui de prendre rendez-vous avec une assistante sociale et sa caisse d’allocations familiales : elle pourra obtenir, selon sa situation, l’allocation personnalisée au logement (APL) et le RSA.

Bon à savoir : il est important de veiller à ce que la demande de versement des prestations se fasse sur un compte bancaire à son seul nom.

– L’aide judiciaire (important à savoir)

Les frais de justice ainsi que les honoraires de l’avocat peuvent être pris en charge par l’État.

Pour ce faire, aidez cette Dame à déposer une demande au bureau d’aide juridictionnelle du tribunal de grande instance de son domicile ou de son lieu d’hébergement.

Vérifiez aussi qu’elle a souscrit un contrat de protection juridique auprès de son assurance habitation ou de sa banque.

– Les structures d’aides aux victimes

Dans les Centres d’informations aux droits des femmes et des familles (CIDFF), des juristes accueillent, renseignent et orientent les femmes. Les adresses par département sont disponibles sur le site : infofemmes.com.

– Il existe également des associations d’aide aux victimes présentes dans chaque département.

Renseignez-vous auprès de la mairie ou au 08 842 846 37.

Vous pouvez aussi prendre contact avec l’association Avocat Femmes et Violences (AVF), qui propose des permanences téléphoniques les lundi, mardi et jeudi de 15 h à 19 h ; composez le 0820 203 428 (numéro vert).

Certains commissariats ont des cellules de violence intrafamiliale (VIF) ou des permanences d’associations de victimes de violences.

• Chère Anonyme18,

merci d’avoir été la voix de cette femme battue et violée!

Merci à votre père et à vous de votre intérêt pour elle, ainsi que de l’aide que vous lui apportez!

Nous sommes tous et toutes de tout cœur avec la victime, votre père et vous-même!

J’espère que vous reviendrez vers nous pour nous donner de ses nouvelles !

Diffusez autant que possible, votre papa et vous, cette information :

LE POINT NOIR AU MILIEU DE LA PAUME DE LA MAIN SIGNIFIE FEMME EN DANGER !

Bien à vous !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme18
Membre

Merci Psionnic de votre réponse. Merci aussi pour votre liste de liens destinés aux victimes de viols. Bien que je ne suis pas en contact moi-même avec des victimes d’abus sexuel, je pourrai transmettre cette liste à mon papa qui en fera plusieurs exemplaires et pourquoi pas la donner aussi à ses collègues afin qu’elle vienne en aide aux victimes. Plus les articles venant en aide aux victimes de violence sexuelles sont médiatisés, mieux ce sera, étant donné que une partie des victimes d’abus sexuel sont livrées à elle même. Et merci pour les compliment envers mon papa.

Merci beaucoup Catoune pour le temps que vous avez consacré à m’écrire. Je sais bien que l’emprisonnement de ce type ne va pas être une mince affaire et qu’une sanction pénale à la hauteur de ses actes sera difficile, mais l’ensemble des magistrats ont bien vu la personnalité perverse, dangereuse et manipulatrice de ce type ( aucune réaction lorsque le juge lui avait annoncé la peine envisagée au départ, aucun regret et aucunes excuses envers son ex-femme de l’avoir déshumanisée, il avait même réussi à magnétiser ses ex-compagnes qui étaient présentes lors du procès et qui témoigner en sa faveur et pleuraient à chaudes larmes de savoir que leur ex aller faire de la prison pour une dizaine d’années). Etant donné, que la justice se rend compte de l’extrême dangerosité du type, l’envisagement d’une sanction pénale plus lourde peut-être possible je l’espère. Pour le moment, cette femme dispose d’une ordonnance de protection et son bourreau a quitté la région donc elle est totalement indépendante de son ex. Elle est aussi bien entourée par sa famille et ses amis et fait preuve d’une rare bravoure. Mon papa m’a aussi dit qu’elle était suivie par un spécialiste médical. Merci aussi pour vos compliments envers mon papa, cette femme l’avait beaucoup touchée, il se sentait obligé de l’aider. Je demanderai à mon papa des nouvelles de la femme et de cette affaire et vous en ferez part sur le site le plus tôt possible

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme18,

Merci beaucoup d’avoir pris le temps d’échanger avec nous au sujet de cette Dame victime d’un pervers narcissique!

Merci de nous avoir rassuré(e)s sur le fait qu’elle est entourée et non seule, suivie par un ou une thérapeute afin de pouvoir se reconstruire, mais surtout que son ex, cette pourriture, n’est plus dans les parages pour lui nuire davantage !

Vous avez bien fait de mettre en valeur, le policier qui lui est venu en aide et s’est démené pour elle, votre père !

Tellement de victimes sont mal reçues dans les commissariats, qu’il est sain et essentiel de rappeler que tous les policiers ne sont pas hostiles aux victimes, que beaucoup sont compatissants et aidants !

Vos écrits montrent à quel point vous aimez votre papa et à quel point vous êtes fière de lui ! Il le mérite ! Heureux homme!

Nous nous sommes abonné(e)s à votre post, ce qui fait que vous pouvez, pour nous donner des nouvelles de vous tous, ajouter un commentaires à votre témoignage, nous serons de suite prévenu(e)s et nous reviendrons échanger avec vous avec un grand plaisir!

Je vous dis donc à bientôt !

Toute mon affection !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère anonyme18, je rejoins Catoune pour vous remercier chaleureusement de discuter avec nous du cas terrible dont vous témoignez. C’est un grand soulagement pour nous d’apprendre que la victime a pu être éloignée de son bourreau et que la justice semble convaincue de sa perversion et sa dangerosité. Nous serons ravis d’apprendre de votre part toutes les nouvelles sur ce cas et nous vous en remercions par avance. N’hésitez pas à nous suggérer toute remarques ou interrogations au sujet de notre liste de liens et associations, nous sommes preneurs de toutes les remarques pouvant l’améliorer ou l’étendre ! Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre

Merci anonyme 18 pour votre réponse. Et merci à votre père de venir en aide aux victimes. Quand on voit un film comme l’emprise, on se dit qu’il n’y a pas que des ratés dans la justice.

Merci de remplir les champs obligatoires.



anonyme18
Membre

Merci beaucoup Catoune, Psionnic et Koxie pour vos gentils mots. Contente si j’ai pu vous rassurer, d’après les dires de mon papa, cette femme ira jusqu’au bout pour s’en sortit et malgré les séquelles de ce terrible traumatisme, elle fait preuve de beaucoup de détermination et de résilience. c’est vrai que les policiers/gendarmes à l’écoute des victimes de violences sexuelles sont rares mais ils existent bien, c’est juste une question de priorité et de compassion selon moi, mon papa ayant été éduqué dans le respect de la femme et jugeant une affaire de viol plus urgente qu’un simple vol s’est alors préoccupé de cette femme dont je vous donnerai des nouvelles le plus vite possible. Sur ce, à bientôt

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Merci à vous Anonyme18 pour cet échange ! Cela fait tellement plaisir lorsqu’une victime nous répond et que l’on peut discuter un peu avec elle !

Vous nous avez rassuré(e)s au sujet de cette Dame, victime d’un PN et nous nous réjouissons qu’elle se batte pour survivre ! Nous sommes de tout cœur avec elle!

Vous avez très bien fait de rendre hommage aux policiers et aux gendarmes qui sont à l’écoute des victimes de violences sexuelles, qui font preuve de compassion et de beaucoup d’empathie, et qui s’investissent vraiment pour leur venir en aide!

Nous, les victimes, nous nous associons à cet hommage qui leur est fait ! Merci à eux ! Merci à votre papa !

À bientôt Anonyme18 !

Merci de remplir les champs obligatoires.