Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

JE ME FAIS HARCELER PAR TOUT LE MONDE SUR INTERNET

Bonjours , j’ai 13 ans et je suis victime de nombreux pervers sur le net …aujourd’hui un porc est venu me parler et j’ai appris par la suite que mon amie avait reçu des photos de son penis alors qu’on a que 13ans !Alors avec des amis on a décidé de le piégé et meme de vouloir le voir en face car CE GROS PORC N’A PAS A NOUS ENVOYER DES HORREURS PAREILS !! Je n’en peux plus de recevoir constamment des messages de personnes plus agees que nous qui veulent abuser de leurs droits 😠 Il a meme dit a un moment « portes tu des sous vêtements  » à une amie .EST-CE QUE C’EST NORMAL ?!!! Notre monde nous montre qu’ on est pas en sécurité ,que la moindre beauté fais apparaître des alusions sexuels et mam intentionnées 😳 Je vais bloquer toutes personnes que je ne connais pas si ça doit finir ainsi ! Merci de votre écoute.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
2 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Catounepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère jeune anonyme, vous êtes victimes de cyberharcèlement, un fléau mondial qui cible particulièrement les femmes en général et les toutes jeunes ados comme vous en particulier. Je suis un bénévole du site qui aide les personnes qui postent sur ce site je vous communique donc des liens et numéros de téléphones qui peuvent vous être utiles:

stop-violences-femmes gouv fr
il y a un lien cyber harcèlement
* service public fr
voir le section sur le harcèlement

*Ministère de la justice: 08victimes = 01 41 83 42 08
numéro d’urgence permanent pour toutes les infractions de quelque nature qu’elles soient.

il existe une plateforme de signalement de cyber harcèlement.

* Haut conseil pour l’égalité femmes hommes:
site très intéressant pour les publications sur le sujet

cyber harcèlement

www netecoute fr

Vous pouvez aussi signaler les contacts qui vous harcèlent aux plateformes et réseaux sociaux que vous employez.

A ce stade ce que vous préconisez, tout bloquer semble être le mieux à court terme. Ensuite, étudiez les options d’utilisation pour restreindre les usagers de manière à obtenir plus de confidentialité. Vous avez raison c’est un fléau infernal et ce sont des pervers pédophiles que vous avez au train. C’est très toxique.

Je viens de trouver le site suivant sur educnet, il y a des conseils qui sont adaptés à vos besoins.:

7 conseils aux plus jeunes pour lutter contre le cyber-harcèlement
www educnum fr / fr / 7-conseils-aux-plus-jeunes-pour-lutter-contre-le-cyber-harcelement
(je suis obligé d’effacer points et mettre espace car je ne peux coller liens,donc enlevez-les)

En espérant que cela vous soit utile, n’hésitez pas à venir nous demander précisions.

Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Non, ce n’est pas normal de recevoir ce type de photos et ce quelque soit l’âge !

Mais, pour les personnes mineures, c’est clair, c’est traumatisant !

• Vous écrivez : « Je vais bloquer toutes personnes que je ne connais pas ».

Vous ferez bien !

-> Quelques infos pour vous aider :

I] Prévenir pour minimiser le risque d’une mauvaise utilisation des informations personnelles

A) Préserver ses données privées

Les enfants et les adolescents fournissent facilement ces éléments sur leurs profils des réseaux sociaux ou dans les discussions en ligne, alors qu’ils ne le font pas dans la vie « réelle ». Lors de l’inscription sur un site de jeu ou un réseau social, il est souvent demandé de fournir ses nom, prénom, date de naissance et adresse email pour la connexion. Une fois ces informations données, on peut choisir de ne pas toutes les afficher sur son profil (prendre un pseudo, masquer l’âge). Les autres informations personnelles qui peuvent être demandées ultérieurement par le site à des fins de ciblage ne sont pas obligatoires. Il s’agit du nom de sa ville et de son école, ses musiques ou livres préférés, les lieux visités…

B) Gérer ses paramètres de confidentialité

Les réseaux sociaux les plus populaires permettent aux utilisateurs de choisir qui a accès à leur profil / leurs informations. Pour les mineurs, il est conseillé de paramétrer un maximum d’éléments au niveau le plus restrictif. Facebook : paramétrer la visibilité de son compte à des « amis uniquement », refuser d’être indexé par d’autres sites web. Skype : limiter la visibilité de sa photo de profil à sa liste de contacts, et refuser les demandes de personnes qui ne sont pas dans cette liste. Twitter : Protéger ses tweets (messages) afin qu’ils ne soient pas disponibles publiquement. Ask.fm : Refuser de recevoir des questions anonymes.

Sécuriser son mot de passe
Entre amis, les jeunes s’échangent souvent les identifiants internet. En cas de conflit, la connaissance de ces informations facilite une vengeance qui peut passer par l’usurpation d’identité. Un mot de passe doit rester strictement privé et confidentiel. A la fin de chaque utilisation, il faut penser à se déconnecter de sa session, y compris sur les téléphones portables.

C) Respecter sa vie privée et celle des autres

Sur Internet et les téléphones, les enfants et les adolescents se mettent facilement en scène : ils prennent des photos suggestives, filment des moments d’intimité, racontent leurs joies et leurs peines… sans forcément avoir conscience de la taille de l’audience. Certaines images ou informations pourraient être mal interprétées et utilisées à mauvais escient. Il est important que les élèves comprennent bien le concept du droit à l’image et à la vie privée et prennent pour habitude de demander l’autorisation avant de diffuser une information qui implique une autre personne.Le cyber-harcèlement se manifeste au travers de contenus (écrits, photos ou vidéos) échangés par internet ou téléphone mobile, qui laissent des traces. Il est donc plus facile à prouver que d’autres types de harcèlement.

II] Pour lutter contre le Cyberharcelement :

• Si le harcèlement a lieu sur internet, appelez le :
N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h (sauf les jours fériés), est animé par un réseau de 250 « référents harcèlement » qui est chargé de la prise en charge de situations de harcèlement dont ils ont eu connaissance.

• Sur internet, le site http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr oriente et donne des conseils selon le profil de l’utilisateur (victime, témoin, parent ou professionnel).

• Vous pouvez contacter le 0805 805 817.

Il s’agit de la Plateforme PHAROS que le gouvernement a mis en place pour lutter contre le cyber harcèlement ! Ils s’occuperont de tout !

Les signalements sont traités par des policiers et gendarmes affectés à la Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements (PHAROS). Cette plateforme est intégrée à l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication. Ce service appartient à la Direction Centrale de la Police Judiciaire, composante de la Police nationale.

• Vous pouvez aussi aller sur le site: Internet-signalement.gouv.fr

Vous pouvez transmettre des signalements de contenus ou de comportements illicites auxquels vous vous seriez retrouvés confrontés au cours de votre utilisation d’Internet.

Vous trouverez sur ce site des pages d’information, ainsi que des conseils de spécialistes pour mieux vous protéger dans leur utilisation de l’Internet.

-> Protégez-vous au mieux et signalez les porcs car vous pouvez rester anonyme et les porcs prendront cher !

Plus on les signale, plus ça les calme ! Plus on porte plainte, moins ils reproduisent !

Agissons pour que les détraqués sexuels soient éradiqués de ce monde !

De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère anonyme, n’hésitez pas non plus à consulter le support des plateformes que vous utilisez ainsi que les aides en ligne ou les forums d’utilisateurs destinés à la sécurité. J’ajoute que dans le rapport sur le cyberharcèlement des femmes il y a des préconisations utiles également. Enfin, Catoune vous a rédigé une réponse que j’approuve totalement. N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’information. Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.