Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Chantage affectif entraînent un abus et un viol

Bonjour à toutes et tous!
Je voulais témoigner d’un abus et d’un viol que j’ai subi par un homme en qui j’avais entièrement confiance, c’était comme mon meilleur ami, un membre de ma famille.
Je suis une personne qui n’a pas trop confiance en elle et qui se rabaisse souvent; cette homme le savait et il faisait tout pour me rassurer et me complimenter en me disant que j’étais la meilleure etc.
Il me m’était constamment sur un piédestal, il m’a manipulé grâce aux chantage affectif, il obtenait tout ce qui voulait…
Cette homme je l’ai connu sur un groupe facebook et ça faisait 4 ans; on s’appelait tout le temps, j’étais sa confidente et celle en qui il avait le plus confiance… (enfin c’est ce qu’il disait.)
Il n’était pas de ma région mais je montai une fois ou deux par an pour le voir et voir d’autres personnes que je pensais être mes amis (qu’on avait en commun).
Cette année je suis remontée et j’ai été hébergé par un ami (ancien maintenant) qui habite dans une maison avec plusieurs chambre. (je préfère le préciser)
Un soir je participe à une soirée de groupe avec des personnes que je connaissais bien et il y était ainsi que mon ami qui m’hébergé.
Juste après mon ami qui m’héberge décide d’aller en boite avec ses amis (e) et moi comme je voulais profiter un peu des personnes que je n’avais pas vu depuis longtemps je décide de rester et m’arrange pour que des personnes viennent en boites après avec moi car je n’ai pas de voitures.
Parmi ces personnes il y avait l’homme dont je vous ai parlé au début et un couple.
Fin de soirée on décide d’aller en boîte le couple met du temps à nous rejoindre donc on décide de partir que tous les deux (l’homme en question et moi).
Dans la voiture on parle et il commence à me parler de ma poitrine et comme si ne rien était il commence à plonger sa main dans mon décolleté et me la caresse…
J’ai oubliée de préciser qu’il étais sensé être en couple et qu’il avait un peu bu.
Du coup je lui dit d’arrêter, qu’il était en couple, qu’on était amis et que ça ce faisait pas etc.
Il a continué en me disant « je ne fais rien de mal » et moi comme j’avais peur vu qu’il conduisait j’ai fini par le laissé faire en regardant la route et en espérant qu’on arrive vite…
Arrivé en boîte je fais comme si ne rien était mais le lendemain j’ai le contre coup et je ne suis pas bien toute la journée mais je n’en parle pas (j’aurai du) car j’avais peur et je lui ai donné l’excuse de l’alcool (grosse erreur).
Le lendemain mon ami qui m’héberge avait organisé un barbecue et il avait invité l’homme en question et le fameux couple.
Le couple ce désiste mais lui décide de venir (secrètement j’espérai qu’il ne soit pas là).
Toute la soirée je n’étais pas bien et je l’ai évité sauf une fois où il fallait qu’il me parle en privé (on a été dans la cuisine).
Mon ami qui m’a hébergé insiste pour que l’homme en question reste dormir et me fait signe de la tête pour que je fasse de même; chose que je ne fais pas car je ne voulais pas qu’il reste dormir.
Malheureusement pour moi il décide de rester…
A un moment il décide d’aller ce coucher et il va dans la chambre où je dormais car il y avait mon lit et un petit lit.
Moi je reste pour parler car je ne voulais pas aller me coucher en sachant qu’il était là…
Mais au bout d’un moment je me retrouve toute seule. (1h30 après qu’il se soit couché)
Etant très fatiguée et en me disant qu’il devait dormir je décide d’aller me coucher.
Malheureusement je l’ai réveillé!
A ce moment là il me dit: « tu m’as réveillé »
Je lui ai répondu c’est pas grave rendors toi et il m’a dit: « je ne peux plus maintenant »
J’arrive dans mon lit et il me dit « tu me fais un câlin? » (on en faisait de temps en temps sans ambiguïté) au début j’hésite et je décide d’aller lui faire ce fameux câlin et c’est là que tout t’a commencé.
Au début c’était un simple câlin, il me disait « tu es ma « mon prénom » je laisserai personne te faire du mal » puis il a commencé à me caresser le dos puis la poitrine; je lui ai dit d’arrêter mais il a continué en me disant: « je ne fais rien de mal » et « ça sera peut-être la seul nuit qu’on passera dans le même lit, je ne veux pas le regretter » puis il a reprit ce qu’il faisait…
Je lui ai encore dit d’arrêter à plusieurs moment mais je me suis senti piégée et j’étais choquée, il a voulu m’embrasser j’ai tourné la tête pour lui faire comprendre que j’en avais pas envie et tout le long de l’acte (qui n’a pas duré longtemps) j’ai regardé le plafond en attendant qu’il finisse puis il me dit « j’éjacule dedans ou dehors? » je lui ai répondu dehors car c’était hors de question que j’ai une partie de lui en moi…
Je me suis sentie comme un objet sexuel et lui je l’ai vu comme un prédateur et je n’ai ressenti que du dégoût pour lui…
Par la suite étant choquée je ne bouge pas et il me dit d’un ton désagréable « tu veux quoi? » je lui dit quelque chose pour me nettoyer, je me nettoie et me rhabille puis à la fin il a rajouté « c’était aussi un test pour voir si j’arrivai à bander » (monsieur avait des problèmes d’érection avec sa « copine » et c’était la première fois que ça lui arrivé) ce qui m’a abattu car là je me suis senti comme une merde…
La première chose que j’ai pensé c’est le suicide mais je ne suis pas assez courageuse pour le faire et les personnes que je connais auraient pensé que je me sentais coupable de quelque chose….
Après je ne pouvais pas le garder pour moi alors j’en ai parlé à mon ami qui m’hébergé il a de suite mal réagit et il a voulu lui faire du mal (chose que je ne souhaitai pas).
Mon histoire est un peu longue et je m’en excuse mais je me dois de vous la raconter pour faire comprendre au maximum de femme, qu’il faut qu’elle soit prudente, que beaucoup d’hommes sont de très bon manipulateurs, que parfois on croit connaître une personne mais on se trompe, je ne veux plus que ce genre de choses arrivent même à mes pires ennemis je ne leurs souhaiterai pas ce que j’ai subi…
Par la suite j’ai porté plainte (chose que je ne voulais pas faire par peur des représailles (cet homme est apprécié par beaucoup de personnes que je connais et ils l’ont vu plus souvent que moi donc forcément il mettrai la faute sur moi) et pour protéger les personnes au courant) mais on m’a forcé car j’ai fait une crise de nerfs…
Aujourd’hui ce que je craignais est entrain de ce dérouler beaucoup de personnes sont contre moi et la police doute de mon témoignage car je n’ai pas réagit physiquement et oralement; à croire qu’il y a une façon normal de réagir face à ce genre de situation….
Enfin bon j’ai vu la psy d’aide aux victimes et elle m’a aidé à prendre conscience que je suis une victime et que j’ai bien fait de porter plainte; elle m’a aussi dit qu’il n’ y avait pas qu’une façon de réagir mais trois dont l’une c’est de ne rien faire (ce qui s’est passé pour mon cas)…
Elle m’a dit aussi que porter plainte ce n’est pas « faire du mal » (ce que je ne supporte pas) mais un droit car c’est lui qu’i m’a fait du mal et c’est moi la victime pas lui…
Voilà mon histoire est terminé merci à tous ceux et celles qui l’ont lu et j’espère de tout cœur que mon témoignage va aider beaucoup de femmes et jeunes filles a être plus prudente car pour tout vous dire aujourd’hui je suis une femme brisée……

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si