Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



viol, zone grise je ne sais pas….

Bonjour tout le monde,
Je suis perdue et je me sens tres mal. Mon histoire ne ressemble pas aux autres, car je n’ai pas dit non plusieurs fois, alors que j’aurais pu. Je ne sais même pas si c ‘est un viol d’ailleurs. Ce mec me plaisait beaucoup et c’était un ami. Il voulait coucher avec moi, genre histoire d’un soir, sauf que moi c’etait ma première fois et donc je lui ai expliqué que je ne voulais pas que cela fasse comme ca, de cette manière, j’ai refusé il a respecté ca.
Un soir j”ai beaucoup trop bu, c’était à un festival. Lui avec une copine m’a mis dans sa tente, car je ne tenais pas debout d’voir trop bu. Plus tard dans la nuit, je me sentais un peu mieux point de vue alcool, je commençais à m’endormir. Il est revenu et s’est couché à côté de moi. Un peu plus tard, il m’a retourné soudainement, m’a dit”tu te fiches de moi, cette fois-ci on va le faire”, j’ai compris ce qu’il voulait dire, “j’ai répondu non j’ai pas envie”. Il n’a pas réagi, il a commencé à me déshabiller ou à se déshabiller je ne me souviens plus exactement. Intérieurement je me disais de redire non mais j’étais comme bloquée. Puis je me suis dit “vas-y fais-le”, quelque chose comme ça, et j’ai lâché là-dessus. Je me suis trouvé des raisons, je me suis dit “ok”. Je lui ai demandé de mettre un préservatif quand même. Depuis je me sens très très mal. Je culpabilise énormément. Je n’arrive pas à mettre les choses au clair. Je me dis j’ai consenti ou j’ai pas consenti, j’ai l’impression d’avoir accepté et cela me rend malade, la culpabilité me torture. Je ne sais pas si quelqu”un a vécu quelque chose de similaire ou pas.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kotsch
Kotsch
20 jours plus tôt

Bonjour chérie,

Pour le viol, au vu de ton écrit, non, il n’a pas respecté ta volonté alors que tu lui avais annoncé lorsque tu étais sobre et à profité d’un moment de desinhibition pour obtenir ce qu’il voulait.
Donc soyons clair s’il a une certaine maturité c’est un enc**é,
Cependant, j’ai l’impression que tu es jeune et je pense que lui aussi.
Tu lui as demandé de mettre un préservatif ce qui a marqué ton consentement.
Je pense que tu « voulais sans vouloir » ce qui est compliqué à comprendre pour un jeune homme.
Même toi, tu ne sembles pas trop comprendre.
Peut-être voulais-tu mais avais-tu une forte appréhension, que tu as « lâché » parce que tu te disais que rien ne calmerait cette appréhension et que tu voulais vivre cette expérience et en avait marre d’attendre l’opportunité dont tu rêvais et dont on entend parfois parler, tout droit sortie d’une série américaine.
Je te rassure un très grand nombre de femme ont comme toi eu une première fois désastreuse. Je pense même que c’est la majorité des femmes.
Et voilà, tu es honteuse aujourd’hui d’avoir passé ce moment merdique qui est très éloigné de tes attentes initiales, tu te dis que si tu avais attendu le bon mec et le bon moment cela aurait été mieux.
Mais peut-être pas !
Pourquoi se torturer l’esprit? Avec des si on refait le monde comme on dit.
Tu as vécu l’expérience que tu as vécu.
Et c’était nul.
Tu en auras des biens meilleures !
Te voilà tout de même libérée du fardeau de la première fois !
Enfin, je crois que tu penses au viol car c’était tellement nul que tu aimerais pouvoir dire que ce n’était pas de ta faute, mais tu ne peux pas penser comme cela.
Il faut assumer ses actes.
Cela te permettra de gagner la confiance en toi qui semble te manquer tout de même.
Ce n’est pas une critique négative de ta personne.
Il est long le chemin de la connaissance et de la confiance en soi, pour tout le monde.

Love.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Tirrania
Tirrania
19 jours plus tôt

Oui c’est une agression
Tu avais dit
“Non j’ai pas envie ”
Il a continué
En plus, il savait que c’était la première fois pour toi
Que tu ne voulais pas d’un coup d’un soir
Il en a absolument pas tenu compte
C’est inadmissible

Merci de remplir les champs obligatoires.



Maude
Maude
17 jours plus tôt

Bonjour, merci pour vos réponses, aux personnes qui m ont répondu c est gentil.
Sincèrement je lui avais dit que je ne voulais pas d une première fois comme cela et il le savait ! Non sincèrement je ne crois pas que j en avais “marre d’attendre ” une première fois “dont tout le monde rêve… ”
Simplement je ne comprends pourquoi j ai dit non, puis oui, n arrivant plus a redire non. Oui j ai fini par accepter sur le moment cette relation, je lui ai dis de mettre un préservatif car je n avais aucunes contraception moi même comme je n avais pas du tout prévu de faire ça comme ça, et que je ne pouvais concevoir de prendre des risques de tomber enceinte, d attraper le sida etc…

Merci de remplir les champs obligatoires.



JOEL
JOEL
11 jours plus tôt

Bonjour Maude,

Pour moi le type ne t’a pas respectée. 1° : Il savait que tu ne voulais pas que ça se passe comme ça la première fois, 2° : tu lui as dit non, 3° : il a fait preuve d’intimidation à ton égard (verbale et gestuelle en te retournant et te déshabillant) 4° : il a profité de ton état d’ébriété et 5° il a profité que tu étais sous sa tente et n’avais pas d’autre endroit où aller.
Le fait que tu aies dit “oui” à un moment, je ne sais pas si ça en fait légalement un viol ou non.

Apparemment, tu n’en avais pas envie. Est-ce que tu as vraiment dit “oui” ou seulement arrêté de dire non ? Peut-être que tu étais dans un état de sidération parce que tu ne t’attendais pas à ça de sa part et ne savais pas comment réagir face à cette situation ?

Ou alors, comme il était insistant (voire menaçant : “tu te fiches de moi, cette fois-ci on va le faire” c’est inoncevable de dire des trucs pareils !), tu as cédé pour ne pas avoir un subir un harcèlement toute la nuit (voire un viol contraint ?) auquel tu aurais eu du mal à résister vu ton état, sachant que tu n’avais pas d’autre endroit où aller. Ou pour ne pas te fâcher avec un ami ?

Pour finir, je pense que tu ne dois absolument pas t’en vouloir ni culpabiliser. Si quelque chose s’est passé c’est surtout à cause de lui : il a profité de ta faiblesse circonstancielle et/ou de votre amitié. Il a sans doute manqué de recul et de maturité, mais aussi de respect pour toi. En as-tu reparlé avec lui ?

J’espère que j’ai pu t’aider un peu. Tu peux regretter les événements, mais surtout ne t’en veux pas. J’espère surtout que tu vas bien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Maude
Maude
11 heures plus tôt

Bonjour Joel ! merci pour votre réponse et votre aide ! depuis que j’ai posté ce témoignage et avec vos réponses j’ai pu du coup mieux comprendre ce qu’il s’était passé. J’ai été tellement surprise qu’il me dise ça “tu te fiches de moi cette fois-ci on va le faire”, et choquée que mon “non” ne soit pas respectée que j’ai été comme sidérée un temps, et puis j’ai lâché, car je ne savais pas comment résister, je n’arrivais pas à redire non et lui avait déjà commencé à se déshabiller et à me déshabiller. Je n’ai pas dit oui en soi, j’ai cédé et je me suis disons adaptée à la situation. Je lui ai demandé de mettre un préservatif car je crois que mon cerveau sur le moment trouvait ça bien plus grave de tomber enceinte ou d’attraper le sida que de céder. Merci beaucoup à vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME