Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



viol ? ou dramatise?

Alors cela c’est passé il n’y a meme pas un an, c’était avec mon premier amour. Nous avons eu une relation assez spéciale, il m’avait trompé je l’avais pardonné puis la relation s’est terminée puisqu’il a continué à fréquenter d’autres filles.
A ce moment la lors de la chose, c’était fini depuis 4mois je m’étais dis pourquoi pas j’avais un peu bu mais rien de mal je savais ce que je faisais. Bref nous étions chez son ami il me fait monter dans les escaliers je lui disais « non mais on peut pas c’est pas bien » parce que je savais pertinemment que j’allais retomber pour lui, a ce moment la il n’y avait rien de mal venant de lui. Nous arrivions dans la chambre de son amis commençons nos affaires, mais ca ne rentre pas c’était « trop sec » désolé pour le terme, cela me fait juste mal. Je lui est dit « ca sert a rien de continuer tu vois bien que ca ne marche pas, c’est comme notre relation ca ne marche ca sert a rien de forcer » il est obnubilé il me répond « si si ca va rentrer » c’est a ce moment que il était parti il ne m’ecoutait plus il voulait juste un rapport, je lui est dit « non mais arrête… » puis « non mais … ca sert a rien » il m’a pénétré. Je me suis dis a ce moment précis « cnest donc le moment ou ca arrive, fallait bien que ca arrive un jour » je pleurais en silence, je ne bougeais plus j’étais pétrifiée. Mais je simulais, je ne sais pas pourquoi peut être que je me suis dis que il allait finir plus tôt. Le rapport c’est finis je me suis assise sur le bord du lit je n’en revenais pas, j’étais froide avec lui. Il a directement appelé un ami pour le rejoindre comme si il avait finir son affaire que j’étais juste un objet. Il a vu que j’étais mal il m’a prise dans ses bras, j’étais mal a l’aise. J’ai descendu les escaliers rejoins ma copine je me suis effondrée en larme en lui racontant. Je suis rentré chez moi et vomis de dégoût, impossible de m’endormir des flashbacks pendant des mois a chaque moment de mes journées. J’en ai parler directement a mes parents et pris rdv chez une psy etc… Cette psy m’avait fait prendre conscience des comportements qu’il avait avant qui était toxique, par exemple quand je ne voulais pas de rapport il soufflait, n’était pas content, me faisait la gueule, après avoir eu un rapport je n’existais plus il me donnait de l’affection que rarement je pense qu’il était lunatique et complexe mais rien de plus pas quelqu’un de méchant. J’ai appris plus tard qu’il touchait a la cocaine… Pourtant récemment j’ai eu une discussion avec lui, je ne l’avais pas vu depuis des mois, il m’a dévoilé ses sentiments et j’etais sous le choque j’avais limite oublié ce qu’il s’était passé auparavant, je pense que c’était parce que ce qu’il me disait comblé le vide affectif qu’il m’avait fait, il sait pertinemment que ce qu’il s’était passé m’avait beaucoup affecté il le nie. Nous en avons discuté il ne m’a pas écouté, j’étais obnubilé par son discours j’ai dormi avec lui il a essayé de m’embrasser je l’ai repoussé mais nous nous faisions des câlins. J’ai pleuré dans ses bras, le lendemain je me réveille je n’existais plus c’est comme si tout ce qu’il m’avait dit avait disparu. J’ai conscience que ce qu’il m’a fait auparavant m’a énormément affecté, mais une part de moi est énormément amoureuse de lui, je pense que c’est ce côté impossible d’être avec lui qui m’attire mais nous avons encore cette connexion, quand on se regarde on sait ce que l’on pense ce que l’on ressent mais jamaos je n’oublierais ce qu’il m’a fait pourtant je l’aime. J’ai l’impression de perdre de la crédibilité, cette histoire s’est répandue dans toute ma ville et beaucoup ne me croient pas, c’est pour cela que je ne retournerai jamais vers lui sérieusement qu’est-ce que je dirais a mes parents ? aux gens qui m’ont cru soutenu pendant cette année de dépression, mutilation ? Je sais que c’est grave j’ai l’impression de passer pojr une folle que le mot viol est trop gros et que il a toujours cette emprise sur moi. J’ai besoin d’aide s’il vous plaît

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
SOSO
SOSO
1 mois plus tôt

Quand pour moi on dis non et que la personne te pénétre, ça s’appelle un viol.

Merci de remplir les champs obligatoires.



helo
helo
4 jours plus tôt

Tu es dans le droit de vouloir stopper un acte sexuel quand tu le veux, même s’il est déjà enclenché. Tu as dit « non » plusieurs fois et il ne t’as pas écouté. C’est du viol.

Cet acte à eu un impact important sur toi et ce n’est pas pour rien. Écoute ce que dit ton corps, ton esprit, ton ressenti. Ai confiance en ce que tu ressens.
Courage à toi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME