Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Tripoté par un prêtre

J’ai 50 ans aujourd’hui. Je devais avoir 13 ans à l’époque, j’étais dans une maternité de l’agglomération lilloise, ma mère avait accouché de mon 4iem frère. Je me suis retrouvé dans une salle de lecture de la maternité pour venir lire quelques bandes dessinées. Un prêtre arrive, j’échange avec lui, je lui dit que je vais bientôt me faire opérer d’une hernie, alors il me dit qu’il va me soulager ma douleur en venant me masser mes parties intimes. ça a duré 1/2 heure, il prenait un plaisir à toucher mon sexe ! Encore un porc de prêtre qui a profité de l’innocence d’un gamin que j’étais à l’époque. Je n’ai plus en tête son nom, sinon je me serai fait un plaisir de le citer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

9
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
5 Nombre de commentaires
4 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
5 Nombre de personnes ayant commentés
AnothomascoucouSpiderEspérance Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Espérance
Invité
Espérance

Ce témoignage me laisse assez perplexe. Il y a quelque chose qui ne colle pas. Que faisais ce prêtre dans la maternité?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Spider
Invité
Spider

il y a un service d’aumônerie généralement dans les hôpitaux

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Invité
Espérance

Ok, mais pourquoi Thomas n’est-il pas sûr de l’âge qu’il avait à la naissance de son quatrième frère?

Merci de remplir les champs obligatoires.



coucou
Invité
coucou

Ce devait être l’aumônier titulaire à cette époque, l’Evêché, s’il le veut, peut très bien retrouver son nom dans les archives . Je vois bien la scène, tout à fait possible, moi-même je garde le souvenir des soeurs à immense cornette de la maternité où accouchait maman, elles nous faisaient peur, rigides, autoritaires, brusques.
Impitoyables aussi avec certaines accouchées qu’elles jugeaient déviantes. Elles régnaient sur la maternité. Que de progrès depuis qu’elles ne sont plus là!
Dieu merci, les vocations forcées c’est terminé et les effectifs de frustés se sont taris de ce côté.

Merci de remplir les champs obligatoires.



coucou
Invité
coucou

Vous êtes bien soupçonneux (se) , de quel droit? Il avait à peu près 13 ans, il nous le dit. Le témoignage vous dérange? Vous faites un peu de police? Vous voulez protéger une institution? Vous voulez désespérer le témoin?

Merci de remplir les champs obligatoires.



thomas
Invité
thomas

c’était une maternité catholique ou l’on retrouvait à l’époque des sœurs et des prêtres dans l’établissement. Pourquoi voulez-vous que j’invente une telle histoire ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



thomas
Invité
thomas

bien évidement, je n’ai pris aucun plaisir, dès que j’ai pu, je me suis extirpé des mains de ce pervers et suis retourné en courant dans la chambre ou se trouvait ma mère !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Invité
Espérance

Ok désolée, c’est juste que j’avais un doute mais les réponses de Thomas sont convaincantes. Beaucoup de pervers ont choisi de devenir prêtres pour trouver des proies faciles et confiantes dans les familles catholiques. C’est un fait et la hiérarchie de l’Eglise a vraiment manqué de vigilance comme de clairvoyance face à ces fausses vocations. Mais il faut dire par ailleurs que les pervers sont d’excellents comédiens et simulent la religiosité avec beaucoup de talent.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ano
Invité
Ano

Salut Thomas,
J’aimerai vous contacter en privée svp.
Merci beaucoup.

Merci de remplir les champs obligatoires.