Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Tramway bordelais

Dans le tram à Bordeaux, j’écoute ma musique paisiblement, je suis ailleurs, dans mon monde, je regarde par la fenêtre tout en m’évadant dans mes rêves comme à chaque fois que j’ai mes écouteurs aux oreilles dans les transports en commun et là je vois un gars qui passe juste à côté du bus à l’arrêt en me dévorant du regard puis en mimant un bisou avec ses lèvres toujours en me dévorant du regard et attendant sans aucun doute un signe de ma part… Signe qu’il peut toujours attendre et se le mettre dans le fion… Ma réaction : je le regarde l’air de dire « euh on s’connaît ??? » puis je détourne la tête pour l’ignorer. Je ne te connais pas, tu ne me connais pas, donc tu n’as pas à faire ça. Point.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère anonyme, c’est parfaitement exact, il n’a pas à faire cela: c’est une insupportable intrusion dans votre intimité. On a bien affaire à un geste d’homo porcus qui se permet de violer votre légitime droit inaliénable à ce qu’on vous foute la paix dans ces foutus transports en commun. Vous auriez pu ajouter un geste proctodactyle pour lui signifier votre signifiant dans son fondement. Cela dit c’est dangereux car ce genre de porc peut le voir comme le signe qu’il attendait. La meilleure réponse semble être l’indifférence, tout comme vous l’avez fait. Après cela, je comprends qu’on souhaite se déplacer en bagnole plutôt qu’en transports, et c’est avec ces petites entraves à votre liberté que l’espace public se vide des femmes dont une proportion croissante tendent à devenir des « invisibles ». Merci pour votre contribution.

Merci de remplir les champs obligatoires.