Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Sortie en boite

J’étais sortie en boîte avec des amis après plusieurs verres d’alcool clope ect… j’avais pas déjà les idées très claires mais à ce moment-là j’étais heureuse. Arrivée dans la boîte sur les coups de 1h du matin on s’amuser c’était l’anniversaire d’une amie. Je me suis laissée aller à accepter les verres des autres, danser avec.
Je dirai vers 4h 5h du matin c’est là où tout a commencé à ce compliquer. Un gars que je ne connaissais pas m’a demandé si je voulais bien sortir de la piste de danse pour qu’on parle en privé donc j’ai accepté.
Il m’a entraineré dans la cabine des WC de la boite et a commencé a me pénétrer avec ses doigts m’a jeté sur la cuvette des WC qui était dégueulasse, remplie de pisse et je ne sais quoi d’autre. Il m’a retiré mon short et ma culotte et ma pénétré, entierement. Je savais pas quoi faire je lui disais d’arréter que je voulais pas, je tenté de le repousser mais il en avait rien à faire. Jai pensé que peut-être je le méritais après tout j’étais ivre et pas totalement consciente. Ensuite il m’a laissé à moitié nue dans les toilettes et est simplement parti. Je suis resté à pleurer et un gars ma vue et ma aidé.. Après ça tout le monde m’embroulllié entre ce que je devais faire ou non, les videurs de la boite, mes amis bref j’étais paumé. Au final je suis rentré chez moi j’ai pris une douche et les preuves sont partis en même temps que ma douche. Je dois vivre avec et c’est dure. Je suis perdu, je me sens seule et je regrette de ne pas avoir porté plainte parce que là maintenant ça va faire un mois que ça s’est passé et je ne sais pas si je pourrais porter plainte, fin si ça servirais, parce que je ne connais pas du tout ce mec et je me rappelle vaguement de sa tête mais j’ai aucune indication sur vie , son prénom . Ça serai juste ma parole contre la sienne et pour le retouver ça sera impossible.
Je n’arrive pas à oublier, à ne plus penser à ce qui m’est arrivée.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Louve Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Louve
Membre

Bonjour, votre témoignage est vraiment touchant et bravo pour le courage d’avoir mis des mots sur ce que l’on vous a fait. Trop de femmes pensent que l’alcool les rend responsables d’avoir subi un viol comme c’est le cas pour vous. Vous n’êtes absolument pas responsable et il est vraiment nécessaire de vous faire aider pour ne pas sombrer. J’ai mis du temps à trouver un thérapeute qui me convienne mais c’est essentiel pour la reconstruction après une agression sexuelle et/ou un viol.
Surtout ne croyez pas que vous ne pouvez plus rien faire même après un mois. Dans une boite de nuit il doit bien y avoir des caméras de surveillance et je ne suis pas certaine que ce type ne soit pas connu des videurs. Je suis d’ailleurs vraiment choquée que les personnes qui vous ont vue ce soir là et qui n’avaient pas bu ne vous aient pas accompagner porter plainte. Ils ont été en dessous de tout car ils ont certainement vu votre état et honnêtement pour moi c’est de la non assistance à personne ne danger (je ne suis pas juriste mais même le propriétaire d’une boite lorsqu’il arrive ce type d’immondice devrait avoir l’obligation de faire un signalement).
Je vais vous communiquer une liste de liens et de contacts qui pourront vous aider dans vos démarches et votre reconstruction. Faites vous accompagner de personnes de confiance pour réunir les témoignages de ceux qui vous ont vue après l’agression. Comme je ne suis pas professionnelle, je vais en premier lieu vous donner le lien pour faire un signalement en ligne. Ce sont des professionnels qui ne vous jugeront pas. Vous pouvez choisir d’être anonyme. C’est un tchat mis en place par le gouvernement; Vous communiquez avec des gendarmes ou des policiers. N’hésitez pas à faire des retours sur l’accueil que vous avez eu pour que les choses continuent à bouger :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R48395
.
Je me répète souvent mais cette manière d’agir est rarement isolée et votre agresseur est peut-être déjà connu (n’hésitez pas à contacter l’Association Parler)

Est-ce que vous avez une personne en qui vous avez toute confiance qui pourra vous accompagner ? Pour ma part (concernant la dernière agression j’ai appelé le 0 800 05 95 95. Ils ont été d’une grande aide par leur écoute et leurs conseils car une fois de plus mon agresseur était « couvert » par ses proches. J’ai passé un an à croire que c’était « ma faute » à cause des mensonges de ce putain d’entourage de merde (je multiplie les expressions grossières en ce moment et ça me fait du bien car j’en ai vraiment marre de ce qui est banalisé alors que l’on devrait enfin être des « humains évolués sur le plan de la conscience et du respect de l’Autre ».
Pour info l’agression est survenue en juillet 2018 et j’ai porté plainte en mai 2019. J’ai déposé plainte car j’ai pensé aux petites filles de cet agresseur. Vu la famille dans le déni total je voulais être certaine qu’il y ait une trace !

Ne vous reprocher surtout pas ce qui s’est passé et le délai d’un mois. Nous avons toutes/tous tendance à culpabiliser alors que l’agresseur/l’agresseuse continue tranquillement sa petite vie de merde; Agissez dès aujourd’hui pour VOUS et pour votre reconstruction. Quelque soit l’issue en portant plainte votre inconscient s’imprègne du fait qu’il a enfin compris que vous n’êtes pas coupable ! C’est vous la victime et ne gâchez pas votre vie pour un porc. Ce qui s’est passé est ignoble, pitoyable et témoigne d’une absence totale d’humanité de la part de votre violeur et de ceux qui ne vous ont pas incité à porter plainte. Merde dans quel monde vit-on si sous prétexte d’une soirée on peut se faire violer à tous les coins de rue. Rien ne justifie un viol ou une agression. Je l’ai enfin compris et je regrette d’avoir perdu du temps à m’accuser alors que je n’y étais pour rien. Les scénarios qui se sont reproduits me permettent aujourd’hui de réapprendre à m’aimer, me considérer.

Voici différents sites et contacts qui pourront vous aider :

*Ministère de la justice: 08victimes = 01 41 83 42 08
numéro d’urgence permanent pour toutes les infractions de quelque nature qu’elles soient.

Réseau France victimes : http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

contactez des associations de victimes de viol:
Sites associatifs d’aides aux femmes victimes:
Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95

FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr

CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org

FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

La FNSF / Le souffle
http://www.victimedeviol.fr/associations.html
http://www.stopauxviolencessexuelles.com
– » http://www.resonantes.fr/ »
– » http://www.vivresoleilrenaitre.org/ »

vous n’êtes sans doute pas sa seule victime alors contacter l’association PARLER de Sandrine Rousseau et retrouvez éventuellement d’autres victimes:

* Association PARLER de Sandrine Rousseau:
https://www.associationparler.com/

Je vous le redis vous n’êtes pas responsable de ce qui vous est arrivé. Les porcs existent mais il y a aussi des hommes de valeur alors faites vous aider pour continuer à voir ces personnes qui sont dans le respect et la conscience des Autres.

Nous sommes de tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.