Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Partout, tout le temps, depuis longtemps

Pour ma part, pas d’agression “grave” à rapporter, juste une multitude “d’incidents” à caractère sexuel que j’ai subit depuis l’enfance, comme beaucoup de femmes j’en suis sûre :

– Des copains de mon grand-père, au marché, 12 ans : “elle est belle ta petite-fille, elle devient femme”. Beurk.
– Des “camarades de classe” au collège : attouchements divers dans les couloirs, “main au panier”, baisers forcés, le tout accompagné de gros rires et d’encouragements, plusieurs épisodes. Pauvres cons.
– A l’adolescence : nombreuses sollicitations d’autres lycéens, mais aussi d’homme mûrs, voir très mûrs, dans la rue.
– A 16 ans le dentiste de mes parents qui me dit d’un air gourmand en soignant ma carie : “c’est joli votre coiffure, c’est votre papa qui veut que vous vous coiffiez comme ça ?”. Gros dégueulasse.
– A la fac : nombreuses sollicitation dans la rue, dans le métro. Un soir un garçon m’attrape par mes longs cheveux dans l’escalier d’une station et refuse de me lâcher sous les rires de deux copains. J’ai porté un chignon pendant des mois.
– A la gare, en attendant un train assez tard, emmerdée par trois andouilles qui n’avaient rien de mieux à faire. Mon copain appelé à l’aide a roulé comme un fou pour venir me chercher (je l’ai épousé et vis heureuse avec lui, ça fera 20 ans l’an prochain)
– Premier emploi post-fac : serveuse dans un Pub qui fermait à 1 voire 2 heures du matin. Le patron partait se coucher et me laissait mettre dehors les derniers poivrots toute seule. Un nombre incalculable de sollicitations sexuelles et commentaires grivois, plus mon patron qui m’encourage à accepter quand on m’offre un verre pour faire plus de chiffre. J’ai tenu 6 mois, avec la peur constante d’une agression.
-Quelques années dans la restauration avec mon mari : malgré mon statut de “femme du chef”, nombreuses remarques et invites sexuelles, jusqu’à celle de trop : mon homme se bat avec un client pour “défendre mon honneur” et m’encourage à changer de profession (ce que j’ai fait pour mon plus grand bonheur)
– Toute ma vie d’adulte : sollicitations et remarques dans la rue, drague “lourde” malgré mon alliance que j’exhibe en guise de défense quand un simple refus ne suffit pas
– Le bonheur des transports en commun : les petites phrases style “il fait chaud, non ?” avec les yeux qui louchent sur la robe d’été, le type assis à côté de moi qui écarte les jambes “inconsciemment” jusqu’à toucher mon genou, les frottages divers, etc…
– Mon gynéco qui pratique systématiquement un toucher vaginal alors même que ce n’est pas indispensable (cf Martin Winckler) et qui lorsqu’il loupe un frottis sous-entend que c’est ma faute car je suis trop crispée et qu’il n’a pas pu rentrer dans mon col ( sur les violences gynécologiques, lire l’excellent “Livre noir de la gynécologie” ou “Le chœur des femmes” de Martin Winckler). Mais impossible de trouver un autre gynéco proche de chez moi, donc je reste sa patiente jusqu’à sa retraite.
– Et les regards lourds de sous-entendus, voir carrément salaces, en tous lieux, en toutes circonstances.

Depuis des années j’ai mis en place des mécanismes de défense : attitude renfermée, voire revêche (je fais la gueule dès que je sors dans la rue ou que je suis dans les transports en commun), vigilance lors de mes déplacements dans la ville, ou dans les files d’attentes, habitude de marcher vite dans la rue sans regarder quiconque…mais ça ne suffit pas toujours. Et je suis désormais méfiante dès qu’un homme s’approche de moi ou s’assoit à côté de moi dans le train. Eh oui, des années de harcèlement ça finit par laisser des traces.

Avec l’affaire Weinstein, les gros porcs que je croise fréquemment vont peut-être se calmer, mais j’ai un gros doute. J’entends souvent dire : “oh, allez, tous les hommes ne sont pas comme ça !”. Pas tous, non…mais suffisamment pour pourrir la vie de beaucoup de femmes, et ce en toute bonne conscience.

Bises et bon courage à toutes !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
victimeCatouneCoucou Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Coucou
Invité
Coucou
Hors ligne

Voilà, tu as raconté toute ma vie, tout à fait similaire à la tienne, dans un autre monde professionnel mais la même.
Tout y est, même le Grand père à 12 ans, beurk! Excellent résumé, tu as tout dit.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Anonyme,

Magnifique plaidoyer qui défend la cause des femmes et montre avec acuité les nombreux porcs qui polluent nos vies !

Quant à l’épilogue, tout simplement sublime ! Il faudrait même le placarder partout !

“Tous les hommes ne sont pas comme ça ! Pas tous, non…mais suffisamment pour pourrir la vie de beaucoup de femmes, et ce en toute bonne conscience.”

Admirable ! Merci Madame !

Bon courage à vous aussi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



victime
Invité
victime
Hors ligne

Le témoignage est écrit avec beaucoup de simplicité, mais tellement compatible avec ce que j’ai pu subir. Mais, à contrario, j’avais droit à des insultes sur mon physique.

Merci de remplir les champs obligatoires.