Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Ouvrier de chantier qui m’attire dans leurs dortoirs

J’avais 11 ans quand cet ouvrier d’un chantier, jouxtant le jardin de mes grands-parents chez lesquels j’étais en visite avec ma famille, m’a attirée par une ruse dans les dortoirs collectifs des saisonniers. Il a commencé par un bisou (je n’avais pas osé refuser), s’est enhardi et m’a embrassée sur la bouche de force. Je me suis débattue et il a fini par me laisser repartir (il avait fermé la porte à clé). J’ai eu très peur et aussi une peur rétrospective, en réalisant, quelques années plus tard, que j’avais eu « de la chance » car plein d’autres ouvriers étaient dans ce cabanon et leur regard lubrique lorsque je suis entrée à la suite de leur collègue ne laissait présager rien de bon pour moi. Quand j’ai donné à ma famille le gâteau qui avait servi d’appât, ils ont tous sauté au plafond « tu n’es pas sortie de notre jardin, au moins ? » et je n’ai plus rien osé dire… Ce qui m’est arrivée est vraiment peu de chose en regard de ce qu’ont vécu bien d’autres fillettes, jeunes filles ou femmes, n’empêche que cela m’a bien marqué et je me demande si mon manque de confiance dans les hommes ne vient pas de ça …


  • Nous vous proposons de lire également

    2
    Poster un Commentaire

    avatar
      
    smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
    2 Nombre de commentaires
    0 Nombre de réponses
    0 Nombre de followers
     
    Commentaire le plus réagi
    Commentaire le plus aimé
    2 Nombre de personnes ayant commentés
    Mathildefalab Personnes ayant récemment commenté

    plus récents plus anciens plus de votes
    falab
    Invité
    falab

    Le sursaut des adultes vous a montré, de façon non verbale, que le danger était réel. Pas seulement une impression ou de la paranoïa.
    Pour autant, ça ne suffit pas à vous rassurer suffisamment. Peut-être sans le vouloir, avez-vous bravé l’interdit de jouer seule dans le jardin… Avait-on pensé à vous le dire ? Même si c’était le cas, ça ne vous rend pas responsable.
    J’interprète sûrement, mais ça résonne tellement avec mon histoire !
    Je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi il a rouvert la porte ! Ce porc n’avait pas l’air d’avoir beaucoup de scrupules … C’est peut-être mon imagination ou un optimisme débordant, mais je pense que parmi les regards lubriques, dans votre dos, il y avait aussi des regards menaçants contre votre agresseur. Suffisamment puissants en nombre et/ou en force pour vous protéger. Ils ont forcer un rustre à l’écoute de ses plus bas instincts à recouvrer la raison ! Il y a aussi des hommes bien ! ils font pencher la balance du bon côté. Eux ils se montrent au grand jour, ils n’ont pas besoin de se cacher ! Mais ils restent souvent discrets. Peut-être qu’on ne les voit pas assez …

    Mathilde
    Invité
    Mathilde

    En réponse à falab « Je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi il a rouvert la porte ! »
    Parce qu’il existe peut-être parmi tous les hommes qui ont des désirs sexuels n’ont pas des nécessairement des désirs de viol. Le mec tente sa chance, se prend un râteau et passe à autre chose. point barre.