Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

on a abusé de moi en me faisant culpabiliser

Bonjour,

Je ne sais pas si c’est un viol, je suis un peu perdue…

Cette histoire est assez récente, je faisais une soirée chez moi, tout le monde était ivre. Un gars que j’apprécie s’est ramené : on a l’habitude de s’embrasser en soirée sans forcément aller plus loin. Il est venu tard dans la soirée, il était ivre… Je ne me souviens plus vraiment, mais il a finit par m’emmener dans une chambre, il a essayé à plusieurs reprise de m’embrasser, je ne voulais pas, je l’ai repoussé. Il me disait qu’il avait des sentiments pour moi, que j’avais toujours été la bonne… Après 1h de forçage et de culpabilité je l’ai embrassé… Je n’aurais sans doute pas dû. La soirée continue, ces gestes sont très déplacés en vers moi, il me met des mains aux fesses, il me siffle… J’étais vraiment mal à l’aise.
Je ne voulais pas qu’il vomisse, il était dans un piteuse état :
– Si tu m’embrasses pas je prends ma bouteille et je bois.
Je ne savais pas quoi faire, et même aujourd’hui je ne sais toujours pas comment j’aurais dû réagir. Je ne me sentais vraiment pas bien. La soirée se termine, je voulais qu’il rentre chez lui avec un ami pour le raccompagner, il n’a pas voulu, il a fait mine de dormir dans mon lit, il n’y avait plus de place donc je ne pouvais que dormir avec lui. Je me couche dans le lit, il se “réveille” et commence à me toucher, je lui dis que je veux dormir, il me rapproche d’être “casse couille”, “tu sais vraiment pas ce que tu veux”, “t’es bizarre” et j’en passe.
Je le laisse me faire des câlins, il essaye de retirer mon jogging et mon tee-shirt mais je l’arrête immédiatement. Je ne sais plus pourquoi, je finis par enlever mon tee-shirt sans doute car je me disais que ça n’allait jamais s’arrêter si je continuais à le repousser. Il m’embrasse de force, il me prend les poignets, il simule un acte sexuel par dessus nos vêtements, je ne sais pas si c’est l’alcool ou bien lui mais j’ai très envie de vomir. Je regrette, je me sens comme prisonnière. Il finit par s’endormir. Le lendemain matin, je lui demande de partir. Cette fois-ci il m’écoute. Je me suis retrouvée avec des bleues sur les poignets et entre les cuisses. J’avais l’impression d’avoir des crampes un peu partout en bas du ventre. J’avais honte.

Il m’a renvoyé un message l’après- midi : Je suis désolé, j’ai peut-être un peu forcé hier soir, mais tant pis.
Je ne sais pas quoi en penser.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME