Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

L’ensemble de mes porcs

Mon premier porc, à l’âge de 10 ans, mon cousin , a voulu faire « des expériences avec moi ». J’ai été choquée.

A 19 ans, un ami de mes parents se faisait plaisir en touchant mes cuisses, quand j’étais en nuisette, avant d’aller dormir.

En rentrant du travail en région parisienne, un gars en costume cravate m’a repérée sur le quai de la gare, est monté dans mon wagon, s’est assis en face de moi, a sorti son sexe, et il a commencé à se masturber en me posant des questions pour que je regarde. ça a duré au moins trois stations de Rer. J’étais pétrifiée, j’avais 22 ans. Impossible de coincer le gars, le temps que je descende du wagon, que je cherche un contrôleur sur le quai, il était bien sûr déjà parti.

J’ai croisé un deuxième exhibitionniste en bas de chez moi, qui se masturbait devant moi.

Quand j’ai travaillé dans un syndicat de déchets en Rhône-Alpes, la moitié des maires me draguait ouvertement. L’adjoint au maire de Nantua très costaud, âgé de 65 ans environ, marié , deux enfants, m’aimait bien. Il me proposait des voyages, de partir en maison de campagne avec lui, quand il me faisait la bise, il me serrait contre lui pour sentir mes seins sur son torse, il m’embrassait près des lèvres et il m’a bien sûr proposé une promotion canapé.
Au syndicat, il était connu pour cela. Mes collègues me disaient de laisser couler. ça n’avait pas d’importance. C’est quoi le plus choquant ?

Un gars dans un train annecy Lyon m’ a fait pleurer d’humiliation car je l’ai rembarré et je n’avais pas envi de sortir avec lui.

A Montbéliard, je me suis pris une main aux fesses par un jeune en scooter avant d’aller à l’université.

Un de mes professeurs à l’université, professeur de sociologie draguait ouvertement ses élèves en échange de bonnes notes. Il choisissait les plus faibles psychologiquement.
Enfin mon père qui laissait des cassettes vidéos porno dans le lecteur quand on était petits? Mais pourquoi ?

Il a usé de violences psychologiques et verbales envers moi et ma mère. Le salaud.

Ce sont tous des salauds, il ne faut plus jamais se laisser faire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

8
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Nombre de commentaires
6 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
la marteGaellela marteEric Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Eric
Invité
Eric

VOus n avez pas eu de chance.Le mec qui vous touche vos fesses,vous aurez du le gifler mais je pense qu’en vous avez eu peur commé je vous comprends.La prochaine fois si par malheur ça vous arriéré ,frappez là,ou ça fait très Mal

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Invité
la marte

Bonjour,
Quel affreux parcours. Je te comprends. Il est temps pour nous de parler afin de faire cesser le viol. Disons STOP.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Gaelle
Invité
Gaelle

Merci. Et encore j’ai eu de la chance, il ne m’est pas arrivé grand chose, ça aurait pu être pire étant donné mon caractère d’insouciante à l’époque.

Mon plus gros problème reste mon père qui est censé représenté la protection mais que je ne considère pas comme tel. Car il a eu lui même des soucis à l’enfance et il ne s’en est jamais remis. Il a un caractère normal mais narcissique. (Une très bonne psy m’a parlé de perversion narcissique et je crois que c’est le cas). Maintenant dans la famille, je suis la seule a oser dire qu’il y a quelque chose de pas normal (et j’en suis persuadé, j’ai aujourd’hui 35 ans), mais tout est intériorisé et rien ne sera jamais révélé.

Du coup, quel est le plus judicieux pour moi ? Partir loin géographiquement en France et se couper de la famille et être sans protection dans un monde sexiste, ou rester au risque d’être aliéner ?

Je n’arrive pas à avancer dans mes pensées et de prendre le meilleur choix pour moi.

Ce qui est sûr, c’est que je vais prendre des cours de self défense dès l’année prochaine ;).

Merci de remplir les champs obligatoires.



Gaelle
Invité
Gaelle

Je suis d’accord avec toi, il faut parler. C’est en parlant que les choses peuvent s’arranger et en dénonçant ce que l’on pense ne pas être normal. Merci pour le soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Eric
Invité
Eric

Tous les hommes ne sont pas comme ça et faites un sport de combat comme ça si un homme vous touche, vous le couchez par terre

Merci de remplir les champs obligatoires.



Gaelle
Invité
Gaelle

Merci

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Membre

Bonjour Gaëlle,
J’ai personnellement fait éclater le secret de famille : violée par mes deux frères, au final j’ai perdu toutes ma fratrie par contre ma mère à repris courage pour remarcher. Il n’y a pas de schéma prédéfinie. Mais moi aussi j’ai toujours voulu soulever les secrets c’est parce que la raison lattente attendais d’être accepter par moi. En fait tu es l’a seule de ta famille à ouvrir les yeux : c’est le problème des famille disfonctionnelle. Dans quel pays vis-tu? Car le conseil que je donnerais à une française serait différent car il ne faudrait pas non plus mettre ta vie en danger plus grave.
Courage. Je te comprends.
L’inceste n’est qu’un aspect de ma famille : il y avait aussi la maltraitance, le diviser pour mieux régner.
Prends soin de toi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Gaelle
Invité
Gaelle

Bonjour La Marte,

Je suis désolé pour toi , vraiment. Ta vie a du être très compliquée et doit l’être mlns maintenant que le secret a été éclaté.

Moi je vis en France, en Bretagne. J’ai appris dernièrement que mon père est un pervers narcissique de l’analyse d’une psychologue et je crois que c’est vrai. Quand je vais voir mes parents, je somatise, quand je m’éloigne d’eux d’au moins 500 / 800 kms , je vais mieux. Si ça ne tenait qu’à moi, je partirai.
Mais j’ai ma mère coincée avec mon père qui nie la réalité et la violence (psychologique) qu’elle subit (je l’ai subie aussi) . J’en suis malade. Et je ne sais plus quoi faire. C’est un secret de famille, on est que 4 à savoir ce qu’il se passe vraiment: moi, ma mère , mon frère et moi. Ma mère commence à disjoncter, mon frère refuse de se « mêler » des histoires et mon père retourne les choses contre moi. Mon père est tellement merveilleux avec tout le monde. Comment les gens pourraient- ils imaginer un instant qu’il y a un problème ? Et moi je perds mon temps à réfléchir et à m torturer la tête, et je ne fais pas ma vie.
C’est compliqué, n’est-ce pas ?

Merci de remplir les champs obligatoires.