Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Je n’ai pas dis non

Bonsoir,

J’étais en couple avec mon copain depuis presque un an. J’ai fais ma première fois avec et les rapports étaient assez douloureux. En y repensant c’est surtout parce qu’il n’était pas si doux et sûrement parce que j’avais déjà vécu des agressions sexuelles donc je devais me bloquer un peu.

Quoi qu’il en soit, il savait qu’il devait me demander à chaque fois car cela me faisait réellement mal (comme si j’en revivais ma première fois à chaque fois, très forte douleur et aucun plaisir) et que je n’en avais jamais vraiment envie, c’était surtout pour lui et d’en l’espoir de ne plus avoir mal à force de le faire.

Or, une fois on sortait de la douche et on s’embrassait et d’un coup il m’a enlevé ma serviette puis poussée sur le lit et je pensais qu’on allait faire des préliminaires, parce que ça j’en avais envie à ce moment, mais j’ai à peine eu le temps d’être sur le lit qu’il était en moi, sans me demander ou sans que je m’y attende car j’ai vraiment l’impression que cela s’est passé en quelques secondes seulement. Pendant tout le rapport je fixe le plafond les larmes aux yeux et comme dans toutes mes agressions je ne bouge pas, parle pas, rien et je vois la scène de haut comme si c’était moi le plafond.
Après je n’ai aucun souvenir de quand ça s’est finit, ce qu’on a fait après etc je ne sais même pas quand exactement cela s’est passé si ce n’est pendant les vacances d’été. La seule chose dont je me souviens c’est de me rememorer la définition du viol selon le code pénal et de penser à la notion de surprise mais c’est tout.
Je sais que j’avais dû être triste et peu bavarde de la journée car je me souviens il m’a demandé ce que j’avais et je lui ai dis que je ne voulais pas qu’il me penétre. Il s’est excusé et a promis de me demander à chaque fois dorénavant.

Quelques semaines plus tard je suppose, toujours en été. On était partis en vacances ensemble. Alors qu’on se couche, je l’embrasse, j’avais envie qu’il me touche et de le toucher. Encore une fois je voulais simplement faire des préliminaires. Et pareil, d’un seul coup il arrache les boutons de mon body et est en moi. Et encore une fois je ne fais rien. Puis lui se couche juste après pour dormir. Et moi je me sens conne parce que à chaque fois il prend et ne donne pas mais en plus il n’est même pas doux, et moi personne ne s’intéresse de savoir si j’en ai envie ou pas. Et puis c’est moi qui provoque quelque part.
Bref, là aussi on en a parlé et il s’est excusé.

Et c’est bizarre parce que après les deux événements c’est comme si j’avais oublié dès le lendemain ou les jours qui suivent que ça c’était produit. C’était en été et j’ai eu les souvenirs fin novembre (1 mois après l’avoir quitté). Et pendant tout ce temps surtout de septembre à novembre j’avais l’impression d’être si mal et d’avoir des éléments manquants. Je faisais des rêves où on me violait (mais pas lui un ami à moi -qui m’avait touché pendant mon sommeil une fois- ce qui est bizarre parce que du coup je pensais que cet ami m’avait violée et que je ne m’en souvenais pas), pleins de stress etc.
Aussi, je ne comprends pas pourquoi mais je me sens honteuse. Sûrement parce que c’était mon copain mais je n’en devrais à être honteuse, or je le suis. Je n’en parle pas à mes amis car j’ai l’impression que personne ne comprendrait. Et puis encore une fois parce que c’était mon copain et donc c’est moi qui l’ai choisi et c’est moi qui l’ai laissé venir chez moi, etc

Bref, c’est très long j’en suis désolée, mais pour moi ce sont des viols. Et pourtant je n’en suis pas certaine. Si une amie me racontait ça j’en lui dirait que ce sont des viols mais je suppose qu’on est toujours plus durs vers soi même.

Aussi, j’avais voulu aller au commissariat pour des agressions et ces « viols » et la policière m’avait dit que s’il n’avouait pas les chances étaient minimes au vue du contexte et parce que je ńai pas dis non. Mais moi cela fait depuis plus de 8 mois que je me sens mal et impossible pour moi d’avoir des rapports. J’ai 18 ans, c’est pas comme ça que j’avais prévu ma vie ou ma sexualité.

Je ne souhaite pas porter plainte mais est-ce que ce que j’ai vécu ce sont bien des viols selon vous ? Vous pensez que j’en peux poser une main courante ?
Aussi, j’ai une immense haine envers lui et j’aimerai le confronter pour lui en parler. Mauvaise idée ? (Sachant que j’en l’ai croisé par hasard dans la rue il y a peu et on ne s’est pas parlé mais je tremblait de tout mon corps en marchant vite pour m’eloigner, j’avais très peur, et les joues rouges mais je ne comprends pas pourquoi je rougis parce que moi je n’ai rien fais de mal.)

Parfois j’ai de gros tremblements, je ne pense qu’à ça. Tout le temps. Et j’imagine même des scènes de Viol plus violents et où je me débat et je m’en dis que j’aurai préféré que ce soit comme ça (même si c’est horrible) mais parce que j’aurais été vraiment une victime.

Merci et désolée je sais que c’est si long.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si