Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Il y a 50 ans et je n’ai pas oublié

J’avais 16 ans et je vivais chez mes parents , et nous avions un voisin étranger âge de 29 ans. A cette époque les filles étaient mal informées sur la sexualité malgré les quelques progrès après Mai 68. La virginité avant le mariage était encore la norme dans pas mal de familles. Comparé à notre époque actuelle les filles étaient naïves car les tabous sur ces questions étaient encore très présents. Ce voisin avait réussi à me séduire et me faire croire qu’il voulait m’épouser quand j’aurai fini mes études. Il m’a invitée à prendre un café chez lui en début d’après midi, il m’a soulevée et emportée sur son lit où il avait installé une serviette de toilette avant ma venue, il m’a arrache mon jean et ma culotte et comme j’étais sidérée je n’arrivais pas à l’empêcher . je ne voulais pas crier car mes parents étaient chez eux dans l’appartement juste au dessus. Il m’a mis un gant de toilette dans la bouche et m’a violée. J’ai eu très mal. Quand il a eu fini, j’étais anéantie. Il m’a emportée dans la baignoire où il m’a lavée en insistant sur mon entrejambe avec beaucoup de savon. Je suis rentrée chez mes parents après m’être calmée dans le hall de l’immeuble et je n’ai rien dit. Je pensais que mes parents me mettraient dehors car je n’étais plus vierge donc une sorte de “traînée “. Quelques jours après ce type me dit ” en fait tu m’as menti tu n’étais pas vierge , je m’y connais, tu n’as pas saigné, du coup je ne pourrai pas t’épouser car dans mon pays on ne peux pas se marier avec une fille comme toi qui couche avec tout le monde. J’ai enterré tout ça au fond de mes souvenirs pendant toutes ces années, personne n’a jamais rien su. Depuis deux ou trois ans je revis régulièrement cette scène et pourtant je suis retraitée, entretemps j’ai eu une belle vie, un mari génial, une vie sexuelle agréable, de beaux enfants et de beaux petits enfants et une carrière fantastique. Mais la douleur et le dégoût sont toujours là au fond de moi. Je réalise que je me suis battue toute ma vie pour me prouver que j’étais quand même quelqu’un de bien malgré le viol mais j’ai toujours un vague sentiment d’imposture et j’ai toujours du mal à faire confiance aux hommes quel que soit le motif. Je prends sur moi pour que cela ne rejaillisse pas sur mon entourage. J’y arrive… pour l’instant….

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Zaragan
8 mois plus tôt

Chère anonyme, votre récit est effroyable et c’est l’exemple parfait du porc pédophile qui s’attaque aux jeunes filles. Et en plus de cela, il avait tout préparé et a effacé les preuves ! Quelle ordure ! Voici vos droits, sachez que votre relation toxique,l’autorité qu’il avait sur vous est une situation aggravante :
**Violences sexuelles sur mineur :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274

Il ne vous a pas séduit, mais vous a manipuler, vous et votre cœur d’enfant, vous étiez sous son emprise. A 16 ans, nous restons un enfant… C’est la raison pour laquelle toute relation entre un adulte et un mineur est abjecte et interdite. Je ne comprends même pas pourquoi la France a définit la majorité sexuelle à 15 ans. Le corps n’a même pas terminer de se développer et de toute façon le cœur reste celui d’un enfant, pas d’un adulte… Si les ado parlent de sexe, c’est justement car on leur influe toute la merde que le porno apporte. Pas parce que les ado sont plus ouvert à la sexualité. On ne sait même plus reconnaître une relation saine d’une relation toxique aujourd’hui… Votre peur que vos parents vous rejette est particulièrement révélateur du machisme profond et TOUJOURS TRES PRESENT aujourd’hui. On divise les « femmes » des « filles faciles », « des traînées » , « des prostituées » . Comme ça, les porcs peuvent abuser, manipuler leur victime , sans qu’ils en soient inquiétés puisque tout le monde va rejeter la faute sur la victime. On dit carrément que la victime avait le choix. Au négatif en disant que si elles étaient respectables, elles auraient choisie d’être vendeuse. Ou au positif, en défendant la prostitution comme « leur droit » et qu’elles ont le choix d’exercer cela. C’est vrai que les esclaves, les victimes d’abus ont beaucoup de choix… Puisque les gens ne les considèrent plus comme « femmes » mais comme « traînées » ,des « filles damnées » (mais par contre ceux qui abusent et profitent d’elles sont considéré comme « hommes » et ne sont jamais accablés…), cela est bien difficile pour elles de fuir leur milieu abominable… Du moins celles qui ne sont pas totalement sous l’emprise des porcs ou des intermédiaires des porcs. Vous n’avez pas la moindre idée de toutes les horreurs qu’on fait subir aux prostituées. Mais pour celles qui survivent, la douleur est immense et ces monstres ont totalement refouler leur libre-arbitre, leur consentement, leur plaisir, leur humanité. Vous vous trompez en disant que les jeunes filles d’aujourd’hui sont moins naïves, qu’elles sont mieux renseigner sur la sexualité et que cela est moins tabou. Enfin oui et non. Avec l’apologie du porno qui montre des relations froides, violentes avec des femmes qui font semblant d’aimer cela, mis à la disposition des jeunes qui croient que cela est « le vrai sexe » entraînant une hypersexualitation de plus en plus jeune, de la culture du viol et de la prostitution où on fait passer cela comme une « libération féminine » alors que c’est de l’esclavage et de pleins d’autres horreurs…. C’est pas vraiment le cas. Mais y en a certaines qui ont la chance d’être éduqué par des adultes responsables. Enfin, y a quand même eu quelques évolutions, mais aujourd’hui, je pense plutôt qu’on régresse. Nous vivons dans une époque d’extrême violence pour les femmes et surtout pour les jeunes filles. Le pire est qu’il y a même des femmes dans le camp des pervers/ des pédophiles, qui étant elles-même manipuler, manipulent et leur amènent des proies. Notamment celles qui défendent la prostitution comme « droit ». Les jeunes filles sont toujours exposées aux pires porcs. Je trouve ça bien triste que les jeunes n’ont plus le droit à la naïveté,à l’innocence, à cause de gros porcs qui viennent les abuser et des adultes qui ne les protègent pas, les abandonne en les accablant, de ceux qui font tout pour les faire sombrer en général.
Vous n’avez rien à vous reprocher, vous êtes quelqu’un de bien. En aucun cas, une victime de viol ne peut être mauvaise. Vous êtes simplement une victime dévastée qui a été abusée par un pédo et peut-être même par d’autres. Lui, c’est lui la mauvaise personne, le monstre, l’imposteur ! Pas vous. Vous n’étiez qu’une enfant, une jeune fille et même si vous seriez plus âgée, cela n’aurait jamais été de votre faute. Votre sentiment de culpabilité est « normal » dans le sens où toute les victimes ressentent cela. Mais le seul responsable est le violeur, non la victime. D’ailleurs, c’est lui qui fait en sorte de vous faire culpabiliser. Il vous a dit ces horribles choses pour vous rejeter la faute, se dédouaner, faire passer ça comme banal, vous anéantir, afin que vous n’en parlez pas et qu’il ne soit pas inquiéter de son acte odieux de porc ! Et c’est encore plus abominable car il a détruit vos rêves de jeune fille d’un mariage et de ses promesses qu’il avait évidemment utiliser pour vous attirez dans son piège. Un véritable pervers ! RIEN NE JUSTIFIE CE QU’IL A FAIT. Même si vous couchez avec tout le monde, que vous ne seriez plus vierge, IL N’AVAIT AUCUN DROIT DE VOUS VIOLER et vous aurait bien plus de valeurs que lui ! ( Petite parenthèse, c’est pas parce qu’on saigne pas qu’on n’est pas vierge. L’hymen ne définit en aucun cas la virginité, en tout cas il n’est pas du tout sûr. Certaines n’en n’ont même pas, certaines ont un hymen qui peut se rompre facilement sans saignement, certaines saignent mais pas forcément à cause d’une « rupture d’hymen », certaines doivent même faire une chirurgie pour « ouvrir » leur hymen, certaines voient leur hymen se rompre hors activité sexuelle et certaines peuvent avoir un hymen très élastique qui ne se rompe pas au premier rapport.
https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/corps-humain-hymen-15634/
http://martinwinckler.com/spip.php?article1140
De toute manière pour moi avoir une relation sexuelle de n’importe quelle nature pour la première fois c’est perdre sa virginité. )

En faite, on ne se remet jamais vraiment du viol, surtout lorsqu’on a pas eu de suivie psychologique… car celui-ci soulage énormément la douleur et diminue les risques de souffrances supplémentaires. Vous souffrez de psychotraumatisme, dont la douleur a resurgit brutalement . Ce n’est pas du tout rare chez les victimes, même celles qui ont eut un suivi , de ressentir à nouveau la douleur 10, 20 ,30 ,40 et dans votre cas 50 ans après. Il faut d’urgence que vous consultez un thérapeute, un psychiatre spécialisé dans le stress post traumatique. Les « amnésies », tout ses moments où vous avez” oublié” cela et qui revient en « flash-back » , que vous revivez même l’agression, est dû à la mémoire traumatique. Ça arrive souvent aux victimes d’agressions sexuelles, surtout d’inceste et de pédophilie. Par contre, je doute que vous ayez eu « vie sexuelle agréable ». Si vous entendez par là que vous avez eu beaucoup de partenaires, il y a de grosses chances que vous êtes tombées sur des porcs qui vous ont manipulé avec leur culture de porc. Votre plaisir, votre consentement, le respect de votre corps et de votre personne, c’est-a-dire aucune forme de violences , aucune forme de manipulation de vos sentiments pour obtenir une relation sexuelle, et surtout une reconnaissance de votre personne, vous n’êtes pas un morceau de viande ou une autre pièce d’une collection de « conquêtes » mais un être humain. Tout cela doit être établie et respecté par vos partenaires pour juger si votre sexualité était saine. Ce qui n’est pas toujours évident de le discerner en tant que victime,ayant pour première fois un viol et n’ayant pas reçu une éducation « sexuelle » de qualité(c’est-a-dire a dire qu’on vous est dit , jeune fille , toute ces info vous permettant de faire la différence entre un porc et un homme, l’irrespect la plus abjecte et le respect) et cette culture du viol qui fait de paire avec le machisme. Une sexualité «abondante» que notre société définit illégitimement comme « libre » n’est pas forcément positive, cela est un effet du psychotraumatisme. Enfin, je vous met des liens pour que vous en jugez vous-même, puis vous en parlerez à votre psychiatre.Renseignez vous sur ce que vous souffrez afin d’en parler aux associations et aux aides soignantes qui pourront mieux vous guider et vous soigner : (lisez au minimum les brochures et le site CPIV)
-Reconnaître un psychotraumatisme: 
** La sidération: pourquoi une victime ne réagit-elle pas durant l’agression? 
https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843
** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
dont deux brochures expliquant simplement les choses :
**Sur le site de mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :
BROCHURE D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES À L’ATTENTION DES JEUNES ADULTES:
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/brochure-jeunes-web.pdf
** mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :BROCHURES D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES, PLUSIEURS VERSIONS : dernière version de 2018
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/201806-Brochure_victimologie.pdf
** Sur le site du CPIV : vous trouverez une rubrique sur le stress post traumatique avec les symptômes et les différents types (TSA, TSPT et TSPT complexe)  :
http://www.cpiv.org/le-trouble-de-stress-post-traumatiq

Il faut absolument que vous arrêtez de renfermer tout ça, le déni ne fait qu’empirer et aggraver la douleur. Surtout que ce sentiment de jouer un rôle est dû au psychotraumatisme. Vous êtes très souffrante, il faut que vous en parlez ! Au moins, parlez en aux associations et aux aides soignantes.Ces personnes vous comprendront et vous rassureront avec bienveillance comme vous le méritez, victime et innocente que vous êtes. Vous pouvez commencer par votre médecin il pourra peut-être vous conseiller des psy. Une victime d’agression sexuelle tombent presque systématiquement sur d’autres porc qui les abusent, encore et encore. Ils s’attaquent aux personnes fragilisée et les personnes traumatisées et dévastée sont particulièrement vulnérables… Vous êtes peut-être déjà tomber sur des personnes toxiques sans vous rendre compte. Donc faites attention à vous. Vous avez quelque part raison de vous méfier des hommes, même si c’est sûrement exagéré, c’est légitime. Parlez en aux associations de votre méfiance envers les hommes. Si vous voulez consulter un psychiatre femme, demandez le et précisez le. C’est un aspect très important. Il faut impérativement que vous trouver de l’aide, vous ne pouvez pas continuer de souffrir en silence !Les associations d’incestes s’occupent également des cas de pédophilie tel que le votre. Je vous conseille de contacter Enfance bleu maltraité, une asso de votre région et SOS incestes . Mais vous êtes libre de choisir n’importe quelles associations et le nombre. C’est pas mal d’en avoir plusieurs qui vous apportent divers avantages. Ou alors de se concentrer sur une autre qui en délivre davantage. Mais il faut qu’elle vous aide à accéder à des aides soignantes, c’est primordial. Appelez les, parlez de ce qu’il vous a fait, cela vous soulagera beaucoup, surtout après avoir refouler quelque chose d’aussi horrible et traumatisant , aussi longtemps. Courage !
**Une liste d’asso régional contre l’inceste provenant de SOS incestes violences sexuelles:
https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/asso-en-region/
** SOS incestes violences sexuelles: assure une écoute, du soutien, un accompagnement thérapeutique, des groupes de paroles et des ateliers aux victimes d’incestes. 
https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
Tel : 02 22 03 89 03
email:  [email protected] 
** Enfance bleu Enfance maltraité: apporte un soutien psychologique et juridique avec une prise en charge thérapeutique aux enfants, adolescents et adultes victimes de maltraitance durant l’enfance.
https://enfantbleu.org/ 
TEL à Paris:  01 56 56 62 62 (lundi-jeudi 11h-18h, vendredi: 10-17h) 
Email: [email protected]
En province(avec numéro de téléphone et email): 
https://enfantbleu.org/lassociation/regions/  
Définir la maltraitance:
pour les adultes : https://enfantbleu.org/adultes/
** l’AIVI:Association Internationale pour les Victimes d’Inceste
https://aivi.org/
**Le monde à travers un regard : organise des groupes de paroles, ateliers artistiques, forum ect… 
http://lemondeatraversunregard.org/qui-sommes-nous/

Autres numéros que vous pouvez appeler, si vous voulez du soutien supplémentaire :
**CFCV – Collectif féministe contre le viol : lutte contre les violences faites aux femmes:
http://www.cfcv.asso.fr
Viol, femmes, informations : 0 800 05 95 95 ( lundi au vendredi de 10 h à 19 h.)
**CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Numéro et email des CIDFF par région :
https://demarchesadministratives.fr/cidf-femme-famille
**FNSF – Fédération nationale solidarité femmes contre les violences faites aux femmes: http://www.solidaritefemmes.org/
Numéro national : 3919(7/ 7, lundi-vendredi : 9h-22h, week-end + férié : de 9h-18h.)
Regroupe 70 associations dont 67 dans le territoire:
http://www.solidaritefemmes.org/nous-trouver
**Resonantes : association de sensibilisation donnant des conseils et venant en aide aux victimes d’agressions sexuelles , de cyber-harcèlement et de harcèlement
http://www.resonantes.fr/
Tel : +33 (0) 228 012 791
Email : [email protected]
on peut trouver une carte interactive recensant l’ensemble des dispositifs et structures d’aide et d’accueil aux victimes d’agressions sexuelles : Once Upon A Map (OUAM) :
https://www.once-upon-a-map.com/
**MFPF – Mouvement français pour le planning familial : permet un accès au soins avec des permanences et consultations ainsi que d’autres droits lié à la sexualité
http://www.planning-familial.org
Numéro : 0 800 08 11 11

Puis des liens pour vous aider à une aide soignante . Je vous conseille tout de même de demander conseil aux associations qui peuvent vous rembourser les soins . (les psy spécialiste du stress post traumatique ne sont pas rembourser par la sécu… )

**AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation : possède un annuaire contenant numéro/adresse/mail/site internet de professionnels spécialisés dans le domaine du traumatisme, dissociation et troubles d’origine traumatique, étant membre de l’AFTD de France, Suisse, Belgique et dans le Monde.
https://www.aftd.eu/page/622823-accueil
Rubrique ”Annuaires :Liste des membres ”
https://www.aftd.eu/page/622462-liste-des-membres
** CPIV : centre psychotrauma de l’ Institut de la victimologie, possède une équipe de consultations pour adultes et enfants avec des psychiatres et psychologues qualifié pour traiter le trouble du stress post traumatique et divers types de thérapies.
http://www.institutdevictimologie.fr
Pour prendre rendez-vous : 01 43 80 44 40  
** Centre PEPS-E: centre de psychothérapie à Liège, possède une équipe de psychologues cliniciens, sexologues et ergothérapeute pour enfants et adultes, avec des techniques thérapeutiques diverses.
 https://www.peps-e.be/
Demande générale: 0479 17 63 25
numéro des aides soignantes: 
https://www.peps-e.be/page/qui-sommes-nous
** Maison des liens familiaux possède un annuaire recensant toutes les associations, centres de soin, lieux d’accueil à proximité de chez vous sur Paris.
https://maisondesliensfamiliaux.fr/

-Aides soignantes supplémentaires :
**Gyn&co : enfin une liste de soignantes féministes ! Peut servir pour chercher toute sorte de soignant(e) . 
https://gynandco.wordpress.com/  
Rubrique: Trouver un-e soignant-e ou carte des soignant-e 
Email à contacter en cas de questions: [email protected]  
Notamment Rubrique ” Liens” avec l’adresses d’autres aides : 
https://gynandco.wordpress.com/boites-a-outils/  
** Site Cyrinne: donne des conseils pour se libérer de l’impact du stress chronique et traumatisme: 
https://www.cyrinne.com/
** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/
** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Une dernière chose, même si vous ne pouvez plus poursuivre votre agresseur, vous pouvez toujours porter plainte contre lui. Comme un acte symbolique qui peut vous aider à vous reconstruire. Sachez tout de même, que vous n’êtes pas sa seule victime, vu comment il avait tout préparé et sa spontanéité… vous n’étiez définitivement pas la première , ni la dernière. Je ne sais pas si cela peut vous être utile mais vous pouvez voir si il y en a avec Coabuse.fr ou l’association Parler qui permet d’accéder à des groupes de paroles, trouver un thérapeute et retrouver des victimes du porc : https://www.associationparler.com/

En tout cas, vous pouvez vous en sortir et vous méritez d’être aider chère anonyme. Je vous assure que vos sentiments de culpabilité sont illégitimes. L’unique coupable d’un viol est l’agresseur. Lui et toute les personnes qui le protègent. La victime n’est jamais la cause puisque c’est elle qui subit. Personne n’a le droit de lui reprocher quoique ce soit, et surtout pas son bourreau ! Si vous tombez sur des personnes qui minimisent, décrédibilisent, vous font souffrir… éloignez vous d’eux et ne les écoutez pas. Qu’importe qui ils sont pour vous. Une personne qui défend un criminel en est également un. Mais il y a toujours des gens pour vous écouter et vous aider. Peut-être qu’il n’y en aura pas dans votre entourage, ce que je ne vous souhaite pas, dans ce cas là, parlez en aux associations et fiez vous à elles. Ce sont des personnes qui ont dédiés leur vie à vous aider et vous protéger.
Parlez !! Courage ! Et surtout prenez soin de vous avant tout.
Si vous avez des questions, vous pouvez vous créer un compte.
De tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.