Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Est-ce un viol ?

Il y a 2 ans lors d’une fête de village, où j’étais en état d’ébriété, je devais dormir chez une copine qui a finalement changé de plan à la dernière minute me laissant un peu dans ma merde car je ne pouvais pas repartir avec la voiture car j’avais bu et que je venais d’avoir le permis. Son frère qui avait 5 ans de plus que moi et que je connaissais un peu à proposer de me raccompagner chez eux et de me laisser dormir dans la chambre de ma copine, j’ai accepté. Sauf que quand on est rentré Il faisait noir et il me tirait par le bras en me disant ” c’est par là fait pas trop de bruit mes parents dorment” je me laisse guidé et là il me pose sur le lit, toujours dans le noir, ayant beaucoup bu je me suis endormis très vite. Je me réveille car je sens quelque chose, une douleur un niveau de mon vagin, je sens que ça gigote sur moi j’ouvre les yeux et là il était au dessus de moi, entrain de me pénétrer, il me tenait les poignets tellement fort, il avait un regard vide et effrayant, j’ai pas eu le courage de me défendre, j’étais dans une maison que je ne connaissais pas, j’étais terrifié, j’avais envie de hurler mais je n’ai pas pu, j’ai pas eu le courage de me défendre, je suis incapable d’expliquer ce qui s’est passé dans ma tête a ce moment là, je l’ai laissé terminer, une fois fini il s’est levé, il s’est habillé et il est partie. Je me suis levé, je tremblais, j’étais incapable de parler, je me suis vite barrer de la maison, je suis retourné à ma voiture, où j’ai vomis tout ce que je pouvais, je me suis rendu compte que je saignais, j’avais terriblement mal. Je suis rentré chez moi, j’ai entamé ma journée de travail, j’en ai parler qu’à ma meilleure amie et à la soeur de l’homme en question. Mon amie voulait que je porte plainte, car pour elle s’était un viol, mais j’ai personnellement du mal avec ce mot, car moi je me positionne pas en victime, je me sens même coupable, je me dis que si j’avais pas picoler comme une conne j’aurais été capable de me défendre, tout se serait passer autrement, mais depuis ce moment là j’enchaine les phase d’anxiété, voir de dépression sans jamais mettre un mot sur ce qui se passe dans ma tête. Je suis en couple depuis 1 an et demi, et par moment j’ai envie de lui en parler mais j’arrive pas, j’ai honte de moi mais j’ai envie d’en parler, de m’exprimer et surtout qu’on m’aide à mettre un mot sur ce qu’il s’est passé, parce que après l’avoir nié pendant 2 ans, je me dis que c’est probablement de là que viennent toutes mes angoisses. Je témoigne afin de trouver un soutien et surtout qu’on me dise si oui ou non j’ai été victime de viol

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Zaragan
4 mois plus tôt

Chère anonyme, la réponse est OUI. Votre amie a parfaitement raison, c’est un viol et ce n’est rien d’autres qu’un viol.Vous avez été violée, vous êtes à 100% victime et RIEN n’était de votre faute. Une victime subit toujours, elle ne peut donc être coupable d’une action qu’elle n’a pas commise. L’unique coupable est l’agresseur. A ce que je sache, c’est LUI qui a abusé de vous. On ne viole pas une femme en état d’ébriété ! On ne viole pas tout court ! Boire n’est pas un crime, le viol en est un par contre.
Tout d’abord, vous n’avez pas pu vous défendre comme la majorité des victimes d’agressions sexuelles. Avec ou sans alcool, vous auriez sûrement été tétanisée. Puisque vous avez été victime de sidération :
** La sidération: pourquoi une victime ne réagit-elle pas durant l’agression? 
https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843
En quelques mots, la sidération est un mécanisme de défense du cerveau face à un stress devenant fatale. Votre cerveau vous a donc « déconnecter » de votre corps afin de vous protéger. C’est rare les victimes qui arrivent à se débattre, ou du moins qui en sort vivante… Surtout que l’alcool vous a totalement paralysée et mis dans un état second !

Sachez que toutes les victimes d’agressions sexuelles et de viol culpabilisent, mais il y a une grosse différence entre votre ressentit corrompu par la culpabilité et la réalité des faits.
Ce type a abusée d’une femme, en situation de faiblesse. En faite, il a complètement prémédité son crime. Il a attendu patiemment que vous étiez suffisamment vulnérable (que vous consommez beaucoup d’alcool) et isolée pour vous abuser. Il y a un lien assez fort entre le viol et l’alcool, car les porcs utilisent cela, (parfois c’est même eux qui pousse la victime à boire, jusqu’à même mettre de la drogue dans son verre) pour qu’elle soit totalement dans un état second, inconsciente, incapable de faire quoique ce soit et ainsi l’emmener tranquillement dans la chambre… C’est un lâche, un pervers répugnant. Ce que vous n’êtes pas. De toute manière, que vous auriez été ivre ou non, cela ne changerait rien à ce qu’il a fait : c’est lui le coupable, c’est lui qui a profité de vous, qui vous a violée. Que vous auriez réussit à vous défendre ou non, cela ne change rien également. Il reste coupable, et vous vous restez victime. D’ailleurs, le faite que vous ayez consommé de l’alcool est une situation aggravante et alourdit sa peine, passant de 15 à 20 ans de prison. Peut-être vous a t-il drogué d’ailleurs. Les effets de certaines drogues sont similaires à celles de l’alcool…
Jetez un œil à ça :
https://www.village-justice.com/articles/Alcool-viol-agression-sexuelle-que-dit-loi-par-Carine-DURRIEU-DIEBOLT-Avocate,23718.html

Vous êtes totalement légitime de vouloir en parler et vous n’avez pas a avoir honte malgré que ce ressentit est « normal » pour une victime. Il arrive que certain proche réagit mal… sachez que si il vous rejette la faute, vous décrédibilise , minimisent vos propos, ne vous soutiens pas… coupez les ponts ! Une personne censée vous défendra vous, pas le porc. Il n’y a pas d’excuses pour justifier une agression sexuelle ou son ampleur. Vous êtes bien trop fragile, vous avez besoin de soutien et d’aide, pas de cons qui vous submergent de reproches ou d’autres conneries illégitimes n’ayant pour unique but de protéger votre agresseur. Retenez bien une chose : c’est lui qui est en faute, pas vous. Vous n’êtes pas responsable d’un acte qui vous fait souffrir. Et personne n’a a vous rejeter la faute. Qu’importe qui est cette personne pour vous, si elle est du côté du porc, c’est qu’elle est toxique et donc à fuir. Aussi, il faut impérativement que vous n’ayez plus le moindre contact avec votre agresseur. C’est dangereux et douloureux pour vous. Vous ne pouvez pas vous en sortir si vous le revoyez ! Il essayera automatiquement de vous attaquer à nouveau. Si c’est le cas, portez plainte sans plus attendre, appelez le 17 ou le 112 . Vous devez être mise à l’abri, c’est-a-dire être loin de ce porc. Si une personne ne le comprend pas et cherche à vous remettre en contact pour x raison, éloignez vous de cette personne également.
Je vous conseille de rentrer en contact avec des associations contre les violences faites aux femmes. Le mieux pour vous serez d’appeler, d’en parler et elles vous guideront, vous soutiendront et vous aideront juridiquement comme pour accéder à des soins. Je vous met des liens :

**Fédération des centres de Planning familial des FPS: un site belge possédant des dossiers thématiques avec de bons conseils dont deux sur les violences sexuelles et les violences conjugales. Il y a un sous-dossier sur le viol dans le dossier « violences sexuelles »
https://www.planningsfps.be/ 

**Une liste des associations en région :
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html
**CFCV – Collectif féministe contre le viol : lutte contre les violences faites aux femmes:
http://www.cfcv.asso.fr
Viol, femmes, informations : 0 800 05 95 95 ( lundi au vendredi de 10 h à 19 h.)
**FNSF – Fédération nationale solidarité femmes contre les violences faites aux femmes: http://www.solidaritefemmes.org/
Numéro national : 3919(7/ 7, lundi-vendredi : 9h-22h, week-end + férié : de 9h-18h.)
Regroupe 70 associations dont 67 dans le territoire:
http://www.solidaritefemmes.org/nous-trouver
**CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Numéro et email des CIDFF par région :
https://demarchesadministratives.fr/cidf-femme-famille
**Resonantes : association de sensibilisation donnant des conseils et venant en aide aux victimes d’agressions sexuelles , de cyber-harcèlement et de harcèlement
http://www.resonantes.fr/
Tel : +33 (0) 228 012 791
Email : [email protected]
on peut trouver une carte interactive recensant l’ensemble des dispositifs et structures d’aide et d’accueil aux victimes d’agressions sexuelles : Once Upon A Map (OUAM) :
https://www.once-upon-a-map.com/
** SVS -Stop violences sexuelles : vient en aide aux victimes de violences sexuelles notamment avec des ateliers thérapeutique :
http://www.stopauxviolencessexuelles.com
**Femmes solidaires
https://femmes-solidaires.org/
tel : 01 40 01 90 90
Courriel : [email protected]
**MFPF – Mouvement français pour le planning familial : permet un accès au soins avec des permanences et consultations ainsi que d’autres droits lié à la sexualité
http://www.planning-familial.org
Numéro : 0 800 08 11 11

Pour les phases d’anxiété, de dépression , les angoisses… c’est bel et bien relié à votre viol. Vous souffrez sûrement de psychotraumatisme qu’il faut d’urgence soigner. Plus vous attendrez, plus vous en souffrirez . En plus, les ex victimes ont tendance a attirer d’autres porc dû à leur fragilité et elles tombent dans une boucle malsaine et interminable où elles subissent agression sur agression. Alors il faut vraiment consulter un thérapeute afin de soulager la douleur. Demandez conseil aux associations et renseignez vous. Je vous passe des liens pour vous aider :

-Reconnaître un psychotraumatisme: 

** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
dont une brochure qui explique simplement les choses: Vous allez sûrement vous reconnaître
**Sur le site de mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :
BROCHURE D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES À L’ATTENTION DES JEUNES ADULTES:
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/brochure-jeunes-web.pdf  

-Accéder à une aide soignante pour soigner le psychotraumatisme:

**AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation : Rubrique ”Liste des membres” :
http://www.aftd.eu/liste-des-membres.php
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr
** Centre PEPS-E: centre de psychothérapie 
https://www.peps-e.be/
Demande générale: 0479 17 63 25
numéro des aides soignantes: 
https://www.peps-e.be/page/qui-sommes-nous
**Gyn&co : enfin une liste de soignantes féministes ! Peut aussi servir pour chercher toute sorte de soignant(e) . 
https://gynandco.wordpress.com/  
Rubrique: Trouver un-e soignant-e ou carte des soignant-e 
Email à contacter en cas de questions: [email protected]  
Notamment Rubrique ” Liens” avec l’adresses d’autres aides : 
https://gynandco.wordpress.com/boites-a-outils/  

-Aides soignantes supplémentaires :

** Site Cyrinne: donne des conseils pour se libérer de l’impact du stress chronique et traumatisme: 
https://www.cyrinne.com/
** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Juste pour info, votre prescription est de 20 ans après les faits. Vous n’êtes probablement pas sa seule victime, et vous ne serez certainement pas la dernière. Si vous retrouvez d’autres victimes, cela vous avantagera beaucoup. Donc vérifiez ça avec :

**L’association Parler qui permet d’accéder à des groupes de paroles, trouver un thérapeute et retrouver des victimes du porc
https://www.associationparler.com/
ou
** Coabuse un site qui permet de retrouver d’autres victimes du porc. Remplissez simplement le formulaire anonyme
http://www.coabuse.fr/

Faites entendre votre voix ! Vous avez été victime d’un des pire crime du monde. Et pour moi, le pire de tous… Mais vous pouvez vous en sortir. Vous n’êtes pas seule , il y a des gens pour vous aider. Les aides soignantes et les associations vous aideront à vous reconstruire (et aussi le soutien des proches). Ne perdez pas espoir ! Courage !
Je vous souhaite de trouver tout le soutien, l’aide, la force, le courage et le bonheur que vous méritez tant.
Si vous avez des questions , n’hésitez pas.
De tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Katakuri29
Katakuri29
4 mois plus tôt

Bonjour,
Tout d’abord je voudrais te rassurer, tu n’es en rien responsable de ce qui s’est passé. Tu as le droit de boire jusqu’à ne plus te souvenir de ce qui s’est passé le lendemain le matin, tu as le droit de t’endormir dans un lit que tu ne connais pas, dans une maison que tu ne connais pas, c’est ton droit le plus cher et tu devrais pouvoir le faire en toute sécurité. On ne refait pas l’histoire, si, si, si et finalement rien, si tu n’avais pas bue que se serait il passer, ? Tu ne peux pas le savoir, personne ne le peux. Pour autant ce que tu racontes…est bien un viol, il a profité du fait que tu dois endormi afin d’avoir une relation sexuelle non consentie. Ce n’est pas facile ce que je vais écrire, mais tu t’es fait violer, cet homme a abusé de toi. Cet homme est un prédateur ni plus ni moins. Je comprends ce qui te dérange avec le mot viol, si tu acceptes que tu aies subi un viol, tu devras aussi accepter d’être victime et c’est certainement ça le plus difficile. Mais être une victime ce n’est pas un aveu de faiblesse bien au contraire le seul faible dans cette histoire c’est le salop qui a abusé de toi, tu n’as pas à avoir honte, reconnaître que l’on a été victime nécessite beaucoup de courage, je pense que tu l’as. Je pense que tu l’as parce que tu te poses les bonnes questions. C’est un long travail d’acceptation que tu dois faire, même si je pense que tu en as déjà fait une grande partie. Mais sache que tu n’es pas obligé de porter ce fardeau seul, si tu as besoin d’aide, fait toi accompagner : de la famille des amies, associations, numéro vert, tout ce qui te permettra de te reconstruire… Aussi, fais confiance à ton corps, on pense que le viol a des conséquences purement psychologiques, alors que le premier impacter c’est son corps, sa chair et après sa psyché, réparer la tête et oublier le corps est une très grosse erreur. Tu dois te réconcilier avec lui, du sport, de la musculation, du yoga tout ce qui peut te permettre de te réapproprier et réparer ton corps, tu verras que plus ton corps sera fort plus tes phases d’anxiété disparaitrons. Tu sais que tout ce qui ne te tue pas te rend plus et toi tu es en vie donc plus forte. Donc sort de chez toi, prend ta voiture en campagne et crie, crie ta rage. Qui peut t’en empêcher ? Crie, offre à ton corps la possibilité de s’enerver, offre lui cette revanche face à une bataille qu’il n’as pas put combattre Je te conseille d’aller porter plainte, mais quand tu seras prête, mais même pour ça si tu peux faire accompagner ça serait génial, les policiers peuvent souvent être abrupts, voire refuser de prendre ta plainte. Si tu as des amies avocat(e)s ou juristes, ça serait encore mieux . Mais n’oublie pas peux importe les démarches que tu souhaites entreprendre tu as tout ton temps, seul le temps peut réparer ce genre de traumatisme. Voilà, n’oublie pas que même après ce que tu as subi tu restes toujours la même personne, ne met pas ta vie (). Je te souhaite bonne chance pour ta vie future, je pense que pour toi le plus dur est fait.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
4 mois plus tôt

Chère anonyme, la réponse est OUI c’est un VIOL ! Une abominable atteinte à votre personne et votre humanité. Ce salopard doit aller en prison et votre amie a raison c’est un viol, en état de faiblesse puisque vous étiez bourrée !
Pour vous en assurer, voici la définition légale:

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1526

Vous n’avez pas à avoir du mal avec cela VOUS ETES LA VICTIME et VOUS AVEZ ETE VIOLEE !

La victime culpabilise toujours après le viol, c’est une réaction due à l’affreux conflit psychique cela entraine, vous devez donc consulter au moins à titre préventif car vous semblez souffrir d’un traumatisme qui vous cause un état dépressif, c’est très dangereux pour votre vie, votre équilibre psychique.

Vous devez en parler et porter plainte et surtout vous devez CONSULTER.

Voici quelques liens pour vous aider.:
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/
section j’ai besoin d’aide: Suis je concernee et Les numeros d’urgence
numéro associé = 3919
trouver de l’aide près de chez vous:
https://stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html?dep=06

En région parisienne: une carte pour vous aider et vous orienter:

https://orientationviolences.hubertine.fr/

https://maisondesliensfamiliaux.fr/contacts/centre-du-psychotrauma-de-linstitut-de-victimologie-de-paris/

*** PLATEFORME de SIGNALEMENT en ligne:

https://www.service-public.fr/cmi

* service public fr
voir le section sur le harcèlement

*Ministère de la justice: 08victimes = 01 41 83 42 08
numéro d’urgence permanent pour toutes les infractions de quelque nature qu’elles soient.

* intérieur: plateforme pharos
https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil !input.action
https://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Ma-securite/Conseils-pratiques/Sur-internet/Signaler-un-contenu-suspect-ou-illicite-avec-PHAROS

Sites associatifs d’aides aux femmes victimes:

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr

numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Fédération Nationale Solidarité Femmes: FNSF

http://www.victimedeviol.fr/associations.html

Stop violences sexuelles

http://www.stopauxviolencessexuelles.com

http://www.resonantes.fr/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Fédération nationale GAMS
http://www.federationgams.org

Association d’aide aux victimes

INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes
http://www.inavem.org
**AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation :
Rubrique ”Liste des membres” :
http://www.aftd.eu/liste-des-membres.php
**Gyn&co : enfin une liste de soignantes féministes !
https://gynandco.wordpress.com/
Rubrique: Trouver un-e soignant-e ou carte des soignant-e
Email à contacter en cas de questions: [email protected]
Notamment Rubrique ” Liens” avec l’adresses d’autres aides :
https://gynandco.wordpress.com/boites-a-outils/

Je ne vous cacherai pas qu’àprès deux ans cela sera difficile car vous devrez prouver le viol mais faites vous aider par les associations.

Cette ordure est visiblement un prédateur pervers violeur, il a sans d’autres victimes à son actif, tentea de les retrouver à l’aide des sites suivants:

* Association PARLER de Sandrine Rousseau:

https://www.associationparler.com/

==> elle vous aide à retrouver les autres victimes de votre agresseur et se porte partie civile ce qui augmente considérablement les chances de succès en cas de poursuites
==> elle propose un espace non mixte pour parler de votre souffrance ce QUI AIDE ENORMEMENT pour affronter l’épreuve des poursuites
==> conseils juridiques etc.
==> popularise le point noir, discret signe d’alerte de votre souffrance aux personnes averties: une gommette ou un point noir dans la paume de votre main si vous êtes persécutée en permanence.
ATTENTION ! PRIVILEGIER LE CONTACT PAR L’INTERFACE DE CONTACT WEB.
et aussi le site suisjeseule de l’association: http://www.suisjeseule.org/

autres sites de recherche d’agresseurs:

http://coabuse.fr/

Pour consulter, reposez vous aussi sur les associations sinon consultez les sites suivants:

Sites médicopsychologiques:
La sidération: pourquoi une victime ne réagit-elle pas durant l’agression?
https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843

** psychotraumatisme:
AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation :
Rubrique ”Liste des membres” :
http://www.aftd.eu/liste-des-membres.php

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Enfin, ne culpabilisez plus JAMAIS ! VOUS ETES VICTIME DE VIOL C’EST CERTAIN. En outre la culpabilisation de la victime est une réaction typique de la victime qui se rejette la faute sous l’effet du trauma et de la douleur psychique: en général le scénario où vous revoyez tout et vous cherchez où vous avez déconné, mais tout cela c’est inutile, c’est un pur mécanisme psychique. Vous êtes victime de viol, vous devez consulter rapidement, en parler et surtout déposer plainte et tenter d’obtenir JUSTICE contre ce crime ignoble à l’encontre de votre humanité.

De tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.