Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Discrimination à l’embauche

Bonjour, tout d’abord, je voudrai dire qu’il ne s’agit pas de violence sexuel, mais de violence quand même, envers mon ventre ce qui est tout de même d’ordre corporel. Je voudrai témoigner afin de briser cette loi du silence en ce qui concerne, ce type de violence et l’omerta qui y règne.

Actuellement en recherche d’emploi, femme, la fin de la trentaine, j’ai passé plusieurs entretiens. Les boss que j’ai eu homme comme femme, tous le même discours discriminatoire.

Vous allez voir c’est mot pour mot, véridique:
Boss – Vous avez des enfants?
Moi – Non.
Boss – Vous comptez en avoir? Ou vous compter en avoir bientôt?
Et même des: ça fait combien de temps que vous êtes avec votre copain? Vous vivez ensemble? Pour tester si je vais en faire dans pas longtemps. Ou ce sont des : vous êtes célibataire ? Attention le lundi matin, je vous veux à l’heure au boulot et pas avec des cernes sous les yeux (genre je suis allée en boite tous les soirs de la semaine, je fais la fête, je suis Samantha de la série « sexe and the city », voilà ce qu’ils s’imaginent les boss.) Totalement indiscret et très dans les clichés aussi!
Moi – Non. (Ils veulent une réponse ferme et définitive pour la vie, le truc trop absurde!)
Boss- Pourquoi?
Moi – Parce que je ne peux pas en avoir.
Boss- Après, ça peut être des : pourquoi, comment ça… ils veulent des explications précises. Faut tout dire, étaler ces entrailles sur le bureau du recrutement. Je ne suis pas un animal ! Je peux avoir mon intimité pour moi ?! C’est hyper intrusif.
( En fait je n’en veux pas, pour l’instant, je dis pas que je ne changerai pas d’avis, j’ai pas une boule de cristal, mais comme c’est très mal vu socialement de le dire qu’on veut pas d’enfant, ça fait la fille pas normal, qui a un problème psy, qui passe pour une sorcière mangeuse d’enfants, qui déteste les gosses…Donc je dis que je suis stérile, c’est mieux vu, ça passe. Vous imaginez si j’étais vraiment stérile et que j’en souffrais, la violence du propos, le style direct de l’employeur, le manque de délicatesse, de pudeur, comment ça pourrait m’atteindre personnellement?! Aucun égard! Le cynisme!
Et quand bien même, si je veux un enfant je n’ai pas à demander l’autorisation, la permission à mon ou ma boss, bienvenue en dictature ! C’est très violent d’être jugé sur son bide, d’être recruté en fonction de son ventre, je suis une personne avant tout.)

Boss – Parce que si je vous forme et que j’investi sur vous, me faites pas le coup, une fois la période d’essai passé, de vous mettre en congé maternité !

Moi – Oui, bien sûr.

Ou bien c’est:

Boss – vous avez des enfants?
Moi – Non.
Boss – Ah tant mieux parce que si vous en aviez, ça aurait été des : « faut aller le chercher à la crèche à 5h, ou le petit il est malade, ou je n’ai pas pu le faire garde etc…Je ne veux pas de ça, je vous veux disponible et présente, investis, même après votre accouchement !

Bien sûr, horreur, intérieurement je crie à la discrimination, mais si j’ouvre la bouche, je n’aurai pas le poste. Tous à l’unanimité, me l’ont faite!
Vous voyez quand on est une femme, on est jugé par notre ventre, et n’oubliez jamais cette donne, quoi qu’on fasse on a toujours tout faux:
– T’as des enfants? Pas bien!
– Tu n’en as pas? Pas bien aussi!
Ce n’est jamais bien quand on est une femme! Jamais !

Le coup classique pour vous punir de vous être mise enceinte et d’avoir prise votre congé mat, on vous déclasse de votre fonction au retour, ou on vous colle au placard !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
2 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
childfree:non je ne veux être parentSam Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Sam
Invité
Sam

et encore, t’as de la chance, moi j’ai eu un boss qui se proposait de m’en faire un! ouai, je suis tout à fait d’accord avec toi, ça se passe de cette manière et c’est pas du jolie. pour ma part je leur repose la question, ça passe rarement, mais ça m’amuse!

Merci de remplir les champs obligatoires.



childfree:non je ne veux être parent
Invité
childfree:non je ne veux être parent

Mais vous leur posez quoi comme question exactement?
Aussi imaginez: je suis un homme, le ou la recruteuse, toujours dans la norme, la généralité, ne me discrimine pas. Et pourtant je suis un papa solo et comme certains (rares hommes) j’ai la garde principale de mes deux enfants, donc, je me retrouve avec les même problèmes que la mère solo qui en a la garde. Et ben croyez-le ou non, on ne va pas me les briser avec cette discrimination à l’embauche, c’est dingue. D’autre part, je voudrai rajouter que quand on n’a pas d’enfant par choix, la discrimination est très sévère du patron ou de la patronne envers son employé mais aussi la discrimination s’opère des collègues envers moi. On paye le prix fort au quotidien. On est un ovni. Et à ce propos les femmes sont plus virulentes que les hommes, les hommes seraient plus compréhensif à ce sujet.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sam
Invité
Sam

s’il me demande si j’ai des enfants, je leur demande à mon tour, si je désire en avoir rebelote, je joue leur jeu. des fois ça passe, d’autre pas. le coup du mec? il ne lui pose même pas la question, j’ai un de mes frères qui est papa solo depuis ses deux divorces, il a la garde des mômes elles se sont tirés avec d’autre gars. il va au entretien et pas une de ses questions. on cherche encore l’égalité homme femme!

Merci de remplir les champs obligatoires.