Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Devenu une banalité

La liste est longue, c’est devenu une banalité dans ma vie. C’est en lisant les témoignages d’autre que je me suis rendue compte que pleins de petites choses vécues comme “normales”, sont en fait des actes pour lesquels j’aurai dû m’inquiéter.

La liste est longue mais ne concerne que les événements qui m’ont marqué et donc je me souviens et/ou sur lesquels je me pose des questions aujourd’hui.

De mes 5 ans à mes 10 ans je me suis fait toucher et harceler sexuellement par ma cousine.
A 9 ans j’ai failli me faire kidnapper devant chez moi, ma sœur m’a sauvé la vie.
A 11 ans j’ai à nouveau failli me faire kidnapper en marchant pour aller au collège.
A 15ans, un homme bourré dans le train m’a mis un cutter sur le poignet en me disant que j’aimais le sang et qu’il allait m’aider (j’avais un bracelet avec des piques).
A 16ans, j’ai été invité à une soirée durant laquelle une copine m’a présenté son nouveau mec. Pendant toute la soirée le mec m’a collé, me suivait et me fixait. Puis il a fini par me dire « quand quelque chose est beau on le regarde » et « viens on va dans les toilettes s’amuser ». Le lendemain il m’attendait à la sortie de mon lycée dans l’espoir de me frapper parce-que je suis une « pute ».
A 16 ans, à une soirée chez des amis, un mec lourd m’a assise sur ses genoux et a essayé de m’embrasser de force sans que je puisse faire quoi que ce soit pour me défendre. Mes amis regardaient et faisaient des paris pour savoir s’il allait réussir à m’avoir.
A 16 ans alors que j’attendais une amie à châtelet, trois mecs mon encerclées et un s’est mis à souffler dans mon cou tout en mettant ses mains autour de ma taille.
A 17 ans je me suis fait opérer de la poitrine, un photographe était chargé de me prendre en photo avant et après l’opération. La veille de mon opération à 22h, et alors qu’il avait déjà pris les premières photos, il est venu dans ma chambre d’hôpital pour reprendre des photos de ma poitrine sous prétexte qu’il les avait perdues, il a pris le soin de mettre sa main sur mon épaule. Après l’opération, lors des dernières prises, il m’a dit « vous avez de beaux seins, ils ont l’air plus gros ».
A 17ans, j’ai pris rendez-vous chez le gynécologue via le planning familial pour avoir la pilule. C’était mon tout premier rendez-vous gynécologique, et le seul. J’y suis allée avec une amie pour qui c’était la première fois également, nous étions toutes les deux vierges. Il lui a peloté les seins et moi m’a mis un doigt.
Entre 17 et 18 ans je recevais des appels d’hommes que je ne connaissais pas, me disant qu’on allait me violer dans la forêt.
A 18ans alors que j’attendais une amie dans la rue, des hommes d’une quarantaine d’années sont passés à côté de moi et m’ont dit « ah si t’avais 3 ans de plus je t’aurai fait ta fête »
A 18ans, un homme s’est branlé dans le métro devant moi en me regardant.
A 19 ans je marchais dans le métro à Lyon et j’étais perdue. Je suis donc allée demander un renseignement à un homme qui passait par là. Il m’a renseigné puis m’a dit : « un conseil, évite de t’habiller comme ça. Je n’ai même pas envie de te regarder pour par lâcher de semence ».
A 19ans, j’étais bourrée à mon anniversaire après m’être fais largué comme une chienne. Un « ami » a profité de mon état pour m’emmener dans des toilettes et me toucher. Une amie est arrivée à temps pour me sortir de là.
A 20 ans un homme dans le métro bondé s’est collé et frotté à mes fesses.
A 20 ans, un homme m’a appelé dans la rue. Je n’ai pas répondu. Il m’a suivi puis m’a pris le bras en me disant « mais tu fais quoi je t’appelle depuis tout à l’heure pourquoi tu ne réponds pas. Vas y donne-moi ton numéro ». Quand je lui ai donné un faux numéro, il m’a attrapé le bras et m’a dit « attend je t’appelle pour voir si tu me n’as pas donné un faux ». J’ai eu beaucoup de mal à m’en débarrassé.
A 20 ans, un homme s’est assis dans le RER à côté de moi et a mis sa veste sur mes cuisses. Au début je pensais qu’il n’avait pas fait exprès, mais c’était en fait une technique pour mettre sa main sur mes jambes sans que personne ne voit.

A 20 ans & 21 ans j’étais avec un homme pour qui j’étais juste une pute et une salope et qui me baisait en conséquence. J’ai plusieurs fois pleuré après nos rapports car j’avais l’impression d’être violée.
A 21 ans, un homme en boite de nuit s’est mis à me coller pendant que je dansais. Après lui avoir dit plusieurs fois de s’éloigner de moi, je l’ai poussé pour ne plus qu’il soit collé à moi. Il s’est énervé et a voulu me frapper.
A 22 ans, un gars sur le quai du RER a châtelet m’a dragué lourdement. Je lui ai dit que j’avais un copain pour m’en débarrasser et il m’a dit « ah putain il doit bien te la mettre ».
A 23ans, alors qu’il est 17h et que je rentre chez moi, trois voitures avec des hommes dedans me suivent. Les hommes dans la voiture me disent « viens on te ramène chez toi et on va faire connaissance ». Comme j’ignorais, ils sont allés se garés un peu plus loin en ouvrant bien les portières pour ne pas que je puisse passer. Ils ont essayé de me faire rentrer de force, avant qu’un homme en voiture m’aide et me suive également pour avoir mon numéro.
A 23 ans, en Chine, on m’a fait boire et fumer et j’ai eu plusieurs rapports non voulus.
A 24 ans alors que je travaillais en tant que secrétaire dans une boite financière, un collègue de 38ans m’envoie des e-mails obscènes, me disant : “tu n’as pas le droit de mettre ces petits jeans moulants, je ne sais pas comment je vais faire pour ne pas te sauter dessus dans une salle de réunion”.
A 24 ans au Brésil, bourrée on m’a touché et on a eu des rapports sexuels avec moi alors que je n’étais pas en état de consentir.
A 25ans, un homme m’a touché dans le métro blindé.
A 26 ans un homme âgé m’a suivi et puis m’a attrapé le bras pour me demander si je voulais aller boire un verre avec lui.
A 26ans alors que je rentre à pied chez moi vers 23h, une voiture avec des hommes roule à ma hauteur. Un des hommes me dis « pourquoi t’as peur on ne va pas te violer ».
De mes 19 ans à aujourd’hui, un homme que je ne connais pas me harcèle par téléphone, Facebook, Skype. Il créé des faux comptes pour entrer en contact avec moi. Me dis qu’il veut s’amuser avec moi et qu’il est sûr que j’aimerai ça. Il a créé des faux comptes avec des photos de moi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Jécoute
Jécoute
3 années plus tôt

Et vous faites comment pour avoir une vie Normale après ttes ces aggressions?
Ne pas boire, ne pas sortir seule, porter une armure, porter un flingue, filmer la scène, devenir flic, devenir marin solitaire, se raser les cheveux, couper tous liens avec amies et famille, harceller par le voisin, démissioner et puis quoi? Direction L’hopital?… pour finir par se faire tripoter par un infirmier ou docteur vicieux?? Il s’arrêtera quand ce cauchemard?!! Il va falloir faire justice soi meme!

Merci de remplir les champs obligatoires.



uneparmidautre
uneparmidautre
3 années plus tôt

On vit en “faisant avec” malheureusement. On sait que c’est là. On ne s’arrête pas de vivre justement tout en ayant “conscience” que continuer à vivre normalement c’est prendre des risques. Et puis en plus c’est de notre faute puisque “t’es quand même sortie alors que tu sais…” . En tout cas, soutiens à tout le monde, les hommes comme les femmes, personne ne devrait à subir ce genre de choses.

Merci de remplir les champs obligatoires.