Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Ce malotru m’a empêché de passer une bonne soirée

Je suis dans un dancing avec des amis, on boit un verre puis on va danser, un homme passe derrière moi et me pince les fesses, je me retourne et gifle l’homme.
Sa réponse : tu as aimé ça vieille cochonne, si tu en veux encore, viens je vais te montrer c’est quoi un homme.
En se rapprochant de moi, son sexe en premier. Le mari d’une amie est intervenu pour calmer ce malotru. J’étais tellement sur le cul que je suis allée m’assoir tout le reste de la soirée. Il m’avait coupé l’envie de danser ce soir-là. Pourtant j’ai 40 ans mais j’ai encore été surprise à mon âge.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneSoleil-rose Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Soleil-rose
Invité
Soleil-rose
Hors ligne

Le monde par en cou***e. Mais vous avez bien fait de le gifler même si il en méritait une deuxième.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Anonyme,

Ce porc vous a gâché votre plaisir de danser ! Cela se comprend !

C’est vraiment fatiguant de devoir tout le temps se défendre contre les agressions incessantes de ces porcs et de ne jamais pouvoir profiter de la moindre chose à cause d’eux !

Vous avez très bien fait de le gifler !

Je suis curieuse de savoir ce que le mari de votre amie a fait pour calmer le porc?

Merci de remplir les champs obligatoires.