Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

1er joint, 1er rapport, 1ère sextape

J’ai parcourru ce site et je n’ai pas vu de témoignage similaire à ce qui m’est arrivé. Je ne recherche pas le buzz ou la compassion, mais simplement à expliquer aux yeux de tous ce qui m’est arrivé quand j’étais ado parce que je pense que personne ne peut imaginer ce qu’il se passe à l’abri des regards et si mon témoignage peut permettre à des parents de faire attention alors ça serait bien. Merci de ne pas faire attention à l’orthographe car j’ai toujours eu des lacunes mais je vais faire de mon mieux. Pour commencer il faut savoir que je suis la fille d’une personne qui était très connu surtout pour ses positions sur les étrangers, je ne vais pas rentrer dans les détails mais il n’aimait pas trop ce qui n’était pas blanc et n’hésitait pas à le faire savoir. Quand on rentre en seconde dans un nouveau lycée et que l’on ne connait personne ce n’est pas trop facile, je pense que vous comprendez. On me traitait de facho, de raciste, de nazi et autres, c’était difficile à vivre surtout que je n’avais pas de problème avec les étrangers, mais la réputation de mon père et ses positions me collaient à la peau. Dans ma classe il y avait un garçon qui avait redoublé 2 fois et tout le monde le respectait car il connaissait tout le monde, il était typé, être copain avec lui signifiait que personne ne nous ennuyait. J’ai donc commençait à sympatiser avec, il était badboy mais pas méchant et moi plutôt jolie fille. Il fumait avant les cours et des fois quand j’étais en avance j’allais le rejoindre pour dire bonjour et papoter. Il y avait toujours 2 de ses copains avec lui, des dealers, ils n’allaient plus en cours et devaient avoir au moins 20 ans. Un jour il n’y avait pas lycée de l’apres midi parce que 2 profs étaient absents, je ne pouvais pas rentrer chez moi parce qu’il y avait personne pour me chercher, j’ai donc décidé de trainer avec lui et ses copains. Ils ont commencé à fumer des joints et à m’en proposer, j’ai refusé car je ne fumais pas. Ils ont insisté et insisté, à un moment il y en a un qui m’a dit :”Ah oué c’est parce que c’est un truc de noir”, pour prouver que je n’étais pas raciste j’ai fini par accepter, qu’elle andouille me direz-vous. J’ai fumé et je toussais à chaque taf, au bout de quelques minutes je suis tombée sur le menton et je saignais. J’ai oublié de préciser que nous étions en bas d’un immeuble derrièrre le lycée où il y avait une sorte de square avec de la végétation. Après être tombée celui de ma classe et un de ses 2 copains mon pris et m’ont fait marcher dans cette végétation. C’était des arbustres avec des petits passages où il y avait plein de trucs du style des canettes et autres. Ils m’ont allongé et ont commencé à me toucher. Je ne vous raconte pas la suite parce que vous avez deviné, les 3 l’ont fait. Je ne sais pas combien de temps cela a duré, mais une fois qu’il ont terminé ils m’ont ramené devant le lycée. Là il y avait un surveillant, ce n’était pas vraiment un surveillant mais ce n’est pas grave. Il a vu que je saignais et a appelé les pompiers. Les effets du joints étaient dissipés et ils m’ont cousu le menton. Ils ont ensuite appelé mon père, qui n’est pas venu me chercher mais qui a appelé ma grand-mère. Le lendemain les cours ont repris, quand je suis arrivée, certains de mes camarades ricanaient, ils avaient filmé et fait une sextape et je ne l’avais pas remarqué. Personne des adultes du lycèe n’a rien fait alors que forcément ils savaient qu’une sextape tournait. Tout le monde me prenait pour une p*** alors que je n’étais pas consentante et un jour un gars de ma classe m’a demandé pour le faire, j’ai refusé et il m’a dit qu’il allait raconter à mon père que j’avais couché avec ces 3 gars. J’ai continué à refuser et je suis partie des cours pour raconter ce qui c’était passé à ma mère en me rendant à son travail. Je pleurais et elle m’a dit de voir ça avec mon père. Le soir j’en ai parlé à mon père et il m’a derrouillé comme jamais, il m’a insulté de tous les noms. J’ai compris que son problème n’était pas ce qu’il mettait arriver, mais que je traine avec des personnes qu’il haissait plus que tout et que sa fille n’était plus aussi pure, pas parce que j’avais été violé, mais par rapport aux origines des violeurs. Je ne suis plus jamais retournée dans ce lycée et il m’a envoyé en pension. Je ne vais pas dire que j’ai réussi à me reconstruire mais je n’ai pas eu le choix que de faire avec. Maintenant je pense que ça va, je ne vois plus grand monde de ma famille, je suis fauchée mais je suis heureuse. Voilà j’espère que ce n’était pas trop long. Inutile de demander le nom de mon père ou le miens, je ne les donnerais pas. Je vous demanderais aussi de ne pas me juger, si les idées de mon père ne vous plaisent pas ce n’est pas de ma faute, si je témoigne ce n’est pas pour moi mais pour que les parents font attention et comprennent ce qui peut se passer quand on fréquente de mauvaises personnes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Catouneloulou Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Anonyme

Soyez rassurée, personne ne va vous demander votre nom ou vous juger !

Vous avez bien fait de poster votre triste histoire ! Elle se joint aux nôtres !

Vous avez payé de la pire façon qui soit, les idées de votre père, qu’il ne m’appartient pas de juger !

Vos salopards de violeurs sont des lâches! Ils ne peuvent s’en prendre au père, d’homme à homme, alors ils violent la fille ! De vrais sacs à merde !

Le mot porc est trop gentil pour ces enfoirés!

Je suis vraiment navrée pour vous, car vous avez non seulement été violée à cause de votre père, battue par cette raclure et punie par cette ordure, plutôt que prise dans ses bras, réconfortée et aidée pour que justice vous soit rendue! Salopard !

Il est la cause de votre malheur, mais pire, c’est lui qui vous donne le coup de grâce et qui finit par vous détruire !

Les coupables sont ces 3 violeurs, mais aussi tous ceux qui ont assisté et filmé le viol !

Mais, votre père, lui est un meurtrier ! Il vous a tuée aussi sûrement que s’il avait eue une arme !

Vous dites être heureuse aujourd’hui ! Est-ce vrai ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou
Hors ligne

….” tout le monde le respectait car il connaissait tout le monde, il était typé, être copain avec lui signifiait que personne ne nous ennuyait. J’ai donc commençait à sympatiser avec”…
C’est à ce moment du récit que votre vie bascule. A “donc” . Vous avez cherché la protection du caïd, autant se jeter dans la gueule du loup.
Mauvais réflexe sans doute dû au père connu, caïd aussi, que personne n’ennuie. Si, un jour les ennuis sont pour vous, vous avez la monnaie de votre pièce, le père dominant a été dominé par l’intermédiaire de sa fille violée, le caîd d’école est déjà un loser majuscule et redoublant que la vie ne va pas rater.
Décidemment, votre père vous a bien desservie. Il le sait. Mais s’est vengé sur vous. Incapable de faire son auto critique.
Je suis désolée pour vous, vraiment désolée.
Contente de vous savoir heureuse.

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou
Hors ligne

En relisant ce témoignage, après les impressions d’une amie qui n’est pas crédule, je le trouve vraiment bizarre, sans affect, raciste, misogyne, faux…
Qui rédige ce genre de prose nauséabonde alors? Et pourquoi ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Toi aussi Loulou, tu penses à de la propagande raciste ?

La haine du blanc qui est un raciste doublé d’une ordure sans cœur, qui n’a pas plus de compassion pour sa fille, qu’il bat, car elle a eu l’outrecuidance de se faire violer, bien sûr par des étrangers, qui se sont bien vengés des blancs racistes !

La fille n’est qu’une salope qui n’a que ce qu’elle mérite car elle traîne avec de mauvaises fréquentions et fume un joint! Et qui se fait recoudre le menton par des pompiers sans leur dire qu’elle vient de se faire violer ! Il faut qu’elle soit gourde jusqu’au bout ! Elle ne doit pas avoir une once d’intelligence car c’est une femme !

N’oublions pas la femme du raciste qui passe pour une débile sans compassion et soumise à son homme car elle répond à sa fille violée de voir cela avec son père! C’est vraie, l’épouse du raciste doit être conne à ce point car c’est une femme !

Magnifique le portrait des blancs : hommes raciste, sans empathie et cogneur de gamines, femmes et filles, sans cervelles et salopes !

Coup double : appel à la haine raciale et violences faites aux femmes !

Ce n’est pas une victime qui a écrit cette histoire, mais bel et bien une merde sur pattes !

Très pervers cet écrit car il fait croire à la haine de l’étranger par le blanc alors qu’en fait il transpire de haine envers les blancs et les femmes !

Merci de remplir les champs obligatoires.