Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

15 ans après de nouveau humilié

En 2019, je suis allée passer un entretien au siège social d’un groupe. En 2004, j’avais subi du harcélement sexuel et moral dans une de leur usine. Et là une femme m’a reçu et m’a humilié. je n’atais bonne à rien pour le poste (pourquoi on m’avait convoqué?), je n’étais bonne qu’à aller travailler où j’avais subi un calvaire de 8 moiset en plus pour un poste niveau bac alors que j’ai un bac+4 alors qu’auparavant j’occupais un poste à responsabilités. le pompom a été de me dire qu’ici on ne se remettait jamais en question. Donc je peix courir pour mes excuses bien au contraire.
Les entreprises pourries le restent à vie cela doit être génétique. Et dans l’ascenseur j’ai été prié d’oublier ce qui s’était passé (faut se taire). Pas de chance quand je regarde mon déambulateur je me souviens de la raison de sa présence. J’ai tellement somatisé que je suis tombé gravement malade. Lors de ma plainte aux prid’hommes j’ai réussi à nommer ma harceleuse morale mais pas celui de mon harceleur sexuel. En 2018 soit 14 ans après j’ai enfin pu renouer avec ma famille et leur parler de ce qui s’était passé: pourquoi j’étais dans l’incapacité d’avoir un petit ami, de partir seule en vacances, de faire de la plongée. Tout s’était arrêté en 2004.
Depuis je n’utilise plus aucun produit de ce groupe. Grâce au temps et à l’argent économisés, en 2019 j’ai repris la natation dans le cadre de ma rééducation et en janvier 2020 je suis partie seule aux Canaries faire de la plongée (heureusement que j’avais mes diplômes). J’ai utilisé ma CMI pour l’assistance à l’aéroport.
Mon handicap fait désormais partie de ma vie et non je ne me tairais pas alors que je viens de commencer à parler. Je le ferais quand on aura enfin le courage de s’excuser c’est à dire de me traiter comme une victime et non comme une coupable.
Mon seul regret c’est de ne pas avoir déposé plainte auprès de la police. Je n’ai fait que les prud’hommes mais à l’époque on n’en parlait pas et j’étais tellement choqué qu’il m’aurait fallu de l’aide.
Je ne veux plus travailler en intérim. Avec mon handicap, mon âge et le fait que je suis toujours sur certaines listes noires je n’ai aucune chance de trouver un CDI.
Je me demande encore si le harcélement moral ou sexuel qui a été le pire ou l’accumulation des 2. De toute façon les pervers repères les failles et savent que les intérimaires ne peuvent rien car elles n’ont pas accès au CHSCT, au médecin du travail… les syndicats sont aux abonnés absents sur ce problème. Si on ose se plaindre on ne reconduit pas nos contrats et on est sur liste noire.
Oui nous les intérimaires nous ne sommes pas des serpillières. Syndicats quand allez vous descendre dans la rue. les contrats précaires ce n’est pas un choix tout simplement nous n’avons pas le choix. A 54 ans quand vous êtes obèse et handicapée vous n’avez aucune chance de trouver un CDI.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
9 mois plus tôt

Chère anonyme, combien votre témoignage me touche car pour avoir été longtemps précaire je sais parfaitement de quoi il retourne, les précaires sont toujours sacrifiés donc les femmes en particulier qui sont doublement touchées par la précarité plus forte du temps partiel imposé et les risques de harcèlement sexuel.

Maintenant, vous avez subi un harcèlement moral et sexuel, comme toujours les harceleurs agissent en meutes. La combinaison des deux harcèlement est sans doute la pire de toutes mais dans tous les cas la douleur psychique est la même. Et de toutes manières vous avez été avilie dans votre humanité par ces pratiques prédatrices absolument perverses et ignobles.

Chère anonyme, tout n’est peut-être pas compromis, je vous invite à contacter l’association suivante:

AVFT -Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail

http://www.avft.org

Les personnes auxquelles nous avons conseillé de le faire nous en ont fait d’excellents retours: très pro, et très empathiques, donc n’hésitez pas.

Je vous indique aussi ces associations

INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes
http://www.inavem.org

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Vous avez aussi besoin de consulter mais je pense que vous êtes suivie sur ce plan.

Chère anonyme, merci de votre témoignage, et de tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



meredith
meredith
9 mois plus tôt

Non je n’ai jamais consulté. Déjà donner le nom de mon harceleur sexuel cela m’a demandé du temps, ne plus lui donner d’excuses aussi, me sentir une victime et pas coupable aussi.
De plus les psy qui vous traitent pour le stress post traumatique ne sont pas remboursés par la sécu. La MDPH m’a bien classé handicapé mais les soins ne sont pas pris en charge. Etant toujours précaire et ne sachant pas mon emploi du temps il m’est impossible de connaitre mes horaires à l’avance. Le CMP ne pense qu’à me donner des médocs et pas soigner la cause et il ne faut pas travailler pour y avoir accès. Je n’ai pas droit à la CMU ni à la complémentaire santé car je suis juste au-dessus des barêmes. ëtre une victime côute cher. Comme en 2018 j’ai eu un accident du travail sans contrat et sans VM alors que j’étais RQTH et que je travaillais pour la même agence d’intérim qu’en 2004 j’ai pris un avocat à mes frais. Je n’ai pas droit à l’aide juridictionnelle car je suis juste au-dessus des plafonds. Le pire c’est que je me suis retrouvé confronté à un autre cas d’harcèlement sexuel. Mes collègues n’arrêtaient pas de critiquer l’intérimaire qui avait réussi à faire virer le CDI. C’était tellement ignoble que je suis revue 15 ans en arrière. J’ai fini par en tomber dans les escaliers. Je pense qu’inconsciemment je voulais que tout s’arrête.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
9 mois plus tôt

Chère Meredith, je lis votre réponse avec le coeur serré et un sentiment d’indignation. Vous avez raison, tout ce que vous décrivez est indigne et vous voici victime de ces insupportables seuils de ressources qui dans votre cas causent un insupportable déni d’accès aux soins adaptés dont vous avez besoin. En fait, une double peine puisque vous êtes de part situations coincée dans des emplois précaires qui vous empêchent plus encore cet accès aux soins.

Comme vous mentionnez que vous avez un handicap reconnu, il peut-être intéressant pour vous de contacter l’association suivante:

**FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir : vient en aide aux femmes handicapées subissant des violences , permanences, écoute, soutien, ateliers…
http://fdfa.fr/
tel :01 40 47 06 06 ( lundi 10-13h et 14h30-17h30 + jeudi : 10h-13h
mail : [email protected]

Il nous faut vous trouver d’autres contacts pour que vous puissiez consulter et vous faire aider dans vos démarches. Vous en avez besoin, car vous souffrez psychiquement. Laissons pour l’instant les soins non pris en charge par la sécurité sociale.

En attendant, quelques liens pour vous aider:

**Harcèlement sexuel :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1043
**Une liste des associations en région :
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html

**CFCV – Collectif féministe contre le viol : lutte contre les violences faites aux femmes:
http://www.cfcv.asso.fr
Viol, femmes, informations : 0 800 05 95 95 ( lundi au vendredi de 10 h à 19 h.)

**FNSF – Fédération nationale solidarité femmes contre les violences faites aux femmes: http://www.solidaritefemmes.org/
Numéro national : 3919(7/ 7, lundi-vendredi : 9h-22h, week-end + férié : de 9h-18h.)
Regroupe 70 associations dont 67 dans le territoire:
http://www.solidaritefemmes.org/nous-trouver

**CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Numéro et email des CIDFF par région :
https://demarchesadministratives.fr/cidf-femme-famille

**Resonantes : association de sensibilisation donnant des conseils et venant en aide aux victimes d’agressions sexuelles , de cyber-harcèlement et de harcèlement
http://www.resonantes.fr/
Tel : +33 (0) 228 012 791
Email : [email protected]
on peut trouver une carte interactive recensant l’ensemble des dispositifs et structures d’aide et d’accueil aux victimes d’agressions sexuelles : Once Upon A Map (OUAM) :
https://www.once-upon-a-map.com/

** SVS -Stop violences sexuelles : vient en aide aux victimes de violences sexuelles notamment avec des ateliers thérapeutique :
http://www.stopauxviolencessexuelles.com

**Femmes solidaires
https://femmes-solidaires.org/
tel : 01 40 01 90 90
Courriel : [email protected]
Violences sexuelles au travail :
** AVFT- Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail. Peut également intervenir lorsqu’un patient est aggressé par un médecin ou un plaignant par un policier.
http://www.avft.org/
Tel :01 45 84 24 24 (lundi : 14h-17h – mardi et vendredi : 9h30 -12h30)
Couriel : [email protected]

Autres violences au travail :
**Souffrance et Travail : site à consulter en cas de harcèlement moral et autres violences aux travails. Consultez le guide du travailleur et la liste des consultations en cas de souffrance
https://www.souffrance-et-travail.com/
email : [email protected]

**AFTD, Association francophone du trauma et de la dissociation : Rubrique ”Liste des membres” :
http://www.aftd.eu/liste-des-membres.php
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr
** Centre PEPS-E: centre de psychothérapie
https://www.peps-e.be/
Demande générale: 0479 17 63 25
numéro des aides soignantes:
https://www.peps-e.be/page/qui-sommes-nous
**Gyn&co : enfin une liste de soignantes féministes ! Peut aussi servir pour chercher toute sorte de soignant(e) .
https://gynandco.wordpress.com/
Rubrique: Trouver un-e soignant-e ou carte des soignant-e
Email à contacter en cas de questions: [email protected]
Notamment Rubrique ” Liens” avec l’adresses d’autres aides :
https://gynandco.wordpress.com/boites-a-outils/

-Aides soignantes supplémentaires :

** Site Cyrinne: donne des conseils pour se libérer de l’impact du stress chronique et traumatisme:
https://www.cyrinne.com/
** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/
** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

N’hésitez pas à nous faire part de vos demandes, en privé si besoin.

Vous avez parfaitement raison pour la dernière phrase: c’est un acte manqué, la mise en acte de votre pensée inconsciente de tout lâcher, c’est très juste.

De tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.