Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Violée par mon père

J’ai 62 ans et cela fait maintenant plus de 50 ans que je vie avec ce douloureux secret : j’ai été violée par mon père. Je suis issue d’une famille de 7 enfants, ma mère étant décédée lorsque j’avais 2 ans, c’est alors mon père qui nous a élevé. Tout a commencé lorsque le dernier de mes frères a quitté la maison, nous étions plus que 2, ma grande soeur et moi. Cela se passait généralement à mon retour de l’école, lorsque ma grande soeur n’était pas encore rentrée du collège. Je ne sais plus combien de temps cela a duré, 2 ans ? 3 ans ? J’ai tellement essayé d’oublier que ma mémoire a finalement réussi a effacer une grande partie de cette période de ma vie. A l’époque je ne savais pas que cela n’étais pas normal, je l’ai seulement compris une fois adolescente. Je me souviens de son odeur nauséabonde qui était un mélange de sueur, d’alcool et de tabac. Je ne sais pas s’il s’en est pris à ses autres filles, je n’en ai jamais parlé. Il est décédé de puis longtemps, je ne peux donc rien faire contre lui. J’ai énormément de mal a vivre avec le fait que j’ai été violée par mon père, cela m’a totalement détruit et je m’en veut encore plus de n’en avoir jamais parlé. Je n’ai jamais réussi à avoir d’enfants, j’ai eu de grave période de dépresseion et je pense que tout est lié. Le viol est un crime, le viol détruit à petit feu, surtout lorsque l’on garde ce secret au fond de nous. Je sais que ce n’est pas de ma faute, je sais que je suis une victime, mais je culpabilise toujours autant.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
8 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Brigitte
Brigitte
2 années plus tôt

Je vous comprends, j’ai moi-même été victime durant mon enfance, moi mon bourreau était mon frère. J’essaie de vivre avec tout cela, mais c’est difficile.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Une anonyme
Une anonyme
2 années plus tôt

Certains sont de vrais monstres, faire cela à un enfant et tout simplement horrible et à sa propre fille cela n’a pas de nom. Ne culpabilisez plus car vous n’avez pas en vous en vouloir.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nina
Nina
2 années plus tôt

CELA VOUS SOULAGEREZ PEUT ETRE D EN PARLER A VOTRE SOEUR. INCONSCIEMMENT VOUS AVEZ AUSSI PEUT ETRE PEUR QU IL S EN EST PRIS A ELLE AUSSI. AU MOINS VOS DOUTES SERAIENT DISSIPES ET VOUS Y TROUVEREZ UNE OREILLE ATTENTIVE

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nicole
Nicole
2 années plus tôt
Reply to  Nina

C’est impossible d’en parler à ma soeur malheueusement, elle est atteinte d’une sclérose en plaque, je ne voudrais pas qu’elle fasse une poussée à cause de cela. Mais merci de votre message.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nicole
Nicole
2 années plus tôt

Bonjour Etoile, merci beaucoup pour le numéro, je l’ai noté et j’appelerai lorsque je m’en sentirai capable de le faire. Oui mon père était un monstre, ils a battu tous ses enfants et après il se plaignait que les grands ne venaient plus à la maison une fois qu’ils volaient de leurs propres ailes. Il était alcoolique et le peu d’argent qu’il avait partait dans la boisson.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt

Chère Nicole,

Tout d’abord, je vous exprime toute ma sympathie ! Ce que vous avez vécu est innommable et inqualifiable ! Un enfer à vie !

Que votre père soit damné éternellement pour ce qu’il a osé vous faire à vous, mais aussi à votre sœur, je le crains ! Sa sclérose en plaques vient probablement du refoulement des viols subis !

Je comprends que vous ne souhaitiez pas la bouleverser, mais je pense que cela la soulagerait de pouvoir vous en parler ! C’est mon sentiment !

J’aurais voulu en discuter avec ma sœur du pédophile et de ce qu’il nous a fait pendant presque 4 ans ! Mais, le dialogue est impossible avec elle !

Si vous vous entendez bien avec votre sœur, peut-être que cela vous ferait du bien à toutes les deux d’en parler et ce poison en vous deux pourrait s’évacuer !

Mieux vaut peut-être un avis psy à ce sujet.

Ensuite, vous écrivez : “mais je culpabilise toujours autant.”

Pourquoi et de quoi culpabilisez-vous ?

Culpabiliser : faire naître en soi un sentiment de culpabilité.

Un sentiment de culpabilité : État plus ou moins angoissé et morbide d’une personne qui se sent coupable de quelque chose.

Se sentir coupable : se sentir comme quelqu’un qui a commis volontairement un acte considéré comme répréhensible,

Donc “je culpabilise”, veut dire que je fais naître en moi un sentiment de culpabilité, je provoque en moi un état plus ou moins angoissé et morbide car je me sens coupable, car je me sens comme quelqu’un qui a commis volontairement un acte considéré comme répréhensible !

“Se sentir comme quelqu’un qui a commis VOLONTAIREMENT un acte considéré comme répréhensible”, veut dire que vous vous sentez comme quelqu’un qui a choisi librement, qui a décidé délibérément de coucher avec son père !

Vous vous sentez comme quelqu’un qui a CHOISI, qui A VOULU coucher avec son père !

Pourquoi un tel sentiment ?

Parce que si vous culpabilisez, cela veut dire que vous avez le sentiment d’avoir voulu coucher avec votre père !

Vous l’avez voulu ? Vous avez fait ce choix ?
NON, n’est-ce pas !

Donc si vous n’avez pas choisi, pourquoi avoir le sentiment d’avoir choisi ?

Cela heurte ma logique ! C’est forcément psychique ! Plus complexe ! Un nœud du cerveau !

Pour moi, vous n’avez aucune raison de culpabiliser !

Ce n’était pas votre choix, votre père vous a forcée à avoir des relations sexuelles avec lui, donc pas de sentiment de culpabilité à avoir !

VOUS N’ÊTES PAS COUPABLE CAR VOUS N’AVEZ PAS CHOISI !

Mais, néanmoins vous vous sentez coupable !!!

A creuser avec une psychiatre!

Si vous voulez consulter un thérapeute en ligne vous pouvez aller sur les sites :
– soutien-psy-en-ligne
– institutdevictimologie
– victimedeviol

Sinon, vous pouvez vous rendre au CIDFF ( Centre d’information des droits des femmes et des familles), il y en a dans toutes les villes. Les consultations de thérapeutes sont gratuites. Même chose dans les CMP ( Centre Médico Psycho).

De tout cœur avec vous Nicole.

Merci de remplir les champs obligatoires.



amazone
amazone
2 années plus tôt

bonjour,
je comprends ta douleur et je pense savoir de ou viens ta culpabilité…..ça va etre cru ce que je vais te dire mais je pense que c’est cela qui te ronge comme beaucoup d’autres femmes d’ailleurs!!! Tu as éprouvé du plaisir pendant ces violes et tu te culpabilises pour ça!! c’est dur a admettre ce genre de chose et surtout a le dire tout en sachant que c’est un viol. Ne te culpabilise pas c’est lui le porc pas toi !
Je sais qu’il est trop tard mais tu as foutu ta vie en l’air pour ce connard, il te reste du temps a vivre, ne le gache plus! Ton secret et maintenant partager avec toutes les personnes de ce site et je t’encourage a remonter la pente, tu ne pourras pas effacer ton passé donc apprends a vivre avec. bon courage ma belle.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  amazone

En fait la culpabilité provient de ce que l enfant absorbe les émotions des adultes. Le père refoulet sa culpabilité mais la transmets incon sciemment à son enfant et c’est le enfant victime qui porte cette culpabilité ! Étant assi tante sociale je me suis beaucoup intéressée à vue problème. Ayant été aussi un vilain petit canard. Bon courage à vous je vous soutiens de tout coeur.

Merci de remplir les champs obligatoires.