Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Toilettes de l’école

Je sais même pas si ça compte mais quand j’étais en primaire, un élève plus âgé me forçait à des attouchements en utilisant la violence et il incitait d’autres élèves à faire pareil. Je n’étais pas la seule fille concernée mais un jour, je me suis faites surprendre sans pantalon avec la tête d’un garçon entre mes jambes et évidement c’est moi qui me suis faites grondée par la surveillante ! j’ai su que l’instit voulait punir les garçons mais pour la direction, il fallait surtout que ça ne se sache pas, donc on nous a mis une pression terrible pour qu’on ne dise rien “ça ferait de la peine à ta maman” “tes parents seraient fâchés contre toi”. On m’a terriblement culpabilisée et quand j’en ai parlé à un mec des années après, j’ai clairement vu que cette histoire l’excitait.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
n n
n n
2 années plus tôt

Bien sûr que ton témoignage a toute sa place ici.
Tu as pris ce qu’on appelle la double peine : en plus de te faire violenter, c’est toi qui as été grondée, ce qui est totalement inadmissible.
Le directeur ou la directrice de cet établissement a eu une réaction honteuse, vraiment, honte sur lui/elle, et condamnable. Sache bien qu’il/elle devrait être fortement réprimandé(e) pour ce qu’il/elle t’a dit . Il/elle a cherché à protéger la réputation de son établissement au lieu de protéger les enfants dont on lui avait confié la garde. C’est proprement scandaleux et lâche.
Du coup, tu n’en n’avais parlé à personne (à part ce “mec”)? Si tu le peux maintenant, essaie de trouver une personne de confiance à qui en parler, ne garde pas ça en toi.
Quant aux garçons, je n’en parle même pas, ils sont tout à fait à leur place sur #balancetonporc.
Merci pour ton témoignage, et bon courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



lana29
lana29
2 années plus tôt
Reply to  n n

j’en ai parlé à ma mère bien des années plus tard parce qu’elle savait peut etre mais qu’elle n’osait pas m’en parler- sur le coup, elle a été choquée mais puis, je pense qu’elle a oublié. Par ex, il y a environ deux ans, elle a eu des nouvelles de mon agresseur et elle a voulu m’en parler, j’ai super mal réagit, bon: maintenant j’ai totalement réussi à dépasser ça grâce à la kinésiologie qui m’a beaucoup aidée- par contre, j’en avais parlé à un vrai psy qui m’avait dit de ne surtout pas en reparler avec mes anciens profs ou mes camarades de l’epoque

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
n n
2 années plus tôt
Reply to  lana29

Le principal, c’est que tu aies trouvé les ressources pour surmonter tout ça.
Je te souhaite le meilleur.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lagar
Lagar
2 années plus tôt

Ta mère sait qui est l’agresseur ? Elle en a des nouvelles ? Et le psy te conseille de ne rien dire ?
Ne rien dire = se taire, accepter.
Si vous êtes sûre d’avoir dépassé tout cela, soit.
Mais si cela vous revient encore à l’esprit, je pense que vous devez dénoncer, et ne pas laisser cet agresseur vivre impunément. Il y a des chances qu’étant obsédé en primaire, il ne soit pas devenu abstinent…

Merci de remplir les champs obligatoires.