Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Sauveur ou violeur

Il y a à présent 4 ans, j’ai commencé des études après un service civique. J’ai décidé de commencer une licence en information-communication avant d’effectuer une passerelle afin d’aller en sciences de l’éducation. Arrivée un mois après que les groupes se soient constitués, je peinais à me faire une place parmi les étudiants. C’est seulement quelques semaines après mon arrivée qu’un groupe de filles m’a proposé de passer une soirée avec elles. Le programme s’annonçait plutôt joyeux. Pourtant, après quelques verres, nous nous sommes dirigées vers la boîte où le BDE avait préparé une soirée. Sur le chemin, black out, j’avais beaucoup trop bu. Les filles, déjà très amies, étaient dans le même état que moi et ont réussi à rentrer. Je me suis retrouvée seule devant la boîte, à demander le portable des gens se trouvant derrière moi pour accéder à mon “ticket d’entrée”. Évidemment, personne n’accepta et je reçus comme seule réponse des “dégages” ainsi que des sourires et des rires blessants. Je suis donc partie, seule, en titubant. Tous m’ont laissé repartir dans un état lamentable dans les rues à 1h du matin. Quelques instants plus tard, je me souviens m’être retrouvée sur une route principale à hurler que je voulais mourir. Un garçon s’est rapproché de moi et m’a pris dans ses bras. Il m’emmène quelque part. Je ne comprends pas ce qui se passe, la tête encore tourmentée par l’alcool et la dépression qui me guette depuis quelques semaines. Je comprends qu’on se dirige vers son appartement. On parle un peu, black out. Le lendemain, je me réveille avec une gueule de bois, complètement dénudée avec un papier de condom sur la table de chevet. Je n’ai aucun souvenir de ce bout de soirée. Je ne sais même pas son prénom, son âge ou ce qu’il fait dans la vie. Je lui demande si on a fait quelque chose ensemble, il me répond que oui, mais “qu’on avait bien parlé”. Je me rhabille en vitesse et pars le plus vite possible.

J’ai vraiment pris connaissance qu’il s’agissait d’un viol en partageant mon histoire.
Même si j’en parle plus facilement aujourd’hui, il fallait que je fasse ce post, car comme ce soir, ce vague souvenir est présent dans mes angoisses nocturnes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
psionic
2 mois plus tôt

Chère anonyme, c’est le triste récit de la jeune femme dont on abuse de la plus immonde manière parce qu’elle est ivre… Combien de récits similaires sur ce site… Le plus atroce c’est la manière dont on vous a laissée, seule et ivre devant cette fichue boite en vous insultant alors qu’on aurait dû vous aider, du moins à descendre un peu.
Le pire c’est cette errance et cette ordure qui flaire le coup facile, profitant de vous violer.
Ne vous accablez surtout pas: vous étiez ivre, tous ont faillis car ils auraient dû vous aider. Vous êtes victime, vous n’avez rien à vous reprocher et on ne peut pas défaire ce qui a été fait.
Par contre, ce qui est préoccupant c’est la présence de ce souvenir de cette horrible soirée présente dans vos angoisses nocturnes. En outre vous mentionnez un état dépressif au moment des faits. Tout cela est préoccupant, et en toute rigueur, c’est le signe d’une souffrance psychique possiblement profonde et peut-être masquée par une dépression écran comme cela arrive fréquemment.
Je vous conseille de consulter au plus vite au moins à titre préventif, et à vous faire suivre, voire si besoin est, de prendre un traitement adapté.
Vos angoisses nocturnes sont visiblement liées à ce traumatisme, et de plus ces souvenirs sont ponctués de trous noirs, ce qui suggère le risque d’une brusque remontée de souvenirs traumatiques avec le condensé d’état psychique du moment, dit autrement, l’impression de le revivre en direct.
Nous tenons à la disposition des victimes une listes de liens utiles et de conseils.
Pour y accédez répondez à n’importe quel témoignage ; sous le cadre, cliquez sur la mention “Obtenir de l’aide”: un onglet s’ouvrira sur la page des listes de liens du forum du site. Contactez une association de victimes et des thérapeutes spécialisés dans ces traumatismes liés aux viols et agressions sexuelles.
N’hésitez pas à revenir ici pour toute question ou point utile, et soyez assurée que nous vous lirons sans jugement pour vous aider au mieux.
Un dernier conseil, crucial: ne restez pas seule avec votre souffrance et ces angoisses nocturnes, jamais.
De tout coeur avec vous.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME