Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Sauveur ou violeur

Il y a à présent 4 ans, j’ai commencé des études après un service civique. J’ai décidé de commencer une licence en information-communication avant d’effectuer une passerelle afin d’aller en sciences de l’éducation. Arrivée un mois après que les groupes se soient constitués, je peinais à me faire une place parmi les étudiants. C’est seulement quelques semaines après mon arrivée qu’un groupe de filles m’a proposé de passer une soirée avec elles. Le programme s’annonçait plutôt joyeux. Pourtant, après quelques verres, nous nous sommes dirigées vers la boîte où le BDE avait préparé une soirée. Sur le chemin, black out, j’avais beaucoup trop bu. Les filles, déjà très amies, étaient dans le même état que moi et ont réussi à rentrer. Je me suis retrouvée seule devant la boîte, à demander le portable des gens se trouvant derrière moi pour accéder à mon “ticket d’entrée”. Évidemment, personne n’accepta et je reçus comme seule réponse des “dégages” ainsi que des sourires et des rires blessants. Je suis donc partie, seule, en titubant. Tous m’ont laissé repartir dans un état lamentable dans les rues à 1h du matin. Quelques instants plus tard, je me souviens m’être retrouvée sur une route principale à hurler que je voulais mourir. Un garçon s’est rapproché de moi et m’a pris dans ses bras. Il m’emmène quelque part. Je ne comprends pas ce qui se passe, la tête encore tourmentée par l’alcool et la dépression qui me guette depuis quelques semaines. Je comprends qu’on se dirige vers son appartement. On parle un peu, black out. Le lendemain, je me réveille avec une gueule de bois, complètement dénudée avec un papier de condom sur la table de chevet. Je n’ai aucun souvenir de ce bout de soirée. Je ne sais même pas son prénom, son âge ou ce qu’il fait dans la vie. Je lui demande si on a fait quelque chose ensemble, il me répond que oui, mais “qu’on avait bien parlé”. Je me rhabille en vitesse et pars le plus vite possible.

J’ai vraiment pris connaissance qu’il s’agissait d’un viol en partageant mon histoire.
Même si j’en parle plus facilement aujourd’hui, il fallait que je fasse ce post, car comme ce soir, ce vague souvenir est présent dans mes angoisses nocturnes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME