Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon père, ma mère, mon frère

J’ai 43 ans. J’avais 10 ans lorsque mon père Philippe G. m’a violé. Ma mère travaillait de nuit.
Il m’a dit que je pouvais dormir avec lui. Je me couche, m’endors. Une douleur me réveille : ce gros porc était sur moi, son sexe en moi…
Je me souviens de cette atroce douleur, de son odeur, il puait, j’étais terrifiée…
J’en ai parlé à ma mère à 35 ans… j’avais peur et honte. Je pensais que personne n’allait me croire… j’avais raison. La réponse de ma mère “mais qu’est-ce que tu racontes, alors là n’importe quoi ” idem pour mon frère. Je suis une menteuse d’après eux.
Mon frère qui idolâtre son père…
J’ai depuis coupé les ponts avec ma mère et mon frère. Leur regard sur moi avait changé. J’étais là menteuse. Celle qui fou le bordel dans leur vie bien tranquille et rangée. Le gros porc puant vit toujours tranquillement comme si de rien n’était.
Pour couronner le tout, le père du gros porc, mon grand-père donc Pierre G, a eu des attouchements sexuels envers moi pendant des vacances que je passais chez eux, j’avais 12-13 ans. Pourquoi en parler ?
Bien sûr qui me croirait ???
Cette famille G que tout le monde connaît, respectable, qui ne fréquente que du beau monde.
Les personnes qui mettent en doute la parole de personnes violées ou agressées ou harcelées… ces personnes font aussi parties de ces gros porcs répugnants.
Je dits à ces porcs violeurs et à ces porcs qui mettent notre parole en doute : VOUS ÊTES MINABLES

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
VALLS
VALLS
2 années plus tôt

Après l’humiliation c’est le désespoir qui nous guette quand les proches ne veulent pas nous croire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



magrange
magrange
2 années plus tôt

et bien c est idem pour moi,tjrs vivante,personne ne m a cru a l époque,entourage profs,police etc etc..,idem pour le viole de ma sœur par son propre frère, (le frère de ma génitrice mort depuis 🙂 )une chose est sur, le jour de son trépas,quand elle ira dire bjr aux asticots,je serais présent 🙂 tète haute attention a ceux qui vont l ouvrir pour vanter les bienfaits de cette salope

Merci de remplir les champs obligatoires.



Enfant95
2 années plus tôt

Ton père en a peut être touché d autres ! Ton père est il mince ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Tonio
Tonio
1 année plus tôt

Bonjour.
Je comprend ta rage et ton besoin de justice.
Nos histoires se ressemblent et tout ceux et celle qui ont subit des viols de la par du pere se reverons dans la tienne.
Moi, je suis un homme de 52 ans et j ai subit pendant des annees,les abus d un animal que je devait appelé PAPA.
aujourd hui suivi par une psy et un psyquiatre,sous anti.depresseur,j ai finit par trouver le courage de pouvoir en parler.
Pas facil puisqu a l epoque j ai porté plainte mais malgré sa bref incarceration,on ne m a pas cru,les medecins n ont pas trouvé de blessur,ma mere a tout fait pour le faire sortir.
Pendant toutes ses années, j ai caché cette honte au plus profond de moi, j ai fait mon possible pour poursuivre ma vie, j etais persuadé avoir rangé ma colere,ma haine et mes douleurs au plus profond de moi et que rien ne pouvait m empecher de vivre normalement.
Ce n est pas le cas…..
Il n est pas possible d oublier.
J ai besoin que justice soit faite mais ne sais pas par ou commencer,comment m y prendre sans me faire plus de mal ou perdre ceux que j aime, ma fille et ma compagne actuel qui n ont aucune idée du calvair que j ai vecu.
Comment dire a ceux qu on aime et qu on a protégé que j ai été victime de viol et de plus, par celui qui nous a donné la vie.
Une triste vie.
J ai deja trouvé le courage d en parler á mes fréres et soeur,un grand pas pour encore plus de haine….mes deux fréres finnisse par me dire qu ils ont aussi subis des attouchements.
Je suis encore plus en collere parce.que je suis le frere ainé et je n ai pas pu les protéger…..je n ai qu une envie….LE TUER.
IL NE DEVRAI JAMAIS Y AVOIR PRESCRIPTION POUR CES ASSASSINS,SES BOUREAUX,SES SADIQUES,SES PREDATEURS,SES VOLEUR ET VIOLEURS DE VIE.
Je me cherche dans mes nuits obscures,j ai honte d avoir été faible mais aujourd hui,mon besoin de véritée est plus importante que tous les sévices que j ai pu vivre.
Je veux qu il admette ses crimes et me demande pardon.
Antonio vieira

Merci de remplir les champs obligatoires.