Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mon ex “féministe”

Au départ il était l’homme parfait, respectueux, bienveillant. Jusqu’à la première fois où il m’a traité de tous les noms parce que je répondais pas à la minute à ses messages. Je lui faisais comprendre que parfois je suis occupée, il me traitait d’égoïste parce qu’il avait plus confiance à cause de tromperie qu’il a subi. J’ai été hyper compréhensive et patiente, mais chaque jour je devais me battre pour avoir 5min seule, décliner un appel pour rester avec ma famille, aller chez mes amies seule, … Il m’a fait croire que la pilule était la seule solution alors qu’elle était presque dangereuse pour ma santé (la capote intolérable évidemment). Un jour j’ai cru être enceinte, il m’a crié dessus parce que je pleurais de peur. Il m’a fait un front contre front parce que j’osais ne pas être d’accord. Il m’agressait sexuellement à plusieurs reprises en me touchant l’entre jambe, parfois même en public, malgré mes refus clairs. Je devais me justifier de pourquoi il pouvait pas le faire, parce que pour lui c’était sa “façon de me dire qu’il me désirait”. Il m’a violé. Une fois. J’avais dit non plusieurs fois, jusqu’à ce que je capitule. J’ai été dans le déni longtemps en me disant que c’était de ma faute, je ne m’étais pas retiré. C’est lui même qui a posé le mot en premier. J’étais totalement isolée, sous emprise. J’ai accepté l’intolérable et je ne sais pas encore pourquoi ni comment. Jusqu’à accepter l’idée qu’on teste des pratiques déviantes selon ses envies. Suite à la prise de la pilule, et au dégout progressif que j’avais pour lui, je n’avais plus aucun désir sexuel. Pour lui c’était un problème que je devrais régler, aller consulter, parce qu’il avait des besoins. Le dernier jour où on s’est vu, j’ai commencé à me rendre compte de l’enfer que je vivais, que je n’étais pas obligé de vivre ça. J’étais totalement vide, sans pouvoir rien dire à côté de lui. On regardait la télé, il a proposé qu’on le fasse. J’ai dit non. Il m’a demandé s’il pouvait me toucher, j’ai dit non. Il m’a demandé s’il pouvait se toucher, j’ai dit non. Quelques minutes plus tard, je sens un truc sur ma cuisse (sous la couette). Je lui demande ce qu’il fait, il était en train de se branler contre moi. J’étais tellement sidérée qu’il ne considère toujours pas mon non, qu’il puisse encore une fois me manquer de respect, pisser sur mon intégrité, me salir de la sorte. Je suis partie sans rien dire. On s’est plus jamais revu au bout de 6mois de relation. On a fait un skype pour que je luis dise dans les yeux pourquoi je le quittais. Il m’a sorti “j’espère que ça te portera pas préjudice pour l’avenir”.

Je suis en thérapie depuis. Je ne sais toujours pas pourquoi ça s’est passé, pourquoi j’ai toléré. J’étais pourtant déjà sensibilisés, mais on se dit toujours que ça n’arrive qu’aux autres, qu’il ne peut pas être comme ça lui. Parce que les horreurs sont entourés de belles choses. Ca ne les rend pas moins horrible et terrifiante. J’ai un joli SPT que j’essaye d’atténuer, je suis suivie pour tenter de m’en sortir, de moins culpabiliser suite à cette histoire, de me reconstruire. Ce n’est pas si simple. J’espère que celleux qui lisent mon message vont bien. Moi aussi, je vous crois. On est fort.e <3

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sagittaire
Sagittaire
4 mois plus tôt

Merci pour ce témoignage poignant. J’aime beaucoup ce que tu dis, à la fin. Ca me fait du bien.
Oui, même après avoir été sensibilisée, prévenue, préparée, malgré toute la confiance en soi, en son NON, malgré toutes les barrières, cela peut arriver.

Bravo pour ton courage, pour le respect que tu as eu envers toi-meme, pour avoir su arrêter tout cela.

Bien sûr, il reste le spt, mais tu as su dire ici, la honte, le degout, la sideration.

Tu as déjà fait un chemin exceptionnel.

Bravo

Merci de remplir les champs obligatoires.



gfyyyy
gfyyyy
4 mois plus tôt

Ce serais plutôt à lui d’aller conssulter, ils savent renverser la situation pour mettre les gens sous emprise, surtout vous avez eu du courage de lui dire ce que vous pensiez force à vous < 333

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME