Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Menace / Pression / Chantage / Travail

J’ai travaillé pendant trois mois dans une boîte tenue par le frère d’un ministre. Il arrivait tous les jours rouge comme un poivron et me déshabillait des yeux avant d’entrer dans son bureau. Bureau dans lequel il buvait, dès potron-minet, des verres de whisky. Un jour, alors que mon cdd allait prendre fin, il m’a prise dans un coin, à l’insu des deux autres collègues et m’a dit : tu sais ce que tu as à faire si tu veux rester… Sa bouche était à un centimètre de la mienne. J’étais dégoûtée, il faisait chaud… Il était affreux, répugnant et son œil était lubrique. Je n’ai jamais osé rien dire, à personne, parce que je me sentais coupable. Je n’aurais pas dû mettre de robe, je n’aurais pas dû me maquiller, pas porter de parfum. Il ne m’aurait peut-être pas approchée… J’en sais rien… En tout cas, ce soir, cette histoire me reste là et je balance mon porc !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Catoune
3 années plus tôt

Encore un témoignage où un décor est planté !

Puis, on a droit à la description du porc dont on grossit et on forcît les traits pour bien montrer que c’est un porc et un vrai de vrai ! On ne peut pas se tromper !

Et pour finir, on discrédite la femme que l’on fait passer pour une idiote, une artificieuse, une aguicheuse qui doit avoir honte et culpabiliser !

En effet, la femme est suffisamment intelligente pour savoir qu’elle travaille auprès d’un porc, et dès que celui-ci de comporte comme tel, là, l’intelligence de la femme disparaît pour ne laisser place qu’à l’ânerie de cette dernière !

Ânerie qui est soulignée par le fait que c’est elle qui culpabilise, qui se reproche sa tenue, son maquillage, son parfum, bref les artifices que les Talibans (et autrefois les curés) veulent que les femmes se reprochent car ce sont ces artifices qui tournent la tête aux hommes bien sûr!

Et cette femme pousse même la bêtise jusqu’à éprouver une telle honte d’elle-même (et on se demande bien pourquoi ? En fait, ceux-sont les Talibans qui veulent que la femme ait honte !) qu’elle décide de n’en parler à personne, cette gourde !

Eh oui, ce n’est pas le porc le coupable ! C’est elle, la femme artificieuse ! C’est elle qui doit avoir honte, qui doit culpabiliser !
Et, comme on les lui fait éprouver dans ce récit, les hommes biens et les féministes la traiteront de sotte et la dénigreront !

Magnifique propagande de Talibans ou de pervers qui gagnent sur tous les tableaux : ils dénoncent les artifices de la femme. Ils l’accusent d’être la cause des mauvais agissements des hommes mêmes des plus répugnants, ils veulent qu’elle ait honte et qu’elle culpabilise, et ils la font moquer et dénigrer par ceux et celles qui sont contre le fait qu’elle éprouve de tels sentiments. en lui faisant faire dans ce récit ce qu’ils rêvent et veulent que la femme fasse !

Quelle prouesse ! C’est tellement bien fait que le véritable message est bien dissimulé sauf à qui sait lire entre les lignes !

Effrayant de perversité ! Et surtout Tartuffe fais-toi passer pour la victime en me répondant pour tenter de me discréditer. Mais ce sera peine perdue car avec mes explications sur ce qui se cache sous ce type de soi-disant témoignage, je crains fort que tu ne dupes plus personne !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Un soutien
Un soutien
3 années plus tôt

Mais votre commentaire est une grosse blague ! Vous êtes tellement parano et chelou que ça pourrait en devenir drôle si ce que vous avez dit n’était pas aussi cruel. Qu’est ce que vous en savez, VOUS, comment on se sent après une telle expérience ? Moi je comprend parfaitement cette pauvre femme et son ressenti car, malgré nous, c’est la première chose à laquelle on pense quand une chose pareil nous arrive: ais-je fait ou provoqué une telle attitude ? Alors quand on sait pas, c’est simple on se tait !
Mais je manifeste tout de même ma sympathie et mes encouragements pour votre avenir, mademoiselle. C’est difficile mais nous devons nous en sortir.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
3 années plus tôt
Répondre à  Un soutien

Planque toi derrière ton pseudo que tu changes toutes les 3 secondes parce que tu n’assumes pas tes propos tel le lâche que tu es !

J’ai adoré quand l’une d’entre nous a changé son pseudo en “Ducon” pour te rendre la pareille et te botter le cul ! Trop drôle !

Je te prendrai au sérieux quand tu te conduiras en homme !

Mais par pitié prend des cours de Français, tes fautes te trahissent !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME