Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mauvaise estime

J’ai subis plusieurs agressions sexuelles différentes. Tout d’abord cela a commencé au collège ; ce moment où nous commençons à prendre un minimum de forme. Un garçon en jouait. Chaque matin, il me cherchait pour soulever mon tee-shirt entièrement et m’effleurait la poitrine à la vue de tout le monde, et il émettait des remarques désobligeantes. J’avais un petit copain qui voyait cet « enfer » et n’agissait pas sachant que c’était son ami. J’ai vécu ce drame pendant quelques mois jusqu’a tant que je dénonce ça et que mon proviseur intervienne et que sa cesse. Par la suite, j’ai eu plusieurs cas qui ne m’ont pas rassuré face à la gent masculine. Arrivé en 3ème, je faisais des petites soirées chez mon voisin avec de l’alcool mais nous restions soft. C’était dans une sorte de studio aménagé. À un moment, j’étais allongée dans le lit avec ma meilleure-amie, on discutait et un « ami » est venu nous rejoindre, ma meilleure amie s’est levé pour allez se servir un verre et mon « ami » a mit la couette sur lui et moi, nous recouvrant totalement et commençait à me toucher de partout, et à mener ses mains sous mon pantalon. Je lui ai mis des coups de pied, il continuait, jusqu’a temps que je parte énervée du lit. Je ne lII ai plus jamais adressé la parole. Suite à cela, j’ai commencé à connaître des déviances, je buvais beaucoup lors d’occasions, je ne sais pas si c’est dût à ces faits là. Sous alcool, j’ai connus des « agressions » diverses, des « refus » qui n’ont pas été entendus, un black-out qui a été profitable. Je ne saurai définir le mépris que j’estime avoir pour les hommes. A cette heure-ci j’ai mal de constater les faits qu’on a put m’infliger. J’ai mal de savoir que j’étais qu’un simple corps pour des personnes que je pensais estimer. J’espère un jour avoir en retour l’intensité de l’amour que j’ai pus et que j’ai sus offrir qui n’a jamais été redonné…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
psionicZaragan Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Chère anonyme, sachez tout d’abord que vous n’êtes coupable de rien. Vous êtes tombée dans la boucle abominable et sans fin propre aux victimes : être encore et encore agressée et souffrir dans le silence à chaque fois.Vous avez subit deux premières agressions sexuelles très marquantes ( vous étiez juste une ado, entre enfants et adultes, un âge très fragile) , malgré que vous ayez eu le courage de parler à votre proviseur, vous n’avez pas obtenu les soins que vous auriez dû absolument avoir et malheureusement les porcs savent détecter la fragilité et la souffrance d’une personne (apparemment ils peuvent le voir dans le langage corporelle…effrayant). Ils savent parfaitement reconnaître une ancienne victime , donc ils en profitent pour l’abuser et la manipuler car ils savent qu’elle est trop fragile pour parler. Et plus la victime subit des agressions, plus elle devient fragile, plus elle se tait, plus elle se fait agressée… c’est votre cas et ce n’est pas votre faute et ça ne le sera jamais. Je comprend parfaitement votre méfiance et votre mépris des hommes, mais sachez que ces monstres qui vous ont abusé ne sont pas des hommes mais des porcs. Pour ma part, je ne les considère même pas comme des humains. C’est difficile à croire, mais il existe des tonnes de bonnes personnes, hommes et femmes, qui vous donneront tout l’amour du monde. Et il y en a sûrement beaucoup autour de vous… c’est juste que les porcs veulent dominer et s’imposent alors dans votre champ de vision ! Ce sont des lâches, manipulateurs qui profitent de la faiblesse des autres. D’autant plus que les témoins ne réagissent que rarement, ils se taisent, laissent faire comme votre « petit-ami » , et par conséquent ils défendent ses actes, laissant la victime complètement seule et désarmée face à son bourreau… On aurait dû vous protéger dès le début, et vous soigner surtout !
Vos ”déviances” sont en réalité des réactions normales d’une victime d’agression sexuelle. Oui, votre dépendance à l’alcool est bien dû à vos agressions. Vous avez un psychotraumatisme, c’est certain. Tenez, lisez ça pour mieux comprendre ce qu’il vous arrive :
le site de mémoire traumatique.org : publication et outils : Brochure d’information : BROCHURE D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES À L’ATTENTION DES JEUNES ADULTES:
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/brochure-jeunes-web.pdf

Vous avez bien fait de ne plus avoir de contact avec ce gros porc qui était votre « ami » , d’ailleurs il devrait finir derrière les barreaux ! Et je vous conseille de couper contact avec tout les porcs que vous rencontrerez ou avait rencontré et de porter plainte… vous n’êtes pas leur seule victime. Chaque porc a pour but de détruire le plus de personne possible. Le faite de parler et de dénoncer va casser cette « boucle » dans lequel vous êtes coincée, et déstabilisait le porc qui se croit tout puissant. Si on vous agresse à nouveau, il faut absolument en parler et porter plainte. Même si cela semble impossible, il ne faut plus vous laissez souffrir en silence. En cas d’agression, mettez vous à l’abris, courez dans un lieu avec du monde ou enfermez vous seule pour appeler les numéros d’urgence: 17 ou 112, la police ou la gendarmerie.  (évitez de regarder l’agresseur dans les yeux, possibilité de sidération . Pour savoir ce qu’est la sidération ,je vous donne un lien :
 https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843 )
Comme je l’ai dit précédemment, vous souffrez d’un psychotraumatisme, il faut donc de toute urgence consulter un thérapeute ou une aide soignante spécialisée, afin de vous soigner. Une thérapie et un suivi va vraiment vous soulager et vous aidez, croyez moi. Parlez en à votre entourage, à des personnes bienveillantes, par contre c’est fort possible que certaines personnes ont une mauvaise réaction. Si on minimisent, décrédibilisent votre parole et ces actes affreux que vous avez vécu, alors éloignez vous de ce genre de personne. Ils sont juste toxique et dangereux pour vous. Dans tout les cas, une écoute bienveillante vous soulagera énormément, donc vous pouvez appeler ses numéros :

Appelez et envoyez un mail aux CIDFF de votre région, ils vont donneront de bons conseils :
https://demarchesadministratives.fr/cidf-femme-famille

Viol, femmes, informations : 0 800 05 95 95 ( lundi au vendredi de 10 h à 19 h.)
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr

3919 ( 7/ 7 , du lundi au vendredi : 9h à 22h, week-end + férié : de 9h à 18h.)
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

numéro d’urgence: 116 006
Réseau France victimes
http://www.france-victimes.fr/

Puis, je vous donne des liens d’associations à contacter (mail + appel). Elles pourront vous aider à accéder à des soins car elles ont des réseaux de thérapeutes.

Une liste des associations en région (je vous conseille de les contacter en premier)
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html

http://www.victimedeviol.fr/tableau-des-departements.html

Une liste d’associations nationales
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/associations-nationales-397.html

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes:
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr
http://www.resonantes.fr/

MFPF – Mouvement français pour le planning familial
http://www.planning-familial.org
Des liens pour vous aider à diagnostiquer les traumatismes :

INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes
http://www.inavem.org

Et des liens pour diagnostiquer les traumatismes :

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

J’ignore si cela vous sera utile, mais je vous passe tout de même les liens de PARLER et Coabuse. Vous êtes légitime de porter plainte si vous le désirez. J’ignore le délais de prescription par contre, et votre âge donc vous pouvez demander aux associations des informations juridiques si vous voulez. Dans tout les cas, si il y a d’autres victime, ça vous donnera énormément d’avantage.

L’association Parler qui permet d’accéder à des groupes de paroles, trouver un thérapeute et retrouver des victimes du porc
https://www.associationparler.com/

Un site qui permet de retrouver d’autres victimes du porc. Remplissez simplement le formulaire anonyme de Coabuse:
http://www.coabuse.fr/

Vous n’êtes évidemment pas qu’un simple corps, mais une personne , un être humain, une femme qui a de la valeur et de l’importance ainsi qu’un corps qui lui appartient . C’est votre corps à vous et à personne d’autre. Ces ordures devraient subir bien plus que la prison pour avoir bafouer votre humanité de la sorte !
Vous êtes déjà méfiante mais je me permet quand même de vous dire de faire attention à vous. Ne vous donnez plus pour le moment , il y a de grosse chance que vous tombiez sur une personne malveillante (femme ou homme). Ne prenez aucun risque jusqu’à ce que vous obtenez un suivi médicale et psychologique… N’oubliez pas qu’il y a des personnes qui veulent vous aider et qui vont vous permettre de revivre. Les associations et les aides soignantes sont là pour vous. Vous pouvez revivre et être heureuse, je vous le garantit, il vous faut juste du temps, de l’amour , de la bienveillance et de l’aide. Puis après l’enfer, vous verrez toute la beauté de la vie. Ce sont ces sales porcs qui vous aveuglent! Ne perdez pas espoir!
Je vous souhaite de trouver courage, soutien , force et bonheur.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas !
Nous sommes de tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère jeune femme en devenir, je vous remercie pour votre courageux témoignage, car vos interrogations sont parfaitement légitimes. Vous avez été victime des carences éducatives des garçons typiques de notre temps et de leur surexposition au porno et d’autres influences néfastes. Ces attouchements sont graves car ils peuvent causer de graves traumatismes dans le psychisme d’une jeune adolescente en pleine de phase de découverte des rapport intimes. En mon temps (je suis un ancien qui avait votre âge dans les années 80 disons), on ne faisait pas cela car pour beaucoup nous avions été éduqués par nos mères en ce sens. Pour mettre les choses au point, voici ce que dit la loi sur ces atteintes sur personne mineure:

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274

Vous avez parfaitgement bien réagi en faisant remonter aux responsables de votre établissement et vous ne devez JAMAIS VOUS LAISSER AVILIR par des attouchements ou gestes non désirés, non consentis de VOTRE PART.

Maintenant dans votre cas, la question qui se pose est celle de la souffrance psychique, à savoir ressentez-vous une souffrance psychique quand vous repensez à tous ces abus, toutes ces pratiques qui vous révulsent à très juste titre car cela conduit à la dépression voire pire encore. Est-ce que vous avez un sentiment de dégoût pour vous-même, ou d’angoisse, des difficultés à respirer, vous sentez-vous oppressée, angoissée ? Si la réponse à au moins une de ces questions est oui, alors vous avez besoin de consulter car vous avez peut-être un traumatisme ou un noyau dépressif. Nous pouvons vous aider en indiquant des liens utiles, demandez-vous.

Et pour finir sur un message d’espoir, je vous l’assure, vous connaîtrez ce que vous cherchez, un être qui vous aimera telle que vous êtes, vous respectera en tout et vous aimera inconditionnellement sans rien demander en retour.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.