Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Ma fille

Il y a 1 an, lors d’un voyage par un organisme d’échanges linguistiques, ma fille, alors âgée de 16 ans, est partie à Cambridge. On pensait qu’elle serait bien encadrée. Un soir, elle a du rentrer toute seule à 23h dans sa famille d’accueil située à une heure de métro du centre ville. Elle devait traverser un parc. Elle n’avait pas le choix. Elle a été interpellée par un groupe d’individus et embêtée. Elle a réussi à s’échapper. Elle a été traumatisée. Elle nous en a parlé que récemment. On ne sait même pas si elle a subi quelque chose.
Son comportement, depuis ce séjour là, a beaucoup changé.
Elle est devenue agressive, renfermée alors que c’était une ado plutôt gaie et joyeuse.
Récemment, elle a beaucoup maigri et a restreint son alimentation.
J’envisage de lui faire consulter un psychologue mais elle refuse.
Je pense que les traumatismes peuvent sortir avec le temps.
En tant que maman, je me sens un peu démunie. Merci de vos conseils.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

9
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
8 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
5 Nombre de personnes ayant commentés
Catounela martelounamialouna Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
louna
Invité
louna
Hors ligne

il faut que vous attendez que elle vienne a vous elle est dans la période du déni et pense gère cette histoire toute seule car elle a honte, se sent sale alors que ce n’est pas de sa faute. Il faut rester à l’écoute, l’aider à comprendre ce qui c’est passé sans la regarder avec dégoût ni tristesse je sais c’est plu facile a dire que à faire je ne suis pas une maman mais je sais que quand je lui en parler à la mienne son regard la trahisse j’étais plus la “pauvre victime fragile” que sa fille qui voulait ce vider un peu de son fardeau elle a crée des lien plus complice avec ma sœur que avec moi comme ci jetai “l’enfant foutu” alors attendais et quand elle aura besoin de ce vidé montrer que vous êtes là, que vous l’aimez, que vous voulez l’aider et que jamais vous l’abandonnerai

Merci de remplir les champs obligatoires.



mia
Invité
mia
Hors ligne

Vous êtes une maman à l’écoute, cela permettra à votre fille de vous parler. Comme Louna, je pense que seul le temps est un précieux allié. C’est bien entendu très difficile pour vous d’autant que votre fille ne souhaite pas consulter un psychologue. Restez très attentive comme vous semblez déjà l’être aux signaux qui peuvent vous alerter… les difficultés liées à l’alimentation sont significatives. Le manque de sommeil, un désinvestissement scolaire, ne plus voir ses amis… Consultez le site de Muriel Salmona sur les post trauma, vous y découvrirez de nombreuses informations. Laissez un peu le temps à votre fille et restez à ses côtés et à son écoute, comme vous l’êtes aujourd’hui. Votre fille parlera peut être à une amie avant de vous parler, vous pouvez aussi vous rapprocher de son école (pour vérifier si elle déjeune vraiment le midi, pour sensibiliser l’infirmière qui peut créer un lien avec votre fille.. ), Bon courage à vous, essayez de ne pas rester seule pour gérer cela.

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Membre
la marte
Hors ligne

Bonjour,
Je vous conseil de contacter différentes associations tel que solidarité femme. Ou bien de rencontrer vous un thérapeute qui vous orientera.
Surtout soyez en mode soutien. Très patiente.
Parler à l’assistante sociale du collège.
Aller au centre médico-social.
Je pense que vos craintes sont malheureusement justifiée.
Faites appel à votre généraliste.
Et surtout soyez là toujours.

Courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Ravie de ton retour La Marte !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Anonyme, Chères victimes,

Mon message s’adresse à vous toutes !

JE NE PARTAGE PAS DU TOUT VOS AVIS sur le fait d’attendre que la fille d’Anonyme veuille bien parler à sa mère !

Vous êtes aveugles ? Sa fille n’arrive pas à faire face, elle est en train de s’enfoncer et de couler et vous vous dites qu’il faut attendre qu’elle crie à l’aide !

Elle ne peut plus crier, elle a déjà la tête sous l’eau !

Vous êtes sourdes ? Elle a parlé à sa mère, mais avec ses mots ! Moi, ses mots me pulvérisent les oreilles et le cœur, tellement ils sont assourdissants !

Elle a dit à sa mère tout ce dont elle est capable de dire pour que sa mère comprenne ce qui s’est passé !

Pardonnez-moi, mais moi aussi j’ai attendu que ma mère me vienne en aide pendant presque 4 ans, j’avais 6 ans et demi lorsque les viols ont commencé ! Alors, avec les attentistes, j’ai vraiment du mal à me freiner, car c’est toute ma douleur qui remonte à la surface !

• Madame, où vous composez le 119 qui est le numéro de l’Association Enfance en Danger, ou je demande aux Administrateurs de le faire, car il y a urgence !

Je vais les prévenir que votre fille est en danger !

Il faut intervenir malgré ce que veut ou ne veut pas votre fille, et même malgré vous qui êtes toujours dans votre réflexion alors que vous la voyez sombrer!

Vous êtes responsable de votre fille en tant que mère et vous auriez déjà dû agir!

C’est bien que vous soyez venue sur ce site vous renseigner et que vous nous ayez posé la question ! Maintenant, composez le 119 !

Dès que j’aurai donné l’alerte, un signalement sera fait aux Autorités ! Alors, devancez-les !

Aux victimes, svp, lorsque vous répondez à ce type de demande et qu’une mineure est en danger, sachez que ce qu’il peut arriver à cette mineure ensuite, vous en portez une part de responsabilité !

Alors, prudence !

Je sais que ce sont vos cœurs qui parlent et que vous voulez aider !

Retenez juste que si une mineure est en danger, il faut agir sans attendre et signalez le témoignage aux Administrateurs ! Ils se chargent ensuite d’intervenir !

Vous aurez fait votre devoir et vous aurez protégé une victime et une maman malgré elles !

On apprend tous et toutes de nos erreurs! Apprenez !

Chère Anonyme, je n’agis pas contre vous et votre fille, mais pour votre fille, vous et votre famille ! J’espère que vous le réaliserez un jour !

Agissez maintenant pour protéger votre fille malgré elle !

Bonne chance à vous deux, mais surtout à elle !

Merci de remplir les champs obligatoires.



louna
Invité
louna
Hors ligne

trés bien je freinerai mes propos et de mes vécus comme ça je me lave les mains de toute responsabilité sur ce bonne journée

Merci de remplir les champs obligatoires.



la marte
Membre
la marte
Hors ligne

Bonjour à toutes,
Restons calme. Nos vies sont assez à vif comme ça.
Tout comme Catoune je dis action mais prudence. Car dire à cette jeune fille tu as été violée serait pire que tout.
J’ai un article de l’ASH : être dans l’écoute, l’empathie, la bienveillance mais surtout pas dans l’agressivité ou autre.
Je réitère mes conseils demander conseil auprès des professionnels de santé. Emmenez-la aux urgences. Faites le 15, le 119.
Mais n’attendez pas 30 ans que la mémoire revienne.
Elle est peut-être juste sous le choc.

Courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Louna,

Je n’ai pas voulu vous blesser ! Votre commentaire est important et les propos que vous tenez aussi ! Tout comme le sont les autres commentaires !

Nous ne sommes pas des psychiatres, des professionnelles aptes à aider cette jeune fille ou cette maman !

Nous sommes des victimes qui avons un vécu et nous essayons d’aider au mieux, les personnes qui viennent témoigner sur ce site, avec nos expériences qui sont toutes différentes !

Louna lorsque vous avez parlé à votre mère, elle vous a regardée avec dégoût et tristesse, vous a étiquetée comme « l’enfant foutu » et elle vous a abandonnée, ne vous a plus aimée comme un enfant doit être aimé!

J’en suis profondément triste pour vous !

Votre mère vous a rejetée et abandonnée, votre souffrance et votre être ont été niés ! Vous vous êtes retrouvée seule pour faire face à votre trauma, votre douleur et à votre peine ! C’est épouvantable et infiniment destructeur !

Vous avez survécu à l’horreur et moi aussi !

J’ai été traitée de la même manière que vous, à une différence près : vous êtes parvenue à lui dire avec des mots, pas moi ! Et mon enfer a duré presque 4 ans !

Qu’est-ce qui est le plus dur, voir le rejet dans les yeux de sa mère ou ne rien y voir du tout parce qu’elle s’en fout ?

Je ne connais pas la réponse à cette question !

Ce que je sais, par contre, c’est qu’il ne faut pas laisser un enfant se faire violer pendant des années !

Ce que je sais, c’est qu’il ne faut pas laisser une victime se débattre seule avec ses démons !

Ce que je sais, c’est qu’il faut agir le plus tôt possible, car lorsque le mal est pris à la racine, on a plus de chance d’en guérir!

C’est comme pour le venin d’un serpent, comme pour le cancer, plus on intervient tôt, mieux c’est !

« Il faut rester à l’écoute, l’aider à comprendre ce qui c’est passé sans la regarder avec dégoût ni tristesse » et « montrer que vous êtes là, que vous l’aimez, que vous voulez l’aider et que jamais vous l’abandonnerai » : ce sont vos mots Louna !

Louna, ce que vous avez écrit est très important, très juste et très beau ! C’est magnifique car plein de tendresse et d’amour !

Mia et La Marte, vous aussi vos commentaires sont touchants, importants et apportent un soutien sincère !

Mia, c’est bien d’avoir parlé de la Psychiatre Muriel Salmona !

La Marte, c’est bien d’avoir parlé des Associations !

Nous sommes toutes complémentaires, nous apportons toutes un véritable soutien, nos différents vécus sont une valeur ajoutée car c’est une vraie richesse, nous toutes, les victimes, sommes toutes importantes !

Encore navrée Louna si je vous ai blessée! Surtout ne vous freinez pas, restez telle que vous êtes et laissez parler votre cœur car nous en avons toutes besoin !
En plus, j’aime vous lire, alors ne me privez pas de vous et de votre sensibilité!

Je pense la même chose des autres intervenant(e)s sur ce site, à l’exception des Trolls dont je peux me passer aisément !

Toute la tendresse Louna et toute mon affection !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.