Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Le fils de nos voisins

Nos voisins faisaient comme partie de notre famille. Tous les mercredis, mes parents travaillaient et j’allais chez l’amie de ma mère, Notre voisine avait un fils. Il avait 30 ans et il était célibataire. Il adorait voyager et ramenait souvent des souvenirs. Sans se méfier, sa mère m’autorisait à aller dans son studio au rez de chaussée de sa maison l’après-midi pour regarder ses films et ses photos de vacances.
Ma mère et sa mère avaient toute confiance.
Un après-midi d’hiver alors qu’il pleuvait et que sa mère était partie faire des courses, je me suis retrouvée seule avec lui. J’avais 9 ans.
Il m’a demandé si je voulais faire de jolies photos. Je me suis retrouvée en collant, puis, en maillot de corps . Puis,…en culotte. Et torse nu. J’ai ressenti un malaise. Il m’a pris sur ses genoux, m’a caressé le dos, le ventre, m’a embrassé et a commencé à descendre plus bas sur mes parties intimes.
On a entendu une voiture. Sa mère rentrait des courses. Quand elle a ouvert la porte, je n’avais pas eu le temps de me rhabiller et j’étais juste en collant. Elle a regardé son fils et elle a compris que quelque chose de pas normal s’était passé.
Le mercredi suivant, elle a dit à ma mère qu’ elle ne pourrait plus me garder le mercredi car elle reprenait un travail.
Ma mère ne s’est jamais doutée de ce qui s’était passé. La voisine m’évitait et ne m’a jamais parlé de tout cela. Quant au fils, il a déménagé et il a pris un studio loin de ses parents.
Sa mère l’a couvert, lui a peut-être abusé d’autres jeunes filles, par la suite et, moi, j’ai gardé ce secret pour moi.
L’amitié entre ma mère et cette voisine s’est peu à peu éloignée. Ma mère me disait qu’elle avait changé de comportement envers elle et qu’elle l’a trouvée de plus en plus bizarre.
A l’époque des faits, on ne parlait pas de ces choses là.
J’aurais peut-être du en parler. Mais, j’étais trop jeune et j’avais honte.
J’ai réussi ma vie de femme mais je n’ai jamais laissé mes enfants à des voisins et je les ai toujours mis en garde contre ce genre de faits et je leur ai dit de ne faire confiance à personne et de toujours parler s’il arrivait quoique ce soit.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments