Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’ai été violer..

Bonjour je viens à vous pour témoignez. Je ne sais pas quoi dire ni pourquoi ni pour qui je le dit mais si je peux aider certaines personnes dans le même cas j’en serais ravis.
Je suis en seconde cette année, mon adaptation au lycée à été très simple j’ai rapidement rencontrée de très gentilles copines. Malheureusement ce sont des anciennes connaissances que je devais me méfier. Une fille avec qui je trainais de temps en temps m’a présenter deux charmants garçon de 18 ans de notre lycée. Elle flirter avec l’un et l’autre était libre et me plaisait énormément. Lui et moi avons commencé a parler quelques temps puis finalement nous nous sommes embrassés le 17 octobre. Le 19 il m’a viole, chez lui ,avec l’autre garçon dans son salon. Il ma dégageait de chez lui car sa mère est rentrée. J’étais seule dans une ville que je connaissais peux terrifier qu’il vienne me retrouver. J’ai finalement décider de porter plainte mais depuis rien. La policière en charges de mon dossier ne fais rien. Les deux garçons sont toujours présents au lycée, moi j’ai repris seulement en janvier j’avais arrêter d’y aller depuis les vacances d’octobre. En revenant la première semaine son ami s’est « amusé’ a m’insulter de « pute » a chaque fois que je passer à cote de lui. Le principal lui a mis un rappel mais rien. Ils pourraient être virer tous les deux mais non. Donc cela fais un certains temps que je suis sous antidépresseur (pensé suicidaire) et suivis par une psychologue. Mais je perd patiente quand au fait qu’ils soient arrêter ou encore même incarcérer. J’ai l’impression d’avoir perdu mon temps et qu’il ne payera jamais ce qu’il m’a fait. Le pire s’est que ce sont deux élèves adores des professeurs. Ils font les gentils devant mais derrière voila ce qu’ils font.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

21
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
21 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
3 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
KoxiepsionicCatouneAnonymej Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Anonymej
Membre

Bonjour je répond à votre commentaire,
J’ai entre temps créer un compte sur le site.

Je tient à vous informer que mon témoignage n’avais pas comme but de dissuader les victimes, bien au contraire. Je me suis peut être mal exprimer je m’en escuse je suis encore jeune et je n’ai peut être donc pas utiliser les bon termes.
Mon commentaire n’avais comme seul but de prévenir les victimes que dans certains cas lorsque nous portons plaintes (ce qu’il faut évidemment faire) il faut savoir être patient et très fort mentalement car la procédure peut prendre des années.
Je ne suis en aucun cas un trool mon témoignage est malheureusement réel j’aurais encore préférer ne jamais avoir besoin de témoigner.
Vous pensez ce dont vous avez envie de ce témoignage je voulais juste témoigner et dire au victime d’être tres forte et fort mentalement car c’est compliquer et qu’il faut en parler.

Agréable soirée à vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Anonyme,

J’ai obtenu ce que je souhaitais ! Mon commentaire n’a plus de raison d’être, je l’ai donc supprimé !

Bonne soirée à vous aussi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Anonymej, comme je vous comprends, car vous avez été violée par deux porcs criminels qui ont avili votre personne et donc votre humanité. Le pire, c’est bien qu’ils salissent votre personne en vous avilissant encore par cette réputation indigne qu’ils répandent sur vous dans l’établissement. C’est affreux car on est totalement désemparée et de plus c’est le moyen des proxénètes pour faire tomber leurs victimes dans la prostitution: les violer puis en faire des « putes ». Ces deux ordures sont dangereuses, prenez soin de vous en défier et surtout de les dénoncer pour ce qu’ils sont: des criminels au moins avec vos proches. Hélas cette inertie que vous dénoncez l’a été par le CFCV il y a un mois:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/violences-sexuelles-la-loterie-de-l-accueil-des-victimes-lors-du-depot-de-plainte-06-02-2019-8005470.php

C’est tellement affligeant, il faudra que je fasse un résumé de ceci aussi:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/plaintes-pour-viols-pourquoi-tant-de-classements-sans-suite-02-03-2019-8023506.php

Je vous invite à concacter le CFCV: ils vous apporteront le soutine juridique et moral dont vous avez besoin.

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95

Vous avez aussi ces associations:

FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

J’ajoute que le suivi psychologique est peut-être insuffisant donc je vous invite à en parler avec les associations qui pourront vous orienter vers une thérapeute spécialisée dans les traumatismes liés aux viols car vous montrez des signes préoccupants.

N’hésitez pas à consulter dans le forum le post intitulé:
LISTE DE LIENS DES DIVERS ORGANISMES QUI AIDENT TOUTES LES VICTIMES !
dans la section viol et tentative de viol.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Bonjour psionic ,
Je vous remercie premièrement pour ces liens et contacts très intéressent que je vais prendre le temps d’utiliser et lires.
Quand au fait de mon suivis psychologique je vous remercie des informations mais ma psychologue fait déjà partie d’une Association spécialisé dans l’aide au victime de viol. Je l’a consulte tous les 15 jours.
Quand au signes préoccupants donc j’ai parler dans mon témoignage (pensées suicidaire) j’avoue que j’y repense par moment mais je me résonne aussi tôt.

Merci beaucoup a vous, agréable soirée.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Anonymej, je vous remercie pour votre délicate réponse. Je suis rassuré, vous êtes donc dans de bonnes mains et vous entreprenez votre chemin de guérison, c’est important car vous êtes très jeune. L’abomination que vous avez subie est absolument insupportable pour toute personne dotée d’humanité, et c’est terrifiant de voir ce que cela arrive à une jeune femme en devenir à une étape toujours difficile de la vie. Pire encore, un viol concerté en réunion par deux sales petites crapules de porcs issus de cette génération de merdeux abjects gavés de porno.

Lire une fois de plus que vous avez parfois des envies suicidaires m’attriste profondément car je sais maintenant depuis que je suis sur ce site combien c’est le signe d’une intense souffrance psychique en raison du conflit psychique lié au viol. Je ne m’y attarderai pas plus, je vous engage juste à continuer votre chemin de guérison, à prendre soin de vous et si vous vous sentez la force à éduquer vos amis par quelques sites supplémentaires d’un grand intérêt, notamment ceux-ci:

http://www.fondationscelles.org/fr/

http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hce_rapport_violences_faites_aux_femmes_en_ligne_2018_02_07.pdf

https://ressourcesprostitution.wordpress.com/

** amicale du Nid (prostitution,site et twitter)
http://www.mouvementdunid.org/
*
* prostitution et société: revue de l’amicale du nid
http://www.prostitutionetsociete.fr/

** sisyphe : un regard féminin sur le monde (site)
http://sisyphe.org/

** Marie-Victoire Louis: féministe française humaniste
http://www.marievictoirelouis.net/pourquoi.php

** Ressources prostitution: parrainé par l’ONU, tout sur la traite humaine prostitutionnelle et
les enjeux de société dans une perspective humaniste
https://ressourcesprostitution.wordpress.com/

** sexisme et sciences humaines
https://antisexisme.net/

Je vous invite surtout également à lire les billets de Catoune sur le déroulement des dépôts de plainte et des procès dans la section viol et tentative de viol (peut-être même avec votre psy de l’association si vous le souhaitez). Je vous engage aussi à ne pas baisser les bras agir pour que vous obteniez justice et une reconnaissance de votre viol et de votre douleur par la société. Veillez avec l’association à bien suivre les suites de votre plainte. Enfin, n’hésitez pas à nous demander quoi que ce soit d’autre. Nous ne sommes pas thérapeutes ni travailleurs sociaux, justes d’anciennes victimes (indirecte pour ma part) dévouée à la cause des victimes de viols, agressions et harcèlement, dont bien sûr la très grande majorité sont des femmes. Nous sommes là pour vous lire, vous soutenir et vous aider dans la mensure de nos modestes moyens.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Bonjour psionic,

Je vous remercie une nouvelle fois pour votre agréable message.
Je lirais ce soir les différents sites que vous me proposez.
Je continue les efforts pour remonter la pente car j’en ai envie.
Merci beaucoup.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Je vous en prie chère Anonymej, c’est bien normal et c’est notre engagement humaniste qui nous conduit vous aider avec nos modestes moyens sur ce site. Comme je l’ai écris par ailleurs à d’autres victimes, vos réponses valent à mes yeux tous les honneurs du monde. J’ajouterai comme Catoune l’écris souvent que les remerciements sont bienvenus mais pas obligatoires. Je vous souhaite bonne lecture et n’hésitez pas à me demander des précisions ou des questions. Je pense que l’éducation, dans votre milieu scolaire, vos proches et amis aura une grande importance, enfin vous seule pourrez en juger mais c’est un point que j’estime important et surtout utile. Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Anonymej,

Je vous propose une solution pour que ces deux pourritures vous fichent la paix et soient punis!

Lorsque vous les voyez s’approcher de vous, enregistrez, avec votre portable ou un Dictaphone, leurs propos et surtout dites leurs noms et poussez-les à bout pour qu’ils en viennent à avouer le viol!

Faites des essais avant avec votre portable et s’il n’est pas performant, acheter un Dictaphone !

Exemple :

Le porc : « sale pu..! »

Vous : « qu’est-ce que tu as dit X? Que j’étais quoi ? Une pu..! C’est ça X ? Tu m’as bien traitée de pu..? Pourquoi tu dis ça ? Parce que t’es resté dans le salon sans me porter secours lorsque ton meilleur copain Y m’a violée ? Et tu crois que ça te donne le droit de me traiter de pu.., alors que toi t’es le complice d’un violeur ? Tu vas aller pourrir en taule avec ton violeur de copain et on verra si tu me traiteras encore de pu.. après? Et j’espère qu’en taule, tu seras violé, comme ça tu sauras ce que ça fait et tu auras honte de toi! ».

Vous enregistrez tous leurs propos que vous joindrez à votre plainte!

Surtout, aucune injure de votre part envers eux ! Laissez-les vous injurier, le Procureur appréciera et le Juge aussi!

Cette fois, vous allez procéder différemment, vous n’irez pas au commissariat!

Vous allez envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception, au Procureur de la République, pour lui demander où en est votre plainte et que vous détenez des preuves du viol, des enregistrements de votre violeur et de son complice!

Vous lui expliquerez pourquoi vous avez fait des enregistrements, vous lui direz que personne ne voulait les punir alors que l’un d’entre-eux vous a violée et que l’autre s’est rendu complice de ce viol et ne vous a pas porté secours ! Mais en plus, maintenant, ils vous harcèlent et vous font une très mauvaise réputation, ce qui fait que vous avez envie de vous suicider ! Culpabilisez le Procureur pour qu’enfin il vous vienne en aide !

Quand vous lui écrirez, mettez le numéro de la plainte et une copie de celle-ci pour rappel. Faites-vous aider par l’Association qui vous suit!

Demandez à votre psy de faire un courrier sur votre état de santé, vos envies de suicide, lettre que vous ajouterez à celle que vous allez faire au Procureur!

Anonymej, si vous voulez guérir, il vous faut être dans l’action, celle de faire punir ces deux pourritures!

Déjà, bravo d’avoir été porter plainte car ce n’est pas facile ! Y avez-vous été seule ou avec vos parents?

Pourquoi votre psy, alors que vous êtes suicidaire, n’a pas averti les Autorités pour vous mettre entre les mains de la Brigade des Mineurs ? La loi l’oblige à avertir la Police Judiciaire!

Même question pour l’Association qui vous suit?

Je ne comprends pas que vous ne soyez pas déjà prise en charge par la Police Judiciaire, la Brigade des Mineurs !?

Que font vos parents pour vous aider, car vous n’en parlez pas?

Trop bizarre tout ça !

Qui vous a mis entre les mains de cette Association et de cette psy ? Vos parents sont-ils au courant?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Bonjour @catoune ,

Alors suite a votre commentaire je réponds a vos différentes interrogations.

Depuis que je me suis plainte de leur harcelement a ma CPE et mon proviseur plus aucune insulte devant moi. Les deux baissent la tête quand ils me voient.

Ma psychologue m’a déjà fournis le papier attestant de mon état (choc post traumatique) qui à été envoyer a mon avocat.

A la suite des différentes crise d’angoisse survenus au lycée et de mes idées suicidaire j’ai était mise sous anti-depresseur.

Quand à mes parents ils sont évidemment au courant. C’est d’ailleurs ma mère qui a appeler la gendarmerie pour les prévenir, ils sont venus chez moi et mon conseiller de porter plainte. Nous y somme donc aller mes parents ma sœur (qui était la première au courant) et moi.

Cette association c’est ma mère qui l’a trouver elle se trouve proche de chez moi, ma psy y travaille.

Mes parents font tous ce qui est en leur pouvoir pour m’aider, faire avancer les choses et me soutenir moralement.
Nous somme très proches n’avons aucune difficulté a communiquer et parlons de tous ouvertement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Bonjour psionic,
Merci encore a vous.

Si plus tard mon histoire peut servir a d’autre personne je témoignerais sans problème car je pense que c’est important d’éduquer les plus jeunes.

On ne m’avais jamais parler de tous ça personnellement aucun cours de prévention ou encore de publicité ne sont diffuser pour prévenir les plus vulnérables.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Anonymej,

Que de bonnes nouvelles !

C’est super si ces deux porcs ne vous harcèlent plus et s’ils baissent la tête lorsqu’ils vous croisent ! Vous avez très bien fait de parler à votre CPE et au Proviseur!

Que vos parents et votre sœur vous soutiennent à fond comme ça, c’est fantastique, et tellement inespéré, si l’on se base sur les témoignages des victimes, sur ce site!

Je me réjouis pour vous, vu ce que vous avez, et devez encore, traverser!

Je vois que vous êtes bien entourée et prise en charge correctement ! C’est bien!

Avez-vous encore des crises d’angoisse et des idées suicidaires ?

Puis-je vous demander pourquoi vous vouliez vous suicider et comment vous auriez procédé?

Ces crises d’angoisse, vous savez quand et pourquoi elles surviennent ?

J’ai noté que vous souhaitiez que votre témoignage puisse aider les autres victimes, aussi ce serait bien si vous parliez de votre ressenti, de ce qui s’est passé juste après le viol, de ce que vous avez fait ! Comment l’avez-vous dit à votre sœur, puis à vos parents!

Pourquoi je vous demande cela ? Parce que beaucoup de jeunes victimes n’osent pas parler à leurs parents ! Aussi, ce serait bien si vous leur montriez le chemin à suivre!

Parlez des différentes étapes, des pensées que vous avez eu, de votre ressenti sur tout ce qui s’est passé!

Vous n’êtes pas obligée de le faire Anonymej ! Seulement si vous le souhaitez!

En tous cas, vous m’impressionnez par votre courage ! Je vous félicite ! Surtout restez forte!

De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Anonymej, je me joins à Catoune pour vous féliciter. Je suis également grandement rassuré et impressionné par vos progrès. Vous avez très bien agi en usant de la voie institutionnelle car elle représente le grand Autre, c’est à dire les règles de l’établissement qui demeure sous la tutelle du plus grand Ministère de la République, celui de l’éducation nationale. Vos violeurs commencent à baliser et ce n’est que le début car le Grand Autre va se manifester en allant plus loin avec cette fois la force publique par le biais de la police puis enfin le pouvoir judiciaire. Cela montre que la peur change de camp et surtout la gravité des faits: lorsque les uniformes bleus et les robes noires se profilent à l’horizon, tout prend une autre tournure… C’est vraiment une excellente nouvelle et je m’en réjouis pour vous car vous allez obtenir justice. En effet, votre psy atteste des dommages psychiques traumatiques que ces petites raclures vont ont causés qui plus est en réunion ce qui va sans doute pas mal peser à leur détriment. Nous sommes rassurés également de voir vos parents vous soutenir dans ces moments difficiles. Vous êtes très courageuse chère jeune femme en devenir, continuez ainsi sur votre chemin de justice et de guérison. Votre témoignage est crucial comme l’affirme Catoune car il montre combien les choses changent lorsque la victime est bien entourée et soutenue. En ce qui concerne vos idées suicidaires, c’est préoccupant et je vous invite à échanger avec Catoune en privé, car ce sont des questions délicates. Soyez assurée de tout notre soutien inconditionnel.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Bonsoir @catoune et psionic,
Merci à vous pour vos encouragements cela me touche beaucoup.

Donc depuis le début de mon traitement les idées suicidaire ainsi que les crises d’angoisses sont beaucoup moins présente. Je dirais que les idées suicidaires surviennent surtout dans les gros moment de doutes quand il arrive souvent dans la vie. Comme par exemple quand je les croises au lycées.
J’ai penser à ça immédiatement après le viol en me disant je ne pourrais jamais vivre après ça, et pourtant si j’arriverais j’espere un jour a réussir à passer à autre chose. Quand à la manière du suicide, je pense que j’aurais opérer avec des médicaments. Ma mère mon père mes sœurs ainsi que ma psy sont au courant de mes pensées ainsi que la manière par laquelle je voulais opérer.

C’est vrais que dans mon malheur j’ai la chance d’etre extrêmement bien entourée. Après on a toujours était comme ça dans ma famille on se soutient énormément et il n’y a aucun tabou. Mes deux grandes sœurs et moi sommes très proches.
Suite au viol, quand je suis sortis de cet appartement je devais initialement prendre mon bus pour rentrer, j’ai finalement appeler une de mes sœurs complètement terrifier lui demandant de venir me chercher qu’il c’était passé quelque chose. Elle m’a récupérer en pleure et terrifiée devant mon lycée et m’a ramener chez mes parents.

J’ai également appeler ma sœur car j’avais très peur de le dire à mes parents de peur qu’ils m’engeulent ou encore ne m’aiment plus ou me voient différemment. Mais réellement il faut se dire que ce n’est pas notre faute et que nous somme victimes. Je pense que c’est extrêmement important de prévenir nos parents pour que l’agresseur soit inculpé.

A la suite du viol comme je l’ai dit je suis allez à la gendarmerie d’environ 19h je pense à 3h du matin puis j’ai dû aller à l’hopital voir un gynécologue (homme) très compliqué comme étape mais obligatoire pour voir si y a ematomes ou encore pour qu’il voit si il y a eu pénétrations en force. Par la suite ne sachant pas si mon agresseur c’était protégé j’ai commencé un traitement trithérapie durant 1 mois j’ai également fais une prise de sang afin d’avoir un suivis sur 4 ou 5 mois pour les IST. Je suis rentré chez moi vers 6h. A 10h j’ai dû voir une psychologue pour qu’elle atteste de mon état (je ne me souviens plus du nom de l’entretient). J’ai également pris une pilule du lendemain. Le dimanche j’ai pu m’en reposer.

Il faut savoir que la brigade qui m’a interroger m’a pris mon téléphone ainsi que les vêtements et sous vêtement que j’en portais ce jour là afin de les analyser.

Enfin je pense que c’est très important d’en parler car l’agresseur doit être puni pour ce qu’il a fait. Ce n’est pas normal ce qu’il nous arrive et ces hommes ou femme doivent être punis.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Anonymej,

C’est normal que l’on vous soutienne et que l’on vous encourage !

C’est bien que l’antidépresseur ai freiné vos crises d’angoisse et vos idées suicidaires ! C’est ce qu’il faut !

• Vous écrivez : « Quand à la manière du suicide, je pense que j’aurais opérer avec des médicaments. »

-> Surtout pas ! Le suicide avec des médicaments n’est pas garanti à 100% !

Tout ce que l’on fait c’est abîmer et fragiliser ses organes, ce qui peut engendrer des maladies très graves, on peut aussi rester paralysée, prisonnière de son corps à vie, voire même sombrer dans le coma, à la merci des prédateurs qui ne reculent devant rien !

Psionic, tu souhaitais que l’on en parle en privé avec Annonymej, mais ces infos, tu peux les trouver sur le net ! Il n’y a rien de secret ni de tabou!

Personnellement, je préfère que les victimes et les personnes qui nous lisent sachent que ce procédé est foireux !

• Vous écrivez : « j’arriverais j’espere un jour a réussir à passer à autre chose »

-> Non ! Vous apprendrez à vivre avec ! C’est différent!

• « je ne pourrais jamais vivre après ça »

-> On survit pour la plupart d’entre-nous! Certaines victimes arrivent à vivre à nouveau!

Gardez donc toujours cet espoir !

D’ailleurs des victimes sont revenues sur le site nous parler de leur nouveau bonheur ! Et à chaque fois, nous nous réjouissons avec elles!

• « on a toujours était comme ça dans ma famille on se soutient énormément et il n’y a aucun tabou. »

-> Tant mieux ! Toute votre famille vous a entourée, soutenue et lovée après votre viol, c’est beau et très précieux !

Cela aide énormément à se reconstruire ! Profitez de cette chance qui n’est pas offerte à toutes les victimes, pour ne plus jamais penser au suicide!

Vous êtes aimée par vos proches, vous n’avez pas le droit de leur faire de la peine!

Vous imaginez la dévastation qu’ils subiraient tous si vous renonciez à vivre ! Vous leur feriez une peine incommensurable!

Et puis, toutes ces idées noires et toutes ces crises d’angoisse, c’est le porc qui gagne ! Vous y avez pensé ?

Ne laissez plus jamais ces deux porcs vous faire ce mal là, engendrer ces crises d’anxiété et vous pousser à vous tuer !

En aucun cas, ils ne doivent gagner ! Compris?

• « Je pense que c’est extrêmement important de prévenir nos parents pour que l’agresseur soit inculpé. »

-> Absolument ! Vous avez parfaitement réagi et agi!

Vous avez exactement fait ce qu’il fallait! Je vous félicite!

Malgré la longueur et la lourdeur de la procédure à suivre, vous avez tenu bon jusqu’au bout!

C’est bien ! Vous êtes forte ! Vous êtes une battante!

• Merci Annonymej, d’avoir livré aux autres victimes, mais aussi aux personnes qui nous lisent, votre expérience concernant ce qui se passe après le viol!

Bravo d’avoir eu ce courage !

Merci infiniment pour votre aide si précieuse!

Prenez soin de vous maintenant et revenez nous dire où vous en êtes, cela nous fera plaisir!

Je vous souhaite le meilleur !

Toute ma tendresse Annonymej !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Merci beaucoup @catoune,

Je reviendrais vous donner des nouvelles sans problèmes comme je l’ai dit si ça peut aider les autres et m’aider moi aussi alors très bien.

A bientôt

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Anonymej, Catoune a parfaitement raison sur tous les points, je suis totalement d’accord avec elle. Je souhaite juste appuyer personnellement mes encouragements car vous êtes vraiment très courageuse car c’est très difficile pour une jeune femme en devenir de subir une telle abomination et en plus d’être contrainte à croiser ses bourreaux dans le même établissement. Catoune a raison aussi pour l’antidépresseur, c’est cela qui sauve des passages à l’acte, ne croyez pas toutes ces histoires de chichonneurs et autres alcoolosophes qui prétendent que les médicaments psychotropes tuent, c’est tout le contraire. Au passage, je le répèterai toujours mais le chichon cela rend con c’est prouvé scientifiquement: cela réduit la matière grise. Comme je l’écris souvent aussi, on ne guérit jamais complètement de tels traumatismes mais avec un bon suivi et un traitement adapté on peut grandement en atténuer les effets, alors, chère jeune femme en devenir, gardez espoir car vous avez toutes vos chances avec vous: vous êtes suivie, vous êtes bien entourée et comprise par vos proches qui vous soutiennent, c’est une chance que beaucoup de victimes n’ont pas, vous allez pouvoir vous reposer sur un bon réseau associatif, votre établissement a pris conscience de la gravité des faits, vous allez obtenir justice: cela aura un grand effet réparateur sur votre état psychique et émotionnel.
Maintenant, préparez l’avenir, hiérarchisez bien vos priorités, toute d’abord votre chemin de guérison, le chemin de justice, puis vos études, peut-être l’action pour lutter contre la mentalité de violeur, cherchez en vous votre chemin de longue étude (Pisan, je sais, mon avatar: elle écrit dans son lit). Tout cela fera que peu à peu les idées suicidaires disparaitront et vous pourrez vivre libre et heureuse comme vous le souhaitez.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Merci encore à vous pour le soutient psionic

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre

Bonjour, Je viens de lire votre témoignage et je me permets de faire une remarque: pourquoi n’avoir jamais écrit au recteur de votre académie pour raconter ce qui vous était arrivé ou en parler à un professeur, C’est terrible votre expérience, surtout que vous devez subir leur moquerie, j’ai fait un topic sur le harcélement,
Ne commettez pas l’irréparable, c’est eux les coupables, et pas vous, votre vie vaut 1 milllion de fois plus que ces deux pourritures. Tout votre cheminement est bien, vous n’avez pas eu peur, continuez à vous battre, il faut que le lycée soit au courant.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonymej
Membre

Bonjour Koxie,
Merci d’abord pour ces gentillesses
Par la suite j’avoue ne jamais y avoir penser et parler de cela à un peofesseur j’avoue ne pas être prête j’ai assez peur du jugement. Mais sinon hormis les professeurs tous les autres responsable du lycée sont au courant

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Chère Anonymej,

Je vous en prie, pas besoin de merci entre victimes!

Votre expérience profitera à tout le monde!

D’ailleurs, une autre victime Anon, sur son post « Un malaise que personne ne comprend », est revenue elle aussi nous faire part de son expérience ! Elle se bat, elle aussi!

Moi, je suis hyper fière de toutes les victimes qui témoignent, qui osent parler, car c’est un premier pas vers la guérison!

Et si nous nous entraidons toutes, nous arriverons à faire bouger les lignes !

Alors, les victimes qui témoignent ou les personnes qui nous lisent, n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences!

À bientôt Anonymej !

De tout cœur avec vous !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre

Anonymej, pas de merci entre nous, finalement si cela fait du bien d’avoir un merci. Je parlais d’un professeur, car je suis prof et je me rends compte qu’avant il y avait une confiance entre prof-élèves, et qu’à cause des p…., etc… il y a un climat de méfiance qui s’est installé. Bravo pour votre parcours, et votre courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.