Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

ils ont détruit ma vie

J avais deja essayer de poster mon temoignage mais je ne suis pas sure que ça ait marcher. Entre mes 7/9 ans j ai ete violee par mes cousins , l un qui avait 3 ans de plus que moi , et l autre 5 ans de plus que moi. Le plus jeune abusait de moi regulierement (toutes les semaines ) et le grand juste une fois. Je n en ai parler a personne jusqu a mes 11 ans. J ai fais l erreur d en parler a ma grand mere , qui a voulu proteger ces 2 monstres et ma tante , en me disant clairement que c etait du passé et que je dois oublier tout ca. Ensuite j ai eu une sorte d amnesie , je n y pensais plus car je pense que ca m a quand meme soulager d avoir raconter ca a quelqu un. J ai vecu une adolescence normale , mais inconsciemment j avais peur des garcons , je refusais de sortir avec des garcons. A mes 21 ans a peu , pres , tout m est revenu en tête , et depuis j y pense sans cesse. Je me dis que c est de ma faute , que je l ai cherché mais a 7/9 ans je ne savais même pas ces choses là. Je n ai plus de contact avec eux depuis mes 15 ans , ni avec ma grand mere. Cette histoire me pese tellement qu au fil du temps (depuis l adolescence jusqu a aujourdhui) j ai develloppé des TOCS. Avant c etait principalement lavage de main incessant , plusieurs douches par jour ( je ne pensais pas a mes viols) et depuis que tout est revenu , j ai develloppé ces TOCS de peur d avoir blessé quelqu un en le bousculant dans la rue , peur d avoir ete mechante… Je ne sais pas pourquoi ces peurs là en particulier , une personne normale ne se fige pas sur des choses comme ca ,mais moi si. J aimerai porter plainte et voir une psy pour peut etre soigner cette plaie mais j ai peur de la reaction des autorités. peur qu on me rigole au nez , peur qu on qualifie cela seulement de « jeu d enfant ». J ai lu plusieurs temoignage sur le net et malheureusement , et ca dit que pas toujours ils acceptent les plaintes. Sans compter que ces deux monstres vivent à l etranger (autre continent) et je doute que ma plainte aboutisse du coup. Eux ils vivent comme des rois , voyages , plages , soirée. Ils ont l air d etre heureux. En attendant moi je souffre et j ai des blocages dans plusieurs aspects de ma vie. Je souhaite bon courage.et bcp de force à toutes les personnes qui ont eu la malchance de tomber sur des monstres. ce n est pas à nous d avoir honte.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
AnonymeCatoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Vous écrivez : « Je me dis que c est de ma faute , que je l ai cherché mais a 7/9 ans je ne savais même pas ces choses là. »

Et vous écrivez aussi : « bcp de force à toutes les personnes qui ont eu la malchance de tomber sur des monstres. ce n est pas à nous d avoir honte. »

Vous êtes pétrie de contradictions !

Soit vos cousins sont des monstres et ce n’est pas à vous de culpabiliser ni d’avoir honte ou soit vous l’avez cherché et c’est de votre faute !

C’est soit l’un, soit l’autre ! Alors, quel est votre choix ? Êtes-vous coupable ou non coupable ?

Vous n’êtes responsable en rien ! Vous n’êtes pas coupable !

Vos cousins découvraient leur sexualité et vous leur avez servi de poupée gonflable ! Ils avaient besoin d’un vagin qui ne soit pas en plastique ! Vous étiez là, ils se sont servis!

À leurs âges, ils n’étaient pas matures sexuellement, car ils n’avaient pas 15 ans! Aux yeux de la Loi, ils ne sont pas punissables car non conscients des conséquences de leurs actes sexuels !

Porter plainte ne servirait pas à les punir, mais ils seraient peut-être fichés comme délinquants sexuels ! Possible dès lors que l’on a 13 ans !

Pour ce qui est de vos peurs, de vos TOCS, de votre ressenti, je vous invite à consulter une psychiatre, sinon vos troubles vont s’aggraver !

Consultez de préférence une psychiatre spécialisée dans les viols, ou dans la victimologie ou encore une psychiatre psychosomaticienne !

Elle ne vous rira pas au nez ! Elle vous aidera à aller mieux !

Seuls les porcs rigolent, pas les autres et surtout pas les psychiatres !

Prenez rdv dans un CMP (centre médico psycho) le plus proche de chez vous ou dans le service consultation d’un hôpital psychiatrique !

Entre temps, vous pouvez regarder le site de la Psychiatre Muriel Salmona, cela vous aidera à comprendre vos troubles!

Prenez les bonnes décisions et soignez-vous!

De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Invité
Anonyme

Bonjour Catoune

Effectivement , c est de la confusion , car je me disais que c etait de ma faute pour ne pas m etre opposée suffisamment et peut etre avoir eveillé quelques choses de malsain en eux, meme si j avais un comportement de petite fille tout a fait normal, qui jouait avec ses jouets etc. Aussi d un autre coté je me dis qu il faut vraiment etre un monstre pour faire ca a une enfant. Certes, l un avait maximum 12 ans vers la fin de la periode des faits (donc pre ado) et l autre 14 ans , et à cet age la , on est pas a la meme etape.
Je pensais que porter plainte contre eux , vu le contexte ( ils sont a l etranger) serait compliqué voir plainte pas prise en compte mais je me suis posé la question de si j etais la seule victime. Honnetement j en ai aucune idée. En ce qui concerne l’âge , je pensais qu a partir de 13 ans , l un d’eux aurait pu etre l’objet de poursuite , j ignorais qu il ne risquerait rien. Mon but n est pas qu il aille en prison pour me « venger » mais plutot voir si il n y a pas d autres victimes ( ce que je n espere vraiment pas) et que je puisse etre reconnue comme victime. Qu ils disent de leur bouche que oui , ils ont fait ça et qu ils le regrettent. J ai pensé plusieurs fois à leur envoyé un message sur un reseau social , pour parler de ça , voir si ils se souviennent , ou plutot , voir si ils reconnaitraient mais je doute que ce soit une bonne idée.
En tout cas je vous remercie pour vos conseils qui aident , je dois me prendre en main. Ca prendra le temps que ca prendra mais j espere etre guerie.
Bonne soirée a vous

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Merci pour la « Bonne Soirée » et merci pour votre réponse !

• Surtout n’envoyez aucun message sur un réseau social parlant de ce qui vous est arrivé et citant les noms de vos cousins, vous seriez poursuivie pour Diffamation et vous devriez leur verser des dommages et intérêts !

Sur ce site, vous témoignez de manière anonyme, vous ne risquez rien sauf si vous citez leurs noms !

• Les faits se sont-ils déroulés en France ou à l’étranger?

Si c’est en France, sachez que vous pouvez porter plainte, mais elle sera classée sans suite si vous n’avez pas de preuves!

Pour ce qui est de ce qu’ils risquent, vous trouverez des infos sur le lien suivant :
service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1837

Petit résumé :

La majorité pénale s’applique à 18 ans. Pour les mêmes faits, un mineur ne peut donc pas être sanctionné aussi durement qu’un majeur (sauf cas rarissimes).

Les sanctions qui peuvent lui être appliquées évoluent avec son âge.

Un mineur peut aller en prison à partir de 13 ans.

> Responsabilité du mineur
Il faut distinguer :

– la responsabilité pénale, c’est-à-dire l’âge à partir duquel un mineur peut être déclaré coupable d’une infraction,

– et la majorité pénale, c’est-à-dire l’âge à partir duquel l’auteur d’une infraction est considéré comme un adulte et risque donc des sanctions plus graves.

> Important :
Il n’y a pas d’âge minimal fixé par la loi pour engager la responsabilité pénale d’un mineur. C’est-à-dire que, quel que soit son âge, un mineur peut être reconnu coupable d’une infraction.

Tout mineur peut rendre des comptes devant la justice et être présenté devant un juge. Pour chaque cas, le juge apprécie si l’enfant a agi avec discernement (c’est-à-dire s’il avait la capacité de comprendre les conséquences de ses actes) et s’il peut donc faire l’objet de poursuites pénales.

> Cependant, la majorité pénale est fixée à 18 ans. En dessous de cet âge, l’auteur d’une infraction ne peut pas être sanctionné comme un adulte. Il ne peut pas non plus être jugé par les tribunaux ordinaires (exemple : tribunal correctionnel). Il relève du juge des enfants ou d’un tribunal pour mineur. Les sanctions et mesures applicables dépendent de l’âge du mineur.

> À savoir :
en revanche, les parents sont responsables civilement des fautes de leur enfant mineur. L’indemnisation de la victime sera à leur charge.

• Vous écrivez : « En ce qui concerne l’âge, je pensais qu a partir de 13 ans , l un d’eux aurait pu etre l’objet de poursuite , j ignorais qu il ne risquerait rien. »

En fait, vos deux cousins ont à rendre des comptes devant la justice, car il n’y a pas d’âge minimal fixé par la loi pour engager la responsabilité pénale d’un mineur !

Sauf qu’aujourd’hui ils sont majeurs, et appliquer des sanctions pour mineurs à des majeurs, je ne sais pas si c’est vraiment possible ni comment les sanctions prévues peuvent être appliquées!

Quant à celui qui avait plus de 13 ans, lui seul risque en effet la prison comme sanction!

Mais, pour que justice soit faite, il faut pouvoir prouver les faits et prouver qu’ils étaient conscients des conséquences de leurs actes à l’époque, et ce sera très difficile!

• Vous espérez qu’ils reconnaissent les faits!

Vous pensez qu’ils seront assez stupides pour se mettre une corde autour de leur cou et se pendre avec ? Je n’y crois pas trop!

Aucun coupable n’avoue s’il n’y a aucune preuve ! Et même lorsqu’il y a des preuves, il nie !

Alors, n’espérez rien de leur part ! Vous seriez déçue et cela ne ferait qu’aggraver votre ressenti !

• Vous écrivez : « je me dis qu il faut vraiment etre un monstre pour faire ca a une enfant. »

L’un d’entre eux était aussi un enfant et l’autre un pré-ado, alors je ne pense pas que l’on puisse les qualifier de monstres!

Par contre, vous pouvez les qualifier de pervers sexuels, de porcs, de désaxés ou de détraqués sexuels !

En ce qui me concerne, je réserve le qualificatif de « monstre » aux pédophiles!

• En portant plainte, vous ne saurez pas s’ils ont fait d’autres victimes, sauf si vous vous portez partie civile ! Mais là, vous devrez prendre un avocat, le payer et peut-être pour rien si la plainte n’aboutit pas!

Mais, porter plainte, vous permettra de vous poser vous en tant que victime, vos violeurs auront une épée de Damoclès au dessus de leurs têtes et vous protègerez peut-être d’autres futures victimes !

Comme vous le voyez, ce n’est pas rien et vous vous sentirez mieux, car vous aurez au moins fait quelque chose contre eux!

Pour vous aider dans vos démarches, contacter le Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV) : cfcv.asso.fr
Appel gratuit : 0 800 05 95 95.
Demandez-leur les coordonnées des Associations d’aide aux victimes de viols les plus proches de chez vous !

Surtout, dites vous que vous n’êtes responsable et coupable de rien ! Ce sont eux qui sont sexuellement dysfonctionnels et qui ont un problème ! Pas vous!

Prenez soin de vous et prenez RDV avec une psy spécialisée dans les viols ou les atteintes sexuelles !

Les consultations de psy sont gratuites dans les CMP (centre Médico-Psycho), et dans les Associations d’aide aux victimes!

Toute ma tendresse ! De tout cœur avec vous!

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.