Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

huit-clos

Tu sentais que j’allais te quitter… Que j’allais partir avec nos enfants. Depuis plus d’un an on s’éloignait, les sentiments s’estompaient. Peu de discussion, peu d’intérêt communs… J’étais préoccupée car il fallait que je prenne une décision. Mais les enfants étaient si jeunes et tellement proches de toi… Je venais de me réinscrire au chômage après mon congé parental, je n’avais pas de voiture, le compte bancaire était commun, je n’avais même pas de portable…J’avais de gros doutes sur ta fidélité depuis quasiment le début de notre relation 6 ans auparavant et depuis que tu me sentais sur le départ tu avais des accès de colère terrifiants où tu m’insultais… levais la main sur moi en me menaçant… Montrant jusqu’à de la paranoïa qui au final n’était qu’une manipulation de plus pour te dédouaner de ce comportement abject… Parfois devant les enfants… Je ne voulais pas alimenter cette violence somme toute épisodique alors je ne disais rien… Je pleurais. Mais tout cela me rapprochait de la porte de sortie. Jusqu’à ce qu’on rentre d’une soirée chez des amis. Les enfants étaient chez tes parents ce soir-là et tu avais bu. On n’avait plus de rapports depuis quelques temps car j’esquivais mais ce soir là, tu t’es octroyé le droit de ne pas tenir compte de mon avis et alors que je te tournais le dos dans le lit, tu m’as agrippé fermement et malgré ma résistance (pas suffisamment ferme j’imagine) et mes “arrêtes s’il-te-plais, arrêtes s’il-te-plais…” en boucle (pas suffisamment clair je suppose) tu m’as gratifié d’une “excuse” que je n’oublierai jamais: ” ça fait trop longtemps! j’ai trop envie moi!!” et tu as fais ton affaire en quelques coups de reins pendants que mes sanglots bruyants s’écrasaient sur les murs de la chambre.
“Ben quoi on est ensemble c’est normal!”

Et tu es devenu de plus en plus menaçant… En privé toujours… En me faisant discrètement passer pour une salope aux yeux de ta famille, de nos amis… Et toi pour un saint… Sans que je ne m’aperçoive de rien. Et encore des tentatives pour me sauter, ou tu capitulais, tant la vision de cette petite bonne femme fragile et maigrichonne aux yeux emplis de peur et de haine, opposant ses minuscules poignets à ta détermination, te perturbait je pense … Et puis un jour je prends ma douche et tu t’y invite. Tu me demande maladroitement: “je peux te faire l’amour stp?” sur un ton supplicatif… Je n’appelle pas ça faire l’amour moi… Tu me dégoûte… Je ne réponds même pas. A quoi bon? Tu te fous bien de la réponse… Non, je pleure simplement. Tu le vois, tu l’entends, mais ça ne change pas tes projets. 2 min, c’est réglé. je ne me retourne même pas. Je sers les poings et les dents.Tu repars comme tu es venu. Enfin… Un peu plus léger tout de même…
Et un jour, Le ton monte dans la voiture (la raison? Nos goûts musicaux divergents…) Je me tais, mais tu t’énerves quand-même… Ma tête est projetée dans la vitre de la portière, mais je n’ai rien. Je rassure les enfants qui se mettent à pleurer. Arrivée à la maison, je sors de la voiture, tu me pousse 3 fois à terre… Facile je fais 48 kilos… Je me relève sans dire un mot, je sers les dents, je sors mes enfants de la voiture, nous rentrons. Et là ton poing se lève une fois de trop.
Je suis couchée par-terre, et tu es au-dessus de moi le poing levé, l’autre main sur ma gorge. Je me dis que c’est fini… Alors je te lance un “Vas-y bord’hell! Vas-y qu’est-ce que t’attends! Défonce-moi la tronche, c’est ce que tu veux non?!!!
Et là… Tu me réponds:
“Pfff! Suis pas fou j’ai pas envie de finir aux flics! (agrémenté d’un petit sourire en coin)
Et les enfants te sautent dessus en hurlant ” Laisse maman tranquille!! ” repoussant leur père courageusement de leurs petites mains… Et toi de leur répondre ” Mais ne vous inquiètez pas les enfants, c’est un jeu entre maman et moi! C’est pour rire!”
Ils ne t’ont pas cru bien-sûr, et ce fût mon billet de départ.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Blablaz
Blablaz
3 années plus tôt

Témoignage très émouvant, j’avais les larmes aux yeux en le lisant bravo pour votre courage !

Merci de remplir les champs obligatoires.



JePleureEncore
JePleureEncore
3 années plus tôt

Merci pour votre témoignage. Bravo pour votre courage.
J’espère que vous allez bien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anony
Anony
3 années plus tôt
Reply to  JePleureEncore

Bravo pour ce témoignage et ton courage

Merci de remplir les champs obligatoires.