Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



des moments tatoués dans mon coeur et dans ma tête

À 5 ans, j’ai dû supporter les exhibitions répétées de mon frère qui en avait 13. Heureusement, j’ai un jour eu le courage de dire à mes parents que j’en avais marre que E. me montre ses fesses (je n’ai pas osé dire le zizi). Ses agissements ont cessés suite à cette libération de ma parole. Je regrette cependant que mes parents ne m’aient jamais rassurée en dialoguant, en me faisant comprendre que oui, ce n’est pas admissible et que non je n’y étais pour rien. Ils ont pris note, ils sont sans doute allés lui parler et puis nous ne sommes plus jamais revenus sur le sujet.

Plus tard, je devais avoir 17ans, j’étais dans un train de banlieue bondé. Nous étions tassés comme des sardines. Un homme d’une quarantaine d’années en costume 3 pièces était collé contre moi. Je pensais que c’était dû à la pression de la foule. Cependant, je trouvais bizarre que station après station, nous soyons toujours aussi tassés (j’étais littéralement plaquée contre la vitre du train au niveau des portes d’accès coulissantes) De plus , cet homme s’est mis à remuer, à respirer bruyamment et j’ai senti quelque chose de dur dans le bas de mon dos. Peu de temps avant que le train n’entre dans la gare où j’avais à descendre, je me suis dégagée en passant sous son bras et je me suis aperçue qu’il n’y avait presque plus personne derrière nous. J’ai réalisé alors que cette personne s’était servie de moi pour se faire plaisir. Je l’ai regardé, il a baissé les yeux comme un minable. Je n’ai pas réussi à lui dire quoi que ce soit car je n’arrivais pas à mettre des mots sur ce qui s’était passé. Rétrospectivement, je me dis que les quelques personnes dans le wagon et qui étaient derrière nous ont quand même dû voir que quelque chose clochait, mais personne n’a rien dit.

Quelques années plus tard, je devais avoir 22 ou 23 ans, dans le métro bondé, un jeune homme m’a mis une main aux fesses. Cette fois-ci, j’ai réagis. Je me suis tournée vers lui et je lui ai dit : « ça va ? C’est cool ? ». Il ne s’est pas démonté et il m’a répondu : « oui, c’est cool », mais il a arrêté.

Tout cela pour dire que je me suis souvent sentie comme une proie, comme un morceau de viande par les hommes. Je précise que je ne ressemble pas à une bimbo. Toutes ces situations (je ne mets pas mon frère au même niveau de responsabilités que les deux hommes adultes qui m’ont agressée dans les transports) ont profondément et durablement entamé mon capital confiance. J’ai 53 ans, je suis chef d’une petite entreprise et je doute de moi constamment car j’ai le sentiment de n’avoir que peu de valeur. J’ai longtemps pensé qu’être une femme était comme un handicap, j’ai rejeté ma féminité tandis que les hommes m’inspiraient peur et dégoût.

Heureusement, j’ai rencontré un homme merveilleux entouré d’une famille bienveillante et sécurisante qui m’a permis de me reconstruire partiellement. Nous avons eu 3 fils et je suis intimement persuadée qu’au fond je ne voulais pas de fille (j’ai fait une fausse couche et je suis presque sûre qu’il s’agissait d’une fille) car je ne me sentais pas capable de l’élever sereinement pour être une petite fille puis une femme accomplie.

Ma vie sexuelle a également été perturbée tant ma crainte d’être instrumentalisée est restée omniprésente (heureusement que l’amour de ma vie fait preuve d’une patience infinie).

Ces comportements créent des blessures profondes et durables que l’omerta vient renforcer. Le silence de la société vient implicitement valider ces comportements déviants, en dépit du traumatisme causé aux victimes.

Merci pour cet espace qui permet de se décharger de notre fardeau et de créer un flux d’espérance. C’est un combat commun que nous devons mener, femmes et hommes réunis.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hashly
Hashly
4 années plus tôt

Pour moi l’Etat est responsable, car c ‘est eux qui légifère les Affiches Publicitaires aux abris de bus de femmes en sous vêtements de partout en France, qui autorise les publicités de femmes nue, des emissions avec des sujets plus que deplacés, une banalisation du corps de la femme et de sa nudité pour le commerce…etc…Tout ceci doit être banni, pour une societé saine, les gens malades n’auront plus de pretexte de faire ces genre d ‘agressions, ces affiches, et certains pseudo vêtements de femmes qu’on trouve ds le commerce qui sont tellement court et moullant, !!! Une vrai provocation, certains femmes aguichent les hommes, et ces hommes deviennent comme en “chaleur” à cause d’elle, certaines n’ont peu etre pas l’intention ou sont insconsciente, mais d ‘autres savent très bien, et provoquent tellement..les autres en payent les frais,, un retour aux sources du courtois, comme avant et une interdiction d ‘etre mal vetu ds les espaces publics (comme dans les ecoles par exemple, devraient entrée ds la Loi Francaise, les hommes ne sont pas des jouets aussi, ils ne sont pas avec la même morphologie que les femmes ds le sens biologique, et sont très sensibles pour certains, l’Etat doit en tenir compte, et la societé doit se plier à cela, et ne pas en faire des futurs criminels car ils ne tiennent pas leurs ardeurs en place, et tout ce libertinage les poussent à franchir le pas ds le mal.

Faut ouvrir les yeux, et réagir, le corps de la femme est attirant pour les hommes, pourquoi certaines se vêtissent tellement en transparent, provoquant, vulgaire, moulant, court, ou on voit leurs femmes et leurs poitrines à demi ???? Que cherche t-elle, sauf pr les inconscientes ou qui ne savent pas le mal qu’elles font, les autres qui jouent trop ds le vulgaire sont responsables selon moi…avec l’Etat (ceux qui gere les espaces publics et les publicitées en France… les diffusions des Emissions, n’est pas pleins de futilités misérables ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Hashly
Hashly
4 années plus tôt

Responsable en partie en plus de ces criminels bien sûr, et je comprends pour l’avoir vécu moi même que l’Etat conditionne la vie de société, et la banalisation du corps de la femme alors qu’ils ont des statistiques normalement de la Police sur le nombres d ‘agressions par années sur le territoire. La plage aussi joue un endorme rôle dans l’émancipation des femmes mélangés aux hommes..
En générale, tout se passe bien sur les plages, e til y a quasiment jamais d ‘agressions, la police est présente , et c ‘est la drague qui est là ds certains endroits, ou le respect des autres;. Les femmes et les enfants sot habituées à se mettre dénudés devant des hommes, des inconnus, bref….autant qu’il n ‘y est pas de mauvais esprits, qu’en sait on de ceux qu’on croisent…mais jamais on y reflechie, et pourtant ds les villes, c’est diffèrent..

Vous diriez ‘si on en viens à réfléchir, … on vis enfermé, mais est la vérité??? Un maillot complet non moulant serré.. empêche t-il la femme de bien vivre? le culte du corps ??? Le soleil ???? Il faut je pense prendre du recul…
Beaucoup de femmes ne savent pas… mais à partir du moment on la femme comprends, il faut qu’elle cesse certains vêtements de pseudo mode qui montre trop les formes…
Les autres femmes provocantes ou vulgaires consciente du mal qu’elle font exprès…, c’est une autre histoire.. elles voudront peu être pas changez …
Bref, en tout cas je suis choqué de votre vécu de cette homme ds le métro…armés vs de bombe lacrymaux! renseignez vous mesdames sur les droits et la légitime défense…

MAis ces messages n’est pas pour disculpabiliser ces gens, pas du tout mais ajouter à cela une explication complementaire… Les Journalistes devraient en interwiever, il y a différents degrés ds ces maladies.. et différentes explications, la castration chimiques existes, ou autres remèdes naturels.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME