Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Un père pervers

Depuis toute petite, mon père est très bizarre avec moi. Dès qu’il passe à côté de moi , il me touche le cul. Une fois quand j’avais 11 ans il a tenté de m’embrasser. Plus tard à l’âge de 13 ans il m’a plaqué contre le mur et m’a dit : “J’ai envie de toi” je l’ai repoussé violemment, je suis montée dans ma chambre et j’ai versé quelques larmes…
Actuellement j’ai 14 ans et je subis encore des gestes déplacés de sa part.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
19 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Samuuu
Samuuu
2 années plus tôt

Sa doit être dur au quotidien courage a toi

Merci de remplir les champs obligatoires.



Intimité
Intimité
2 années plus tôt

Essayer de ne pas rester seule en sa compagnie si possible. Entoure-toi au mieux. Parle avec ta maman si possible, ou avec des amies, ou encore un professionnel avec qui tu te sens à l’aise…Le silence nous tue. Pour vivre, il faut oser en parler. De tout coeur avec toi…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Solidarité
Solidarité
2 années plus tôt

Même si ça te parait insurmontable aujourd’hui, tu devrais essayer d’en parler à des proches. Ta mère est-elle au courant ? As tu des grands parents ou des tantes ou oncles à qui te confier ?
Vu ce que tu racontes, il n’a pas renoncé à ses projets te concernant et si tu ne fais rien tu risques d’être confrontée à une situation extrême un jour ou l’autre. Il serait bien que tu trouves quelqu’un pour t’écouter et capable de lui parler (si cela est possible) avant que le pire n’arrive ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Jécoute
Jécoute
2 années plus tôt

Tu dois en parler à une prof ou conseiller d’éducation, l’infirmière de l’école, la voisine la boulangère… enfin qui tu veux mais parles en!

Merci de remplir les champs obligatoires.



cake
cake
2 années plus tôt

Tu es peut-être en danger, s’il y a quelqu’un en qui tu as confiance, dans la famille mais peut-être plutôt à l’école (CPE, infirmière, surveillantes/surveillants, assistante sociale, un ou une de tes profs ou autre) essaie de trouver le courage de leur parler (demande à les voir seuls), avec des mots simples pour toi. Ils sont sensés t’aider et ils peuvent le faire!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Coucou
Coucou
2 années plus tôt

Tu pourrais essayer de parler aussi à une amie de ta classe en qui tu as confiance et qu’elle en parle à sa mère pour voir comment t’aider, c’est efficace, je l’ai vu à plusieurs reprises. La mère d’élève rameute tout le collège et plus encore, et les choses s’améliorent.
Un truc qui marche bien aussi, entraîne- toi à crier très fort:
-Tu ne me touches pas! (Je viens de le faire pour une agression, il m’a lâchée tout surpris)
-Un père ne fait pas ça!
-Maman! Papa m’embête!
-Tu es fou, on n’a pas le droit de faire cela à sa fille!
-Pauvre obsédé!
etc… trouve des phrases qui te conviennent, répète toute seule, et puis crie, très fort surtout qu’il ait peur qu’on t’entende, famille, voisins, étrangers, et crie quand il y a du monde pas loin. L’effet de surprise va le saisir et la peur du scandale, et puis évidemment fuis le au maximum.
Fais toi offrir un sifflet d’arbitre, dis que c’est pour t’amuser, que tu gardes sur toi et siffle de toutes tes forces dès qu’il tend la main, à essayer.
Ton salut, c’est ébruiter le scandale, déjà ici, tu as commencé à te défendre, tu es courageuse, déterminée et lucide, toutes mes pensées positives pour toi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  Samuuu

Mercii beaucoup

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  Intimité

Merci beaucoup cest très encourageant sa me fais plaisir ton soutiens…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  Solidarité

Oui ma mère est au courant mais que pour certaine choses je ne lui ai pas tout dis

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  Jécoute

J’aimerais bien mais j’ai peur…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  cake

Je ne sais pas si les gens peuvent m’aider mais tu as raison il faut que j’en parle à quelqu’un de confiance

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  Coucou

Merci ton soutiens me fais plaisir j’ai déjà crié sur lui mais sans résultat dès que je crie sur lui il m’engueule…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Colombine
Colombine
2 années plus tôt

Si tu as peur de parler, ce qui se comprend, montre simplement ton témoignage sur balancetonporc.com à ta mère, l’infirMière du collège, prof en qui tu as confiance, maman d’une copine…. ne garde absolument pas ça pour toi et surtout ne te retrouve pas seule avec lui si possible. Bon courage, fais attention

Merci de remplir les champs obligatoires.



Solidarité
Solidarité
2 années plus tôt
Reply to  Ariane

Et comment a-t-elle réagi pour les choses dont tu lui as parlé ? Tu as senti qu’elle te croyait et pourrait intervenir ? Si oui tu dois lui en dire plus, tout ce qu il s est passé en fait. Si tu sens qu’elle ne t’a pas crue, trouve un moyen de surmonter ta peur et parle en à quelqu’un à ton collège. C’est une bonne idée d’alerter ton ou ta principal(e) de collège.
En tout cas, ne garde pas tout ça pour toi. Tu vas te rendre malade et ça ne te protège pas d’une autre agression.
Plein de courage

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
n n
2 années plus tôt
Reply to  Ariane

C’est normal que tu aies peur, on a toutes connu ça.
Déjà, sais-tu à quel adulte tu aimerais en parler si tu n’avais pas aussi peur, dis-nous?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ariane
Ariane
2 années plus tôt
Reply to  Colombine

Merci je suivrais tes conseils car tu n’a pas tort…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Jécoute
Jécoute
2 années plus tôt

Tu as peur de parler, ou tu as honte? C’est ton agresseur qui doit avoir peur ou avoir honte, pas TOI! Toi tu es digne et courageuse… mais tu dois te protéger car si cela devient pire… tu risques de souffrir pendant de très longues années.
Tu diras: mon père me touche de manière bizarre et il me fait peur. J’ai besoin d’aide. Ou si tu es timide tu montres ce site et le message que tu as ecrit….

Merci de remplir les champs obligatoires.



Alerte
Alerte
2 années plus tôt

Ce qui est en train de se passer est très grave, tu ne t’en rends peut être pas encore comptes et c’est normal. Cela te traumatisera a vie si tu ne prends pas les bonnes décisions. Je sais que c’est très dur mais tu en es capable ne t’inquiètes pas pour ça. Il faut que tu comprenne vite que même si ton père ce n’est absolument pas normal et complètement interdit par la loi. Tu sera protégé quoi qu’il arrive, entoure toi comme on te le dit de personne de confiance et bats toi contre lui. Arrête tout maintenant et surtout reste forte en TOUTES CIRCONSTANCES !! Essaie de trouver le plus possible d’amour pure tout au long de ta vie. Nous sommes toutes avec toi <3

Merci de remplir les champs obligatoires.



annonim
annonim
2 années plus tôt

Vous avez le droit d’écrire au Proc (+ facile selon moi), contacter la Protection judiciaire de la jeunesse (bof), la police ou la gendarmerie, appeler le 119, contacter l’asso Enfance et partage ou Lenfant bleu-enfance maltraitée ; vous pouvez le faire par LRAR au Procureur si vous ne voulez pas que la police ou la gendarmerie déforme vos propos.

Vous pouvez parler à votre médecin généraliste en prétextant que vous avez mal au ventre…

Si cela vous stresse, vous pouvez vous dire que vous écrivez pour vous, pour “décharger” votre mémoire, et commencer par décrire les faits avec les lieux et dates et les identités de l’agresseur, de ses complices… Ensuite vous déciderez si vous voulez l’envoyer.

Vous pouvez demander conseil au CFCV par ex ou aux juristes d’assoc’. La/le Proc est tenu de vous répondre sous qq mois.

BON COURAGE, prenez soin de vous, c urgent, ne culpabilisez pas, n’ayez pas peur pour votre père ni honte. Ne vous laissez pas décourager par des adultes qui ne seraient pas à 100 % de votre côté.

Vous avez le DROIT de grandir en sécurité, de réussir votre scolarité et d’être heureuse 🙂

Merci de remplir les champs obligatoires.