Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Super nouvelle : Le premier homme condamné pour outrage sexiste !

Un homme qui avait insulté une jeune femme dans un bus à Draveil a été condamné vendredi 22 septembre pour outrage sexiste par le tribunal d’Evry.

Une première depuis que la loi est entrée en vigueur le 3 août. Il dort en prison. Et pourra méditer sur son geste et ses mots.

• Les faits :

Il est 17 heures jeudi 19/09/18. Installé dans un bus bondé roulant à Draveil, un trentenaire fortement alcoolisé, déjà condamné dans le passé pour violences, se retrouve collé à côté d’une jeune femme de 21 ans. Il lui met une claque sur les fesses. La victime réagit. Et l’homme renchérit en se dédouanant puis en lui assénant « t’as de gros seins sale p… ».

Face à ce comportement, le chauffeur décide de venir à la rescousse de la jeune femme, il stoppe le bus, verrouille les portes et les laisse fermées en attendant la police.

L’homme s’en prend alors physiquement au conducteur, le malmène, mais est finalement interpellé par les fonctionnaires de police quelques instants plus tard.

• L’homme présenté en comparution immédiate a été condamné.

Le tribunal a retenu, comme l’y invite la loi, la circonstance aggravante que constitue le fait que les outrages sexistes aient été commis dans un véhicule affecté au transport collectif de voyageurs, ce qui a valu une amende de 300 euros à l’agresseur.

Celui-ci a également été condamné à neuf mois de prison, dont six avec sursis, avec mise à l’épreuve pendant deux ans, obligations de soins, de travail et d’indemnisation des parties civiles, pour violences en récidive sur personne chargée d’une mission de service public, agression sexuelle commise en état d’ivresse manifeste et refus de se soumettre au dépistage de l’état alcoolique. Il a été incarcéré le 22/09 et inscrit au fichier des personnes délinquantes sexuelles.

Un sursis d’une précédente peine a été révoqué à hauteur de 3 mois.

Le trentenaire devra donc effectuer 6 mois derrière les barreaux.

• « Les lois sont vraiment utiles lorsqu’elles sont appliquées, salue Marlène Schiappa, le 25/09. Je tiens à saluer l’engagement du chauffeur qui a joué son rôle de témoin vigilant, ainsi que la réactivité de l’institution judiciaire qui crée un précédent juridique. Désormais, les agresseurs et harceleurs de rue doivent savoir que le temps de l’impunité est révolu. »

• Autre bonne nouvelle :

Une nouvelle campagne sur les violences faites aux femmes à partir de demain!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

7
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
7 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
5 Nombre de personnes ayant commentés
psionicLa sauvage des années 1980miaCatouneLoulou Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Loulou
Invité
Loulou

Hourrah! Les temps changent, les temps ont changé. Enfin.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Comme tu dis Loulou ! Ça change !

J’ai entendu la nouvelle dans l’émission Quotidien il y a une heure, j’ai été vérifier l’info, puis j’ai voulu partager ma joie avec toutes les victimes !

Surtout regarde à partir de demain, les spots de la campagne sur les violences faites aux femmes et ce qu’il convient de faire dans ces cas-là, car ils sont très réalistes !

Merci de remplir les champs obligatoires.



mia
Invité
mia

Bonsoir Catoune… oui, c’est une bonne nouvelle.. un peu médiatique… car pour le reste, globalement, rien ne change.. les plaintes ne sont pas reçues, pas suivies d’effet.. et si elles le sont, elles prennent des mois et des mois pour un résultat très mitigé… j’en ai un exemple parfait, mon cas… six moi après ma plainte, rien… alors , non rien n’est gagné, rien de rien… à part les actrices de mee too et quelques affaires bien médiatisées qui donnent bonne conscience à tout le monde, il ne faut pas rêver, les frotteurs, les violeurs et les abrutis de tout poil ont encore de très beaux jours devant eux… la réalité des petites gens comme nous, c’est celle là… la patience et une justice à deux vitesses..je n’espère qu’une chose, c’est que les choses bougent, que les lignes bougent mais la réalité est malheureusement bien autre…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Bonsoir Mia,

Je vous comprends, bientôt cela fera deux ans que j’ai porté plainte pour discrimination envers une handicapée !

J’ai été auditionnée 9 mois après ma plainte, et depuis bientôt 11 mois sont passés et toujours rien ! Le caractère pénal a été reconnu et l’Association qui porte cette plainte en mon nom, recevra les dommages et intérêts !

Je n’ai pas porté plainte pour toucher quoi que ce soit, je voulais juste que justice soit faite et que les coupables soient punis !

Je sais bien que nous ne sommes pas grand choses et qu’il y a une justice à deux vitesses comme vous dites ! Mais les petits ruisseaux forment de grandes rivières qui peuvent devenir un fleuve !

Goutte après goutte, nous deviendrons ce fleuve !

La résignation et le découragement ne servent à rien à part à nous plomber le moral davantage !

Je préfère croire et espérer, qu’une profusion de petits cailloux formeront un jour un mur !

Mia, prenez exemple sur Simone Veil et sur Rosa Parks ! Si elles y sont parvenues, nous aussi, en étant toutes solidaires, nous y arriverons !

Je ne veux pas croire que Marie Laguerre se soit sacrifiée en vain !

Cette jeune femme est harcelée et menacée de mort depuis qu’elle a osé dire STOP ! Ne la laissons pas seule, ce ne serait pas bien de notre part, soyons toutes avec elle !

Encore un peu de patience Mia, et quel que soit le verdict, vous avez déjà gagné car vous n’êtes pas restée sans rien faire!

Vous avez DÉJÀ gagné !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Mia, c’est vrai qu’il y a encore tant à faire, mais chaque avancée doit nous conforter dans notre détermination à continuer même si cela paraît infime. Nous avons encore de quoi faire, hélas, bien trop, et c’est vrai, l’enquête victimisation laisse voir que 25% des femmes ne sortent plus dans l’espace public que très rarement et de manière contrôlée. Le fait qu’un homo porcus commun soit condamné dans les transports en commun est une avancée. Il est vrai que les bus s’y prêtent mieux mais c’est un espoir en la possibilité de voir les choses vraiment changer. Les porcs sont partout, et même en tant qu’homme, cet été je me baladais avec un tshirt starwars Leia et je me suis fait siffler… Ainsi, nous devons tout faire pour continuer à lutter, même si c’est accablant, la lutte contre la connerie ne s’arrêtera jamais, mais ce que nous devons garder à l’esprit, c’est qu’en ce moment ce sont es droits humains fondamentaux des femmes qui sont constamment avilis par les porcs, la menace qui pèse sur notre temps est de voir la prophétie d’Andréa Dworkin se réaliser, une éventualité terrifiante que nous devons à tout prix éviter.

Merci de remplir les champs obligatoires.



La sauvage des années 1980
Invité
La sauvage des années 1980

Bonjour,
Je suis contente qu’une sanction tombe aussi rapidement.
Super réaction du chauffeur.
Ce n’est pas évident pour eux.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

J’ajoute en passant ce soir qu’il s’agit d’une grande avancée pour les droits humains fondamentaux des femmes. Je vous conseille de lire les rapports de la fondation Scelles pour constater l’état lamentable de la condition féminine plus à l’est notamment. Il importe aussi de voir combien cela importe d’agir, voire par exemple les progrès réels faits en Espagne par une action constante et décisive dans des autorités que des femmes et hommes qui sensibles à leur cause. J’ajoute enfin que cet après-midi, place de la République à Paris a eu lieu une manifestation contre les violences faites aux femmes par le groupe d’action #Noustoutes auquel s’est joint le collectif des femmes brésiliennes de France en solidarité avec les manifestations au Brésil contre le candidat d’extrême droite misogyne Bolsonaro. Le figaro madame a couvert l’évènement sous le titre « Violences conjugales : Les voix des femmes convergent vers la place de la République », et le site autres brésils sous le titre: « Femmes unies contre Bolsonaro : rassemblement samedi 29 septembre à Paris ». L’article de Madame Figaro cite une des fondatrices de #Noutoutes qui cite balancetonporc et metoo comme point de départ. Il me semble donc clair que notre action n’est pas vaine, que nous devons continuer et que nous pouvons agir car comme je l’ai écris de nombreuses fois, de sombres forces sociales qui ne doivent rien au hasard sont à l’oeuvre. Je finirai en rappelant que le grand logicien Kurt Gödel affirmait contre le nazisme qui l’avait forcé à partir de son Autriche natale aux Etats-Unis que nous ne pouvons pas nous permettre d’être tolérants avec intolérants car sinon nous perdrons tout: nos valeurs humanistes, notre liberté, notre vie.

Merci de remplir les champs obligatoires.