Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

On joue au papa et à la maman

J’avais un cousin de mon âge, nous avions 3 ans ou peut-être 4, je ne sais plus, lorsque l’on a commançait à jouer au papa et à la maman, j’avais vu cela à l’école donc je voulais naturellement faire comme les autres. On se faisait des bisous, des calins, mais rien de grave. Plus tard, je dirai vers 7 ou 8 ans, nous avons commençait à jouer au docteur, il me touchait et à commençait à me toucher mes parties intimes par dessus mes vêtements. Ce n’est pas très grave non plus en soit, nous étions très jeunes, nous ne comprenions pas qu’il ne fallait pas faire se genre de truc, même si je dois avouer que j’étais très mal à l’aise. Plus tard encore, vers nos 10 ans, il me disait qu’il était amoureux de moi et qui voulait que l’on sorte ensemble en cachette. Vers nos 12 ans, la puberté commence et là il voulait que l’on fasse l’amour, j’évitais au maximum de le voir et surtout de rester seule avec lui, mais on se voyait toujours plusieurs fois par ans chez mes grands-parents et aux fêtes de famille, un vrai calvaire … Quelques jours après mais 15 ans, mes parents avaient organisé un anniversaire surprise et bien évidemment il était là. Il n’a pas arrêté de me suivre, de se débrouiller pour être avec moi, j’avais peur car je savais qu’il n’était plus question de jouer au papa et à la maman. Je vais aux toilettes, aux moment où je sors : il était là, un regard sombre, pervers, déterminé et là il me bloque contre le mur et m’embrasse de force et commence à mettre sa main sous mes vêtements. Je ne sais pas où j’ai trouvé la force mais j’ai enfoncé mes ongles de toutes mes forces dans ces bras, il saignait. A partir de ce jour-là il a compris que c’était fini la belle époque du “on joue au papa et à la maman”. Il m’a regardé d’un air surpris, il ne pensait pas que je réagirais mais je l’ai fait. Il est vite parti mettre sa veste pour que personne ne voit l’état de ses bras, du coup personne ne s’est douté de rien, de toute façon qui aurait pensé cela de lui ? Depuis ce jour il est totalement différent avec moi, comme si que l’on se connait à peine, comme si qu’il ne s’est jamais rien passé. Cela fait plus de 30 ans maintenant, on se croise peut-être 1 fois par an, il fait semblant de rien mais je sens qu’à l’intérieur il pense toujours à ce qu’il m’a fait et j’espère que cela le ronge. Aurait-il fini par me violer ? J’en suis certaine ! Est-il un délinquant sexuel ? Je ne sais pas et j’espère que non. Il est marié et a une fille, il a une bonne place, peut-être que maintenant il comprend ce qu’est d’être une femme, en tout cas je l’espère. Merci d’avoir pris le temps de m’avoir lu et bon courage à toutes les victimes qui sont bien plus nombreuses que ce que l’on pense. En tout cas cela soulage de parler car c’est la première fois que le fais.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneAnne Soloulou Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
loulou
Invité
loulou
Hors ligne

Pas sûr du tout que le regard noir et la froideur soient les effets de son remords, ce sont plutôt les effets de sa déception, de sa frustration, de son humiliation, des limites que vous avez dressées, et des griffures qu’il n’a jamais digérées.
Il a été un enfant agresseur, il a continué, soyez en sûre, à forcer l’autre toute sa vie. Et très rancunier en plus.
Enfin il me semble d’après ce que je viens de lire.
Il faut être déterminée comme vous l’avez été le jour des griffures pour ne pas subir. Bravo.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anne So
Invité
Anne So
Hors ligne

A vrai dire je ne disais jamais non, c’est sans doute ce qui l’a plus surpris quand j’ai réagi. Cela faisait des années que j’en avais peur, que cela me rongeais, je savais que je devais faire quelque chose pour que cela cesse et j’avais déjà imaginé plusieurs techniques de défense selon la situation et c’est comme cela que j’ai réussi à réagir. Si j’avais été prise au dépourvu cela se serait terminé autrement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou
Hors ligne

Anne So
Une leçon à retenir, prévoir, réfléchir à ce que l’on fera pour se défendre, c’est une clé pour s’en sortir. Cela évite la sidération et la passivité au moment crucial. Cela vous a sauvée, là c’est lui qui a été sidéré, vous avez eu chaud.
Quand même, des années à en avoir peur, il le savait, dangereux le cousin, un vrai porc.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Anne So,

Je pense que tout cela est arrivé à cause d’un manque de communication entre vous!

Lui en était resté au fait que vous flirtiez ensemble et il passait juste à l’étape suivante, dictée par ses hormones ! Il pensait que comme lui, vous éprouviez des sentiments et aviez envie de lui ! Il n’était pas encore mature !

Vous, vous étiez une jeune fille, dans votre corps et dans votre tête, et il n’était plus question de flirter avec le cousin ou de se laisser toucher par lui !

Il a dû avoir la surprise de sa vie lorsque vous êtes défendue ! Pour vous, il vous agressait, pour lui, il exprimait son amour! Gros décalage !

Avant qu’il ne vous agresse, lui avez vous dit où vous en étiez et que les jeux d’enfants étaient terminés ? Non, n’est-ce pas ? Vous avez pensé qu’il le comprendrait tout seul ! Un garçon ne comprend pas que c’est fini, si on ne le lui dit pas clairement !

Attention : le fautif, c’est lui ! Il n’avait pas à vous agresser sexuellement !

Mais, je suis certaine que dans sa tête, il ne vous a pas agressée ! Il pense plutôt, que c’est vous, en le griffant, qui lui avez fait du mal !

Peut-être, que maintenant, il en a conscience et qu’il se reproche son attitude envers vous et ne sait pas comment vous exprimer ses regrets ! Ou alors, il pense que vous êtes une folle furieuse qui ne sait pas ce qu’elle veut ! Ou …. ?

Si vous ne vous parlez pas, vous ne pourrez pas refermer cette blessure et vous resterez tous les deux dans le doute! Dommage !

Certes, cela le ronge, mais vous, vous n’oubliez pas, donc vous souffrez tous les deux!

Bravo tout de même à la lionne en vous ! Vous avez défendue votre territoire et fait fuir l’agresseur ! Félicitations !

Mon conseil : fermez cette blessure une fois pour toute ! Surtout s’il éprouve des regrets ! S’il n’en a pas, vous serez fixée, ce sera un porc !

Bonne chance !

Merci de remplir les champs obligatoires.