Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

vomir un soir

fin de l’été, je vais voir des concerts, festival, il y a un camping..deuxième ou troisième dodo. On m’a volé mes affaires la veilles, je les cherche dans le camping le soir, il y a un dernier concert,, mais je ne sais pas y assister à celui là, j’avais de l’argent dans un sac..enfin bon, je suis dans ce camping et la majeur partie des festivaliers monte voir ce super concert.. l’amie avec qui je dormais est repartie, je retrouve des amis des amis des amis près de qui je pose..ils me disent, puisqu’il y a des vols au camping, reste ici, surveille nos affaires, enfin, on s’est arrangé, j’ai accepté. Je me retrouve seul au milieu des tentes placées les une en face des autres..et je marche et je retrouve mon sac et plus loin après avoir cherché mon sac de couchage, contente, je le dit a voix haute  » wé j’ai retrouvé mon sac..un type approche, et il était .. et bien, je ne me souviens pas. Je me souviens être avec ce gars devant les tentes, heureuse sans doute et naïve, j’ai 21 ans, je reviens d’un voyage au pays de Galles, un chantier, j’étais partie avec un ami, Sylvain. j’étais bien là. Figurez vous que ce mec que je ne connaissais pas, me demande si ‘je n’ai pas envie de faire une sieste?
je suis rentrée dans cette tante avec ce salopard inconnu, et je lui demande comment il s’appelle, il me répond, steve. il me dit ça va et me monte dessus, je suis en dessous et là j’ai peur. je comprends ce qu’il veut je crois, j’ai très peur, je ne le connais pas, et ses yeux me font peur. Je lui dit Non non non, mais je ne hurle pas, je dit non encore, il baisse mon leging, et je vois son érection, il se met sur moi, je sens tout, j’ai peur et j’ai mal, je dit rien, je suis partie, je sais pas où je suis pendant que ça se passe, je le laisse faire, je ne frappe pas je n’hurle pas..rien. Je me suis abandonné. Il est resté. Il n’y avait pas de préservatif, rien, pas de préliminaire, non c’est un viol. Je lui ai demandé au début d’arrêté. Il n’a pas voulu entendre. Il à entendu son érection; et c’était facile pour lui, plus fort, le regard pour faire peur..terrifié. Les homme sont des monstres. Certains hommes n’ont pas de respect, ni pour eux, ni pour personne. La vie à continué, mais malheureusement je reste une proie idéal pour les salopards..et il y en a partout!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, votre récit est poignant et terrifiant. Ce porc vous a violé, il a nié votre libre arbitre, votre personne et donc votre humanité. C’est un crime abominable dont vous avez été victime alors que vous étiez une toute jeune femme dans un lieu que vous estimiez sûr par l’effet de fausse convivialité de l’ambiance festivalière et jeune. Vous décrivez l’effet de sidération qui vous paralyse, si bien que vous vous retrouvez totalement inerte, pire, vous êtes ailleurs, vous quittez votre corps, ce qui est un phénomène qui revient souvent dans les témoignages d’autres victimes sur le site. C’est une abomination incroyablement destructrice qui peut avoir des effets psychiques durables très destructeurs si vous ne consultez pas un thérapeute par la suite. Votre dernière phrase où vous affirmez être une proie idéale pour ces salopards m’inquiète au plus haut point, cela semble indiquer un traumatisme profond qui vous pousse à prendre des risques avec des ordures malsaines, c’est hélas aussi courant chez les victimes de viol. Ma chère anonyme, nous sommes un petit groupe de bénévoles du site, pas thérapeutes ni travailleurs sociaux mais juste des personnes qui aident les victimes qui viennent témoigner sur le site. Pour ma part, je suis un homme (si cela vous dérange ou vous irrite, faites m’en part et je m’effacerai). Je vais vous indiquer des sites afin de vous aider pour trouver une thérapeute où consulter, voici les liens d’associations d’aides aux femmes victimes de viol:

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes

CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
MFPF – Mouvement français pour le planning familial
http://www.planning-familial.org
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Vous pouvez également contacter le réseau France victimes, numéro vert 116 006
http://www.france-victimes.fr/
le site indique de nombreux liens utiles.

je vous indique aussi cet institut
http://www.institutdevictimologie.fr/

vous trouverez sur le site les adresses des centres régionaux.

Privilégiez parmi les liens ci-dessus le CFCV dans un premier temps, vous y serez entendue et vous pourrez consulter des thérapeutes compétentes et concernées par la cause des victimes. N’hésitez pas à revenir nous demander précisions ou informations complémentaires. Dans le forum, section et viols et tentative de viols vous pourrez trouver ma liste de liens complète dont je vous ai fait part d’un extrait.

Soyez assurée de notre affection, et de notre soutien inconditionnel.

Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.