Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

voisin pervers

Je suis une jeune fille originaire de la campagne partie faire mes études et ma vie lycéenne à bordeaux. Ma sœur habitant là bas cela m’éviter l’internat car mon lycée était à 10 min de bus de son lieu d’habitation. Ma sœur et mon beau frère sont en fauteuil roulant.
La maison ce situe dans une ville universitaire collé à bordeaux, dans un quartier calme et très familial. La maison forme un U, avec deux entrée. Une entrée donnant sur une rue et l’autre sur un parking qui fait un cul de sac et donne l’accès à l’entrée d’un stade de foot par où rentre les employés. Je fesait mes études dans un lycée d’hôteliers j’étais une des élèves doué de la classe, je participé à des concours. J’avais à cette époque un copain.
Mon histoire commence en sortant mon chien sur ce fameux parking où donner la deuxième entrée de ma maison trois ans avant le jour où tout est arrivée. Je vois un homme arrivais avec son chien le laissé se promenait sur le parking, jouait avec le miens. A ce moment là je commence à parler avec cet homme qui était en faites un voisin. Celui ci connaissait bien ma soeur et mon beau frère qui arrivait justement du travail a ce moment là et qui le saluait aussi. Nous avons parlé sur le parking puis nous sommes tous rentrées chacun chez sois. Chaque soir et chaque matin je le croisé en rentrant ou en partant au lycée m, il discutait avec mon beau frère pendant que les deux chiens s’amusaient.
Un jour en rentrant de vacance de chez mes parents en campagne je fais remarqué à ma soeur qu’un petit trou avez était percé sur mon volé roulant. Plus petit qu’une pièce d’un centimes.. nous ne sommes pas inquiétez.
Un soir en rentrant du lycée ma soeur m’accoste
« ou te déshabille tu dans ta chambre ? »
Je lui réponds un peu partout écoute c’est ma chambre.
Puis ma soeur me demande si je ferme la porte de man salle de bain car celle si ce trouve dans ma chambre face à la fenêtre.
Je lui répond encore non car je suis dans ma chambre.
A ce moment là elle m’annonce qu’un gardien du stade qui eté arrivait ce matin plus tôt que d’habitude avait attendu dans sa voiture l’heure d’embauche sur le parking. Après quelque minute il voit quelqu’un arrivait devant ma fenêtre et en sortant de sa voiture une personne se cache. Intrigué par la situation et en ayant vus un faisceau lumineux sur le volet en pleine nuit. il va donc voir mon beau frère quand il sortait la chienne et lui raconte la scène.
J’étais choqué je me suis mise à pleuré. Une personne me regardé prendre ma douche, m’habillé, me pesé chaque matin (car je suis une ancienne obèse) changer des serviettes hygiéniques ou m’entretenir. Je suis Immédiatement sorti dehors pour regarder devant ma fenêtre et là j’ai constaté qu’en regardant par le trou aucune des herbes folles qui se trouver devant mon volet me gratter les jambes j’ai donc baisser les yeux et je me suis rendu compte que j’avais mis les pieds sur deux traces de pas où l’herbe de pousser plus.immédiatement sorti dehors pour regarder devant ma fenêtre et là j’ai constaté qu’en regardant par le trou aucune des herbes folles qui se trouver devant mon volet me gratter les jambes j’ai donc baisser les yeux et je me suis rendu compte que j’avais mis les pieds sur deux traces de pas où l’herbe ne poussait plus. Cela voulait dire que la terre avait était foulé et re foulé.
C’était donc pour cette homme une habitude.
Ma sœur et mon beau-frère étant en fauteuil roulant chaque soir et chaque matin une dame venait les lever et les coucher. L’une d’elle qui était une personne de confiance à qui nous avions tout raconté a décidé de m’aider à retrouver cet homme. lendemain matin je me suis réveillé plutôt et j’ai décidé de sortir directement dehors pour voir si quelqu’un était là . J’ai appelé mon chien et nous sommes sortis dehors, À ce moment-là j’ai vu un homme arriva à vélo et je l’ai reconnu. C’était mon voisin celui avec qui j’ai discuté. Il a tourné la tête en pensant que je ne le reconnaîtrais pas . Je suis donc rentré dans la maison et fait part de mes soupçons à ma sœur. Celle-ci ne m’a pas cru et m’a dit que je m’imaginer quelque chose c’était mon voisin un homme sérieux père de famille est marié. Le lendemain nous avons donc décidé avec L’aide du jardinier est la femme qui aide ma sœur de tendre un piège cet homme.
Je me suis donc levé plutôt et surveiller l’entrée de la seule route qui menait à ma fenêtre. À chaque fois qu’une personne arriver caché derrière la fenêtre j’avais le cœur qui battait fort je les voyais prendre leur voiture et partir. Jusqu’à l’heure où normalement je me réveil à ce moment-là un homme est apparu au détour de la rue c’était mon voisin encore une fois. Cette fois-ci j’étais persuadé que c’était lui j’ai hurlé à la femme de venir, et moi je me suis placé dans ma chambre comme si de rien été en petite tenue. L’homme s’est bien diriger à la fenêtre comme prévu le jardinier a donc l’appeler la police et a décidé d’intervenir. La femme étant aussi sorti mon chien layant suivi quand elle a surpris l’homme devant la fenêtre il s’est dépêché de rattacher son chien et de courir. malheureusement mon chien lui étant familier il a commencé à jouer avec lui l’homme a donc tribu chez sur sa pauvre bête et nous avons du le lâcher pour le bien-être de l’animal il s’est enfuit.
J’étais pétrifié et la police n’a pas voulu se déplacer vu que l’homme n’était plus entre nos mains.
À ce moment-là le gardien du stade va chercher quelque chose dans l’ombre du mur. Celui-ci avait placé une caméra pour garder une preuve de la scène du matin.
Nous sommes rentrés avons regardé les images avec ma sœur et mon beau-frère avant de partir au commissariat. Malheureusement un problème se poser.
Oui nous connaissions cet homme c’était bien notre voisin et nous connaissions toute sa vie mais ni son nom ni son adresse.
Au commissariat ils m’ont donc dit que je porter donc plainte contre X et que ça ne servait à rien. J’ai rejoins ma meilleure amie au lycée je lui ai tout expliqué elle m’a donc suivi dans les rues à côté de chez moi pour faire du porte-à-porte. Je devais essayer de retrouver le nom de cet homme pour pouvoir porter plainte avec la peur de tomber nez à nez avec lui. Porte après porte personne ne savait de qui je parlais. puis un jeune couple de retraités m’a ouvert sa porte je leur ai raconté mon histoire et ils m’ont dit qu’il penser à une personne. Mais la personne à qui il pensait ça ne pouvait pas être lui c’était un homme respectable marié père de famille avec un bon travail respectable disait-il. Moi aussi c’est ce que je pensais avant ce fameux 22 novembre. Le soir en rentrant une fois le nom de cet homme en main je parler avec la femme qui m’a aidé le matin
Elle m’a avoué qu’en venant travailler elle l’avait souvent croisé pendant plus de deux ans déjà revenir du parking à l’heure où je me réveillé.
Après des interrogatoires cet Hommes niées. Mais la femme ayant témoigné qu’elle avait vu un jour non pas à vélo mais avec une camionnette blanche il a dû avouer car il se trouvait que son patron avait témoigné que ce jour là il était bien en possession du ce véhicule de la société.
Une fois l’histoire passée cet homme a reçuUn simple stage de citoyenneté.
Pour moi c’était bien trop peu par rapport à ce que j’ai enduré j’ai donc décidé de demander dommages et intérêts. j’avais perdu mon copain perdu mon job d’étudiant je n’osais plus aller dans les magasins dans les bars dans les boites de nuit dans les centres commerciaux tout ça parce que je n’avais qu’une peur être observé. J’enchaîne encore aujourd’hui crise d’angoisse et panique et parfois je me dis c’est bête il n’a fait que regardais par une fenêtre.
Mais au final moi ça m’a bouleversé
Toutes les questions qu’on peut se poser
Cet homme avait une femme une fille qui me ressemblait brune grande assez fine qui faisait les mêmes études que moi et je ne pouvais m’empêcher de penser à elle

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

8
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
8 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
OTTAWALouvepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère anonyme, je vous remercie de votre témoignage sobre, poignant et très intéressant à plusieurs titres. En effet, vous avez été remarquablement aidée par votre entourage allant jusqu’à fomenter un piège, filmer le pervers, tenter de l’appréhender, c’est un cas rare d’entraide face à une agression sexuelle répétée. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Vous avez tous fait des efforts remarquables pour bien peu, mais c’est aussi une bonne chose que de voir le délit reconnu et jugé. Vous avez eu parfaitement eu raison de demander des dommages car c’est bien normal et les dommages sont très concrets dans votre cas ! C’est un des aspects de votre témoignage très intéressant car vous montrez ainsi combien le respect de l’intimité est important pour son équilibre psychique et émotionnel. Votre témoignage illustre de manière très sobre et belle combien l’intrusion du pervers constitue un viol de votre intimité qui a des conséquences très importantes sur votre équilibre psychique et émotionnel, sur votre personne. Je crois comprendre que vous en souffrez encore, je vous invite à consulter au plus vite car votre traumatisme semble important et profond. je vous invite à le faire au moins pour diagnostiquer l’ampleur du traumatisme, vous avez peut-être besoin d’un suivi et d’un traitement adaptés.

Voici quelques sites pour vous orienter:

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions sexuelles, …

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

De tout coeur avec vous et n’hésitez pas à revenir pour toute précision utile.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre

Bonjour 100% d’accord avec Psionic. Je suis écoeurée et je dois avouer que la réaction du commissariat m’a mise en colère. OK porter plainte contre X ne sert peut-être à rien mais envisager de vérifer les informations et aller sur les lieux, pas sûr que ça ne serve à rien. Mieux vaux guérir que prévenir sauf que pour guérir il faut des preuves et que tous ces actes sont difficiles à prouver. Pour ma part, je pense qu’il vaut mieux prévenir car un pervers isole très rarement ces actes ! Vivement que nous soyons à l’ère de l' »homo respectus conscienticus ».
Bravo à vous pour vos démarches et au soutien de votre entourage. Heureusement que de telles personnes existent encore !

De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



OTTAWA
Membre

psionic Louve
je vous remercie pour vos commentaire
j’ai eu récemment un premier rendez vous avec une gynecologue ce que je n’avais jamais fait car pour moi l’idée de montrer mon corps est devenu impensable. ce rendez vous a été une vrai épreuve, j’ai tout expliqué a cette femme pour qu’elle comprenne mon malaise. j’ai beaucoup pleuré et angoissé. Elle m’a donné des numéros de personne qui pourrait enfin m’aider car la situation est devenu invivable. je suis egalement allée chez mon médecin traitent, c’est un homme en qui j’ai une grande confiance. je lui est avoué pour la première fois toute la situation et ce que je vivais. il ma donc donné un traitement, malheureusement psychologiquement ça m’a bouleversé de prendre ce genre de chose a cause de cet homme donc je n’ai pas supporter le traitement, je le vommisé chaque nuit. aujourd’hui je le supporte, j’ai pris rendez vous avec une des femmes que ma conseillé ma gynécologue.
je vous remercie de votre soutient

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Ottawa, je vous en prie, nous sommes là pour vous, moi-même, Louve et quelques autres qui se manifestent plus épisodiquement. C’est affligeant car on comprend combien vous êtes affectée par ce viol de votre intimité donc de votre personne et donc de votre humanité. Ne vous alarmez pas trop pour le traitement, souvent il y a des effets secondaires qu’il faut maîtriser, cela nécessite un peu de tâtonnement, il est possible que la dose soit trop forte ou que vous fassiez une réaction au médicament, il faudra sans doute soit changer soit réduire la dose. Espérons que la thérapeute que votre gynécologue vous a indiquée pourra mieux ajuster votre traitement. Par contre, je vous engage à ne pas regarder l’internet sur ces questions car il y a plein de mésinformation. N’utilisez que les sites fiables: allo docteur ou les sites officiels en .gouv. Il vaut mieux laisser cela aux experts médecins. Il vous faut chère Ottawa un suivi régulier par un bon thérapeute et un traitement adapté.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre

Bonsoir, vous êtes la bienvenue. Surtout ne perdez pas de vue qu’avec un entourage comme vous avez vous réussirez à vous reconstruire. Je vous assure que tous les hommes ne sont pas des pervers.
Vos démarches montrent votre force et votre intelligence donc gardez le cap et surtout n’oubliez pas de chercher ce qui continue à vous faire plaisir (comme je le dis souvent « vous faire vibrer ») Il s’agit peut-être de la musique, de la lecture, de l’écriture, du sport, du bricolage, de la création….
Ce que vous a fait cette ordure ne doit pas briser cette belle vie qui vous attend. Vous avez engagé toutes les démarches et je déplore encore que les forces de l’ordre n’ait pas d’autres leviers d’actions car à leur place je creuserai cette affaire mais ce n’est plus votre affaire désormais. Pour vous la priorité est de vous faire aider pour gérer les conséquences de la perversité de ce type.

Toujours à votre disposition.

Merci de remplir les champs obligatoires.



OTTAWA
Membre

Aujourd’hui je m’occupe l’esprit c’est comme ça que j’évite les crises qui m’arrive souvent le soir. Je me prépare pour les meilleurs apprentis de France donc je suis de 5h du matin à 20h occuper au travail puis mes entraînement. Je redoute un peu l’après le moment où je ne serais plus occupé comme cela, je n’aimerais pas retombé dans mes crises

Pour vos remarques sur la police j’étais aussi très choqué. Le matin ou j’y suis aller j’etait donc tout juste majeure mais n’était encore sous le choque et en panique de ce qu’il venait de ce passer. Ma sœur a donc voulus venir avec moi dans le bureau pour déposer plaintes. La policière c’est directement interposé elle ne voulait pas que ma sœur participe à l’entretien elle n’avait pas compris que j’avais besoin de quelqu’un avec moi et si d’ailleurs ma sœur n’avait pas été là pendant cette entretien j’aurais été tellement tétanisé que je savais que l’histoire ne serait pas aller plus loin
Pour elle la vidéo était y recevable car dans la nuit on distinguer l’homme son chien le faisceau de la fenêtre mais on distinguait pas la fenêtre complètement. Alors qu’on voyait bien l’homme faire des vas être viens être le faisceau lumineux et le coin de la rue pour voir si personne ne venait. Mais surtout que c’était une habitude ça te l’homme c’est directement avancé sans hésitation à ma fenêtre et son chien l’attendais assis plus loin quand il a eu finis son tour.

Ce qui m’a encore plus choqué c’est quand je suis revenu avec le nom et l’adresse de Lhomme et j’ai attendu j’ai attendu et j’ai attendu et la seule chose qui les intéressait c’était les résultats du match de rugby qu’ avait joué Mont-de-Marsan qu’il n’y avait plus de capsule à café dans la machine depuis deux jours et qu’il fallait aller acheter des clopes pour un mec qui était en cellule depuis la veille et qu’il devenait insupportable heureusement après je suis tombé sur un très bon enquêteur que je remercie chaque jour pour son investissement et qui a directement vu et compris que j’étais très touché est affecté et qu’il fallait qu’il se passe quelque chose
Le jour de l’audience il y a quelques mois j’ai voulu y assister pour pouvoir passer un CAP essayer d’oublier. Mon avocate a d’abord parlé a fait sa plaidoirie puis l’avocate de la partie adverse. je comprenais que c’était son travail mais pendant l’audience je me suis mise à pleurer et cette femme a dit en me regardant et en regardant la juge « ne vous laissez pas attendrir par ses fausses larmes de crocodile » cette phrase m’a fait tellement de mal qu’elle résonne encore dans ma tête et que même si je sais que cette femme n’a fait que son travail à ce moment-là je n’ai ressenti que du dégoût parce qu’elle était une femme tout d’abord et que je sais que si elle l’avait vécu en tant que femme elle l’aurait défendu différemment

Merci de remplir les champs obligatoires.



OTTAWA
Membre

psionic Louve je vous remercie car en postant sur ce site les deux commentaires si dessous et mon témoignage en plus j’attendais au plus profond de moi des réponses et vous avez pris le temps de me lire de m’écrire et de me comprendre

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chère Ottawa, je vous remercie de votre remarque délicate, cela nous va droit au coeur. Nous sommes là, avec Louve depuis le mois de juillet si je me souviens bien à tenir le site et aider les victimes qui ont besoin d’aide. Je suis sur le site depuis presque deux ans, l’année dernière le site a frôlé la fermeture durant l’été. Catoune, maintenant partie l’a tenu avec Loulou, (possiblement l’administrateur incognito). Nous sommes là pour vous, et nous resterons tant que le site sera opérationnel. Espérons qu’il durera.
Je vois que vous progressez et combien c’est difficile pour vous tellement vous être profondément atteinte dans votre personne, votre humanité par ce intrusion ignoble dans votre intimité. Il vous faut un suivi régulier, et aussi un espace de parole où vous pourrez peu à peu vous remettre de ce traumatisme. La condamnation du voyeur serait un grand soulagement pour vous car c’est une étape de justice, même s’il prend peu et doit vous indemniser.
Sachez que vous pouvez toujours venir ici, nous vous répondrons avec plaisir, jusqu’à ce que vous soyez guérie, ce que nous espérons voir advenir au plus vite pour vous !
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.