Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Violee par mon frere

En 1984, j’avais 28 ans, mon frere en avait 21. J’etais une rebelle, ayant grandi dans une famille sans amour, une mere narcissique et une vegetarienne avec un pere boucher. Mes ami(e)s et moi etions dans la provocation, et dans les fetes, ma meilleure amie et moi, mon frere et moi nous roulions des patins. Rien de sexuel, juste provoc. Le soir du jour ou j’ai eu un avortement, mon frere m’a viole.
Ca fait 34 ans et c’est la premiere fois que je le dis (si on ne compte pas la therapie). J’ai vecu avec cette honte toute ma vie.
Mais plus maintenant.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

12
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
11 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneKnutLouve Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

.Chère Anonyme,

Vous avortez et quand vous lui dites il vous viole ? Pourquoi ? Parce que vous avez avorté ?

Pourquoi avez-vous honte ? C’est lui qui vous a violée et c’est le seul coupable !

Racontez-nous ce qui s’est passé !

Le voyez-vous toujours ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve
Hors ligne

Bravo si tu as réussi à terrasser la honte. C’est bien ton frère qui devrait avoir honte et j’espère qu’il a fini par comprendre la portée de ses actes. Quel courage de témoigner aujourd’hui !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Knut
Invité
Knut
Hors ligne

Chere Catoune,
Merci de votre commentaire. J’aurai du mieux expliquer. Nous etions proches et il etait la pour me soutenir moralement lors de cet avortement. Il m’a accompagne a la clinique et est venu me chercher apres. J’etais loge chez des amis a la campagne, et je travaillais aussi pour eux. Mon frere etait venu juste pour me soutenir. Nous avions un peu bu et beaucoup discute. Puis nous devions dormir dans le meme lit. Il n’y avait jamais eu pour moi d’ambiguite dans notre relation.. Soudain il etait en moi. Ca s’est passe tres vite. je croyais etre dans un mauvais film. Je n’y croyais pas. J’ai garde cette honte toute ma vie. Je m’en voulais de ne pas l’avoir fortement repousse.
Je le vois tres rarement. Et je me sens toujours mal.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Knut
Invité
Knut
Hors ligne

Merci Louve. C’est en parlant a une amie hier soir (sans lui dire le viol) que j’ai eu comme une revelation. Nous parlions de relations en general. elle est tres spirituelle et parlait de honte, puis du mouvement #metoo. Et j’ai enfin compris que je devais me debarasser de cette honte. Je me sens maintenant forte.
Je ne crois pas qu’il ait compris
Merci de ton soutien

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Knut,

Habituellement, je dis aux victimes qu’elles ne sont responsables de rien !

Dans votre cas, malheureusement, vous avez une grande part de responsabilité dans ce qui s’est produit !

Je parle de la responsabilité d’une grande sœur envers son jeune frère ! Vous êtes censée donner l’exemple en tant qu’aînée!

Or vous avez perturbé l’éducation sexuelle de votre jeune frère, son apprentissage de l’interdit qui est : de ne jamais embrasser, toucher ou avoir de relation sexuelle avec sa sœur !

Le fait que vous l’embrassiez, comme vous dites, pour jouer les provocatrices, si pour vous, dans votre tête, tout était clair, il n’y avait aucune ambiguïté, dans sa tête de jeune garçon, il se passait tout autre chose, il était confus : Ma sœur me permet de l’enlacer, de l’embrasser, donc d’avoir des relations sexuelles avec elle !

L’alcool désinhibe, donc plus de complexes, plus de blocages, plus de retenues, plus d’interdits !

L’alcool a permis de faire sauter les dernières barrières de votre frère qui empêchaient la relation sexuelle entre vous deux!

Vous avez commis des erreurs qui ont provoqué la confusion de votre jeune frère et vous l’avez payé cher tous les deux!

Je dis tous les deux, parce qu’il ne doit pas être serein lui aussi !

Vous souffrez tous les deux de ce qui s’est passé entre vous ! Vous en portez tous les deux la responsabilité !

Et, votre frère n’est pas un porc ! Il était confus dans sa tête, en grande partie à cause de vous et de vos actions !

Mais, vous étiez jeune et inconsciente de ce que vos actes allaient impliquer ! Donc, ne vous faites pas de reproches, ne vous torturez plus, n’ayez plus honte !

Acceptez juste que parfois certains actes irréfléchis entraînent de graves conséquences !

Je me rappelle d’un film où la mère couvait trop son fils, toujours à lui faire des câlins ! Le mari considérant son fils comme un rival, le battait et était toujours sur son dos ! Eh bien sûr, la mère pour compenser, le consoler, le cajoler encore plus ! Si bien qu’un jour, étant allongée avec lui sur son lit, pour l’apaiser, soudain il était en elle !
Ce que j’ai trouvé d’admirable, c’est que cette mère a de suite compris les conséquences de ses actes et elle a immédiatement déculpabilisé son fils !

Il y a certes, une morale à cette histoire ! Mais, ce n’est pas le plus important ! Il y a autre chose de bien plus puissant !

Tout le monde risque de me tomber dessus pour ce que je vais écrire, mais il est nécessaire, pour votre bien à vous deux, que vous compreniez ceci :

Votre frère a eu une pulsion sexuelle, qu’il a assouvi, pour votre plus grand malheur, mais je pense qu’il y avait de l’amour pour vous dans cet acte, et non pas le besoin ou l’envie de vous posséder, de vous dominer, de vous détruire ou d’assouvir son pouvoir sur vous, comme les actes des violeurs !

J’espère que comme cette mère vous saurez lui pardonner, mais surtout : pardonnez-vous !

On commet tous et toutes des erreurs et on en souffre beaucoup !

Cessez de lui en vouloir et de vous faire des reproches !

N’ayez plus honte ! Relevez la tête !

Toute ma tendresse et toute mon affection Knut !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Knut
Invité
Knut
Hors ligne

Chere Catoune,
Je vous remercie du fond du coeur pour votre analyse tres intelligente, genereuse et bienveillante.
Oui, j’accepte la responsabilite, et je suis certaine que ca n’a pas ete facile pour mon frere non plus. Malheureusement ca a detruit notre relation.
Votre analyse est tres juste, et m’aide beaucoup a enfin accepte ma part de responsabilite, et en meme temps a ne plus subir ce sentiment de honte. J’etais une jeune femme perdue.
Merci
Knut

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Knut,

Merci pour votre réponse ! Vous m’ôtez un terrible poids !

Je suis vraiment soulagée ! J’avais très peur de vous blesser davantage !

C’est très angoissant et très difficile d’aider, car on doit dire certaines vérités qui fatalement risquent de heurter la sensibilité de la victime et c’est très dur à vivre!

Je me réjouis du fait que vous n’ayez plus honte ! C’est bien d’avoir accepté votre part de responsabilité !

Non, Knut, vous n’étiez pas une jeune femme perdue ou alors nous le sommes toutes !

Nous commettons toutes des erreurs, moi y compris, seulement parfois, l’addition est très salée pour certaines d’entre nous !

Vous avez eu une enfance très dure et très difficile et vous vous êtes construite comme vous le pouviez ! Moi aussi !

Le plus important, c’est d’apprendre de nos erreurs pour devenir meilleure, une personne bien !

Et vous y êtes parvenue ! Votre dernier écrit me le prouve ! À mes yeux, vous êtes quelqu’un de bien !

Je pense que vous devriez contacter votre frère et vous parler ! Il est temps que tous les deux vous trouviez enfin la Paix et la Sérénité !

Je vous ai apporté cet apaisement ! Maintenant, c’est à votre tour de faire en sorte que votre frère soit soulagé de ce crève cœur !

Lorsque vous l’aurez fait, vous éprouverez un véritable soulagement et une vraie sensation de liberté !

Vous serez aussi très heureuse d’avoir ôtez les chaînes de votre frère ! Vous ressentirez les effets d’être une personne bien et vous sourirez à nouveau !

En plus, vous aurez le bonheur d’avoir retrouvé un frère !

Vous saurez trouver les mots ! J’ai confiance en vous !

Surtout, n’oubliez pas de revenir m’annoncer la bonne nouvelle pour que je puisse me réjouir et célébrer l’événement avec vous !

Mes meilleurs vœux vous accompagnent Knut !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Knut
Invité
Knut
Hors ligne

Chere Catoune,
Je dois dire que le debut de votre message a ete difficile a lire, mais il fallait que je l’entende.
C’etait necessaire. Et vous vous etes exprimee avec beaucoup de compassion et d’intelligence emotionnelle.
Je ne sais pas comment vous remercier.
Vous avez du, vous aussi, souffrir. Votre generosite de coeur est immense. Et vos conseilles sans prix.
Je sais que l’ideal serait de lui parler de vive voix, mais ca va etre trop difficile. Pensez vous qu’une lettre soit approprié?
Vous etes une personne magnifique, Catoune, et vous m’avez aide, en 2 messages, plus que 6 ans de therapie!
Je vous tiens bien sur au courant, mais ca risque de prendre quelques jours ou quelques semaines.
Paix et serenite a vous Catoune
Knut

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Knut,

Merci pour toutes vos louanges ! Elles me vont droit au cœur et surtout elles me permettent de continuer à tenter d’aider les victimes, car ce n’est pas évident du tout ! Merci aussi pour votre souhait !

J’avais si peur de vous blesser, de vous traumatiser, d’aggraver votre ressenti, votre honte, et de vous faire souffrir encore plus !

J’ai attendu votre réponse avec angoisse, je peux le dire ! D’où mon soulagement !

Vous écrivez que j’ai fait plus pour vous en deux commentaires qu’en 6 ans de thérapie!

N’oubliez pas, qu’avec une psy, vous êtes en face d’elle, et si elle va trop loin, vous risquez d’avoir tellement honte devant elle, qu’elle risque de vous faire perdre votre dignité, et je peux vous dire que c’est très dur à encaisser, je l’ai vécu !

Sur ce site, vous ne me voyez pas, ne me connaissez pas et vous savez que c’est une victime qui vous répond ! Donc le coup porté n’aura forcément pas le même impact, il sera amoindri et votre dignité sera intacte!

Vous avez été très courageuse en venant sur ce site nous raconter votre histoire ! Aussi, je me suis dit que vous étiez prête à entendre ce qu’une psy aura du mal à vous dire, par peur !

Si moi qui ne vous connais pas, j’étais très anxieuse quant au fait de vous dire la vérité, imaginez votre psy, qui elle, vous connaît et vous voit ! Donc, ne lui en voulez pas, mais parlez-lui de vos progrès!

En ce qui me concerne, j’écris mieux que je ne dis ! Donc, va pour la lettre ! C’est approprié !

Mais, comment être sûre qu’il la reçoive ? Le mieux est de lui remettre en main propre, d’attendre qu’il la lise et d’en parler ensuite avec lui ! Vous pourrez ainsi, voir ses émotions en direct et vous expliquer, s’il y a lieu !

Knut, vous m’avez déjà remerciée ! Vous allez mieux et vous allez contacter votre frère pour vous libérer tous les deux de cette souffrance !

Quand ce sera fait, ce sera ma plus belle récompense !

J’attendrai de vos nouvelles en m’abonnant à votre post ! Ainsi, je serai avertie dès que vous me répondrez ou souhaiterez me parler ! Il vous suffira de mettre un commentaire à votre post et je serai alertée!

Bonne chance ! Mes meilleurs vœux de réussite vous accompagnent !

Toute ma tendresse Knut !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Knut
Invité
Knut
Hors ligne

Merci Chere Catoune.
Je voudrai encore vous dire a quel point vous m’avez aide, mais vous le savez deja.
Je vais maintenant me concentrer a ecrire cette lettre.
Et je promet de vous tenir au courant.
En prenant soin des autres, n’oubliez pas de prendre soin de vous.
Tendresse
Knut

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Knut,

Je vous en prie ! Merci à vous pour votre tendresse !

Bon courage pour la lettre ! Que votre cœur vous guide !

Je vais essayer de prendre soin de moi !

À bientôt !

Merci de remplir les champs obligatoires.