Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

VIOLEE DE 10 ANS A 17 ANS PAR MON PERE

Oui, j’ai 74 ans maintenant , et j’ai été violée pendant plus de 7 ans par mon père et je me souviens de tout comme si c’était hier!
Au début mon père me disait de ne rien dire sinon il irait en prison et on n’aurait plus à manger.
J’ai subi pendant toutes ces années , pour avoir la paix à la maison, un sacrifice en quelque sorte , mais je me demandais tout le temps :
“pourquoi moi????qu’est-ce que j’ai fait???”
Je me demande comment ma mère n’a jamais soupçonné quelque chose …A 17 ans , j’ai mis tout cela sous une grosse pierre dans ma mémoire pour enfouir ce cauchemar, ce secret dégoûtant , qui m’a perturbée , disons même pourri la vie dans ma vie affective……Je crois que je n’ai pas dit à mon ex mari que j’avais eu cette relation incestueuse pendant tant d’années ………Tout cela a ressurgi de ma mémoire à l’âge de 36 ans , quand un garçon qui me courtisait , et devant mon attitude m’a dit :
” tu as eu un problème avec un garçon dans ta jeunesse???”
Et là , je lui ai raconté, il était médecin , et il avait deviné quelque chose , et j’ai pleuré pendant des semaines …..
J’écrivais mon journal intime de jeune fille quand j’étais à l’école normale d’instit à Belfort, puis Besançon , et quand je le relis , le puzzle est clair et j’exprime mon mal être , mes séjours en infirmerie, mes maux de ventre nerveux …..Un frein à mon épanouissement !!
Mon père est décédé quand j’avais 42 ans et je m’étais juré de lui dire sur son lit de mort , de lui rappeler le mal qu’il m’avait fait ……Mais je ne l’ai pas fait!!!!!!!
Un jour , alors que j’emmenais ma mère en vacances , en pélerinage sur les lieux de mon enfance, j’avais 60 ans à peu près , elle 80 , je lui dis:
“tu sais Maman, le grand-père ****** m’avait tripotée quand j’étais petite , c’est toi qui me l’as dit , tu l’avais surpris …… Et il a fait cela aussi avec sa fille , tante ***** …..c’est un pédophile….; on dit que dans une famille , quand un homme est pédophile , ses enfants( garçons) le sont aussi…..”
Ma mère , à ce moment , me répond:
-ça m’étonnerait que tes oncles ****** et ******, aient fait quelque chose avec tes cousines!!
Je lui réponds:
-Oh!…..non !!!Je ne pense pas du tout ça!
Ce à quoi , elle répond :
-Tu n’vas quand même pas m’dire que ton père t’as fait quelque chose!!! ” sur un ton méchant et menaçant , que ça m’a d’abord sidérée, car je ne lui connaissais pas ce ton, et qui m’a pratiquement convaincue qu’elle n’était pas complice…..Elle n’aurait pas réagi comme ça !
Cela m’a soulagée , de savoir qu’elle n’était pas CONSENTANTE et COMPLICE des actes odieux de son mari!
Je n’ai rien répondu à sa réponse affirmative et surprenante.
Plus tard , un ou deux ans après, je lui ai dit:
“Maman, je vais publier mon journal , plus tard , dans lequel je raconte ma vie…….”
Elle m’a répondu ,sur un ton sec :
“S’il te plaît, hein, quand je ne serai plus là!”
Elle n’est plus là , depuis 5 ans déjà………
Je reste seule avec mon secret que j’ai dévoilé à ma soeur , PARAIT -IL , vers mes 18 ans , (elle en avait 12) , je n’en ai AUCUN SOUVENIR , en pleurant toutes les larmes de mon corps et lui racontant tout…..
C’est elle qui m’a avoué cela lorsque j’ai divorcé à l’âge de 36 ans , mettant la raison de mon divorce un peu sur ce traumatisme enfoui…….
Je croyais que personne ne savait , alors que ma soeur savait !!!!mais elle ne l’a pas dit à notre mère!!
Raconter tout cela par écrit , je le fais facilement, maintenant , sans trop d’émotion mais , si je raconte cela de vive voix à quelqu’un , et cela m’est arrivé plusieurs fois depuis….ces dernières années, je revis tout, comme si c’était hier, et je verse toutes les larmes de mon corps et je mets 2, 3 jours à m’en remettre!
Je ne sais plus si je l’ai dit à mon fils , qui a 52 ans………
Je ne sais pas s’il le sait…
Il risque de lire cela dans mes carnets que j’ai repris , il y a une dizaine d’année, et dans lesquels je raconte tout dans le détail ! c’est une horreur!
Je me rends compte que je ne suis pas la seule dans ce cas.
Et dire que j’ai été maîtresse d’école , et je pense avoir pressenti quelques cas similaires au mien chez certaines de mes petites élèves , et même ma dernière année , où j’avais un témoignage d’une maman d’élève qui m’avait signalé des relations douteuses entre un père et sa fille de 8 ans , que j’ai aussitôt signalé à mon inspectrice , et celle -ci de me dire :
-Mme , vous n’allez pas encore me mettre un problème d’inceste sur le dos , à quelques mois de ma retraite!!!!!
Et voilà !!! J’aurai signalé ……
La parole de l’enfant n’est pas prise au sérieux , quelquefois, celle de l’adulte non plus!!
En conclusion , j’ai bien réussi ma vie , excepté ma vie sentimentale ; et je suis certaine que cela est dû à mon traumatisme; c’est vraiment du gâchis!
Maryse

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
psionic
26 jours plus tôt

Chère Maryse, j’ai lu votre récit poignant et courageux. A la fin, j’en ai les larmes aux yeux. Je vous répondrai plus amplement un peu plus tard, il y a tant à dire et vous avez parfaitement raison.
De tout coeur avec vous.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
19 jours plus tôt

Chère Maryse, me revoici pour vous répondre plus amplement. En vous lisant la même impression se dégage très nettement: je retrouve tous les ingrédients de cette abomination incestueuse et ses effets destructeurs sur la victime.
La peur, les menaces de l’abuseur qui vous isole, vous petite fillette terrorisée et abusée. Votre mère qui ne voit rien, et vous-même paralysée. Vous tentez d’enfouir cela mais c’est vain car cela structure votre inconscient, et donc le développement de votre personne intime, donc de votre humanité: d’où votre bouleversant constat quand vous écrivez que cela a pourri votre vie affective. C’est absolument vrai, si terriblement vrai, et plus largement la vie de la victime en est pourrie.
Et puis le choc à vos 36 ans, une remarque d’un homme qui vous courtise, et tout remonte en vous bouleversant. Comme vous le remarquez fort justement, en tant que médecin il a sans doute perçu cette fragilité qu’il a relié à votre jeunesse, voire votre enfance: on ne pouvait mieux dire. Effet dévastateur puisque vous êtes affectée de pleurs durant des semaines. Votre carnet intime en témoigne: c’est très utile pour la suite si la victime entreprend un travail thérapeutique.
Le passage sur l’inceste et la pédophilie entre les générations est particulièrement important: votre affirmation est juste : des travaux en psychiatrie et en psychologie l’ont montré: l’inceste se transmet bien entre les générations ; les secrets noirs de certaines familles. J’ai des références là-dessus pour qui sera intéressé mais vous en particulier.
On comprend votre soulagement lorsque vous comprenez que votre mère ne saurait le souffrir: elle n’a pas couvert cette abomination ! (Au contraire de nombreux témoignages ici où certaines sont complices ou dissimulatrices.)
Chère Maryse, vous avez refoulé certaines révélations comme celle faite à votre soeur lors de vos 18 ans, dont elle a gardé pour elle le secret. Et de même pour votre fils.
Vous avez raison et je rappelle combien il importe protéger les enfants et surtout écouter leur parole sur ces sujets. C’est le drame de la plupart des victimes: elles doivent souffrir en silence atrocement toute leur vie.
Chère Maryse, ce n’est pas une fatalité et vous pouvez trouver de l’aide: je vous invite à consulter notre liste de liens utiles et de conseils aux victimes. Pour cela répondez à n’importe quel message, et cliquez sous le cadre dans la mention”Obtenir de l’aide”, un onglet s’ouvrira dans le forum sur la page des listes de liens et conseils aux victimes.
Il n’est jamais trop tard pour entreprendre un travail thérapeutique, et cela peut grandement améliorer votre état psychique et émotionnel, notamment, au besoin, par un traitement adapté. Je vous invite donc à contacter une association de victimes d’inceste et de pédophilie et de consulter par la suite.
N’hésitez pas à revenir nous demander quoi que ce soit.
Nous sommes là pour vous lire sans jugement et vous aider.
De tout coeur avec vous.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME