Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Violé par mon meilleur ami

Bonjour, je viens écrire parce que j’ai besoin d’en parler et je ne peux pas en parler à mes proches . J’ai rencontré un homme qui était toujours aux petits soins pour moi . C’était même trop il venait en bas de mon travail sans que je lui demande pour me raccompagner chez moi, me proposais de m’aider continuellement j’ai fini par sortir avec puis je m’étais attaché à lui . Début 2018 pour diverses raisons J’ai mis un terme a cette relation et je lui ai demandé d’être exclusivement qu’un ami. Je ne voulais plus avoir de relations sexuelles avec lui. Il m’a promis qu’il me respecterait qu’il serait sage. En août 2019 après plusieurs disputes par message. Il m’a avoué avoir abusé de moi lorsque j’étais sous caché. Pour remettre dans le contexte 1 an avant ces aveux en août 2018 après un incident j’ai eu une entorse à la cheville, au poignet et au doigt ainsi que des côtés fêlés. La douleur était insupportable. Cela faisait plusieurs jours que je ne dormais plus. Je lui ai demandé de venir me veiller sur moi car j’allais prendre une grande dose de médicaments dont de la morphine pour dormir. Je lui ai demandé de surveiller ma respiration et au moindre doute d’essayer de me réveiller et ou d’appeler les secours. Ce jour il a profité de moi et il m’a violé. Il m’a avoué d’être allé jusqu’au bout et être sorti à la dernière minute. Il m’a dit-il fallait que je te le dise pour me soulager la conscience et il s’est servi de la religion pour me dire que je devais lui pardonner. Ces aveux mon permis de comprendre que ce n’était pas la première fois qu’il me violait mais mon subconscient refusé de le croire je me battais contre cette idée. Le pire dans tout cela c’est que ce n’est pas le seul incident. Debut 2018 je lui avais faits promettre de ne plus me toucher, de me respecter et d’être sage et les rares fois où il venait dormir chez moi nous dormions lit séparé et il ne tentait rien. J’étais rassurée et avais entièrement confiance en lui. Nous sommes parti en vacances ensemble en mai 2018 tout se passait relativement bien.
Je l’ai même remercié de m’avoir respecté et rien tenter. Mais 3 jours avant notre retour de vacances tous a basculé. Je suis une personne qui ne bois pas j’ai la trentaine et au cours de ma vie je n’ai bu que 3 fois dans ma vie. D’ailleurs je lui avais dit à plusieurs reprises que je buvais pas parce que je n’étais pas dans mon état normal lorsque je buvais. Nous avons passé notre soirée dans un port. Nous sommes allés dans un bar puis dîner.
Lors de cette soirée il m’a convaincu de boire . Ma tête tournée et j’étais joyeuse nous sommes ensuite allés dîner. Il a pris un cocktail et m’a proposé de le boire avec lui. J’ai commencé à avoir chaud je voulais dormir. Je lui ai proposé de me laisser faire une petite sieste dans le restaurant parce-que je me sentais partir. Mais il a voulu rentrer immédiatement. Je ne me souviens plus comment j’ai pu arriver à la voiture. Je sais qu’il m’a embrassé et que l’ait repoussé dans la voiture je lui ai dit non ce n’est raisonnable et puis trou noir. Le lendemain j’étais dans son lit nu et il était sur moi m’a dit que la nuit dernière était fabuleux. Quand avais couché plusieurs fois . Il m’a dit que je lui ai fait une déclaration d’amour. Et il a recommençait je l’ai laissée faire. J’étais dégoûtée par moi-même, pour moi c’était de ma faute je n’avais pas qu’à boire et en plus vraisemblablement je lui ai dit que je l’aimais cette nuit-là . Ça devait être vrai alors. Je n’ai pas pu m’empêcher de me laver pendant un long moment après l’acte . Pour moi ce n’était pas de sa faute . je lui ai dit que je me sentais sale je ne voulais plus qu’il me touche . J’ai fini par me détester. Il a réussi à me faire croire que ce n’était rien. Il m’a fallu près de 1 an pour me convaincre que c’était bien un viol. Pour finir en décembre 2018 notre amitié était encore plus forte pour moi ,je pouvais lui faire entièrement confiance il avait veillé sur moi lorsque j’étais sous morphine (à cette époque je ne savais pas qu’il m’avait violé car il me l’a avoué en août 2019), il m’avait pardonner d’avoir bu lors de notre voyage. J avais perdu le sens de la réalité. Pourtant j ai un gros caractères.
J’aimais beaucoup sa compagnie il me disait qu’il m’aimait je lui expliquais souvent que notre amitié suffisait . Je lui préciser que si cette situation ne lui allez pas qu’il fallait mettre a terme notre amitié. Je lui rappeler très souvent de vive voix lors de nos longues conversations que je me sentais toujours sale depuis notre voyage et il le respecter il ne tenter plus rien .
En décembre 2017 il est venu dormir à la maison nous dormions sur 2 couchage différents comme d’habitude. Mais cette nuit là il a été très très assistant , il a insisté toute la nuit, j’ai du trouver tout les arguments possible pour qu’il me laisse tranquille parce que “non je ne veux pas ” ne lui suffisait pas. Il ne cessait de me dire je veux te faire un enfant ” c’était sa façon détourner de me demander de coucher avec lui même lorsque nous étions en couple”. en court d’arguments au petit matin j’ai céder et après avoir terminé il c’est mis à rire et m’a dit j’ai fait exprès de ne pas mettre de précaution pour que tu tombe enceinte.
Je me suis précipitée dans la salle de bain j’ai laver l’intérieur mis le jet d’eau pour qu’il aille le plus profond. Je n’arrivais même plus a parler , j’étais abasourdi, je l’ai ressenti comme un viol. J’ai fini par lui dire qu’il était fou . pourquoi avait il fait sa?.
Il m’a répondu que comme je l’ai laissée faire c’est que j’en avais envie. Je l’ai cru , il avait raison je ne me suis pas débattu. Lorsqu’il a vu mes pleurs il m’a demandé pardon, il m’a dit que j’étais sa seule amie, de ne pas l abondonner, qu’il ne recommencerai plus. Son fils allez bientôt partir très loin et qu’il le verrais rarement. Il avait besoin de moi. Je lui ai pardonner et je l’ai cru J’ai acheté la pilule du lendemain.
Je suis tombé enceinte et j’ai eu peur de détester cette enfant. Aujourd’hui je l’aime de tout mon cœur.
Cette homme a réussi à me convaincre que les viol qu’il a commis n étais rien que j’étais consentante. Il m’a annoncé à mon 8 ème mois de grossesse qu’il m’avait violé 1 an auparavant. J’ai du rester 5 jours au lit avec un mal de tête , une tension haute et très mal au ventre. J’ai eu peur pour moi et le bébé j ai même eu peur que mon bébé et moi perdons la vie.
Je me suis même demandé si il avait fait exprès de me le dire a ce moment là pour que nous perdions la vies.
J’ai tout occulté pour le bien être de ma grossesse.
Le pire c’est qu’aujourd’hui cette homme revendique sa paternité.
Il projette l obsession qu’il avait sur moi sur cette enfant. Aujourd’hui j’ai peur de tout ,je sors quasiment plus de chez moi.
Je me sent surveiller par lui, épier, salie. Je sais qu’il a était violent avec son ex femme il m’a avoué l’avoir plusieurs fois étranglée.

Lorsque je fais des cauchemars je fais pipi au lit.
Je ne prends plus soins de moi . Pour ne pas que quelqu’un d autre me fasse subir a nouveau cela.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si