Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Viol sous ghb

Bonjour. 16 ans après mon voyage en Guadeloupe, j’ai suivi Une thérapie EMDR Pour un problème autre. Cette thérapie m’a sortie de mon amesie. J’AI conscience aujourd’hui d’avoir été victime de viol par mon copain de l’époque en Guadeloupe qui à utiliser du ghb Pour me violer. Je continue la thérapie Pour vivre au mieux avec mon mari et ma famille. Cette découverte à été un coup de massue dans ma Vie. C’est pour cela que aujourd’hui je témoin pour ceux qui on vécu le même traumatisme ET surtout Pour informer vos enfants

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
Koxiepag_jalanonymous Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
anonymous
Invité
anonymous
Hors ligne

la drogue du violeur, saloperie de vie!!!! oui, ils faut informer les enfants, on ne peut pas les séquestrer , il faut qu’ils sachent se défendre mieux que nous avons su le faire. En plus, quelqu’un de “confiance”. J’imagine l’état de sidération, je suis de tout cœur avec vous. Courage,

Merci de remplir les champs obligatoires.



pag_jal
Membre
pag_jal
Hors ligne

Bonjour,

Je réagi à votre témoignage car j’ai une histoire similaire à la votre, sur laquelle j’essaye de poser des mots, après plus de vingt ans de silence.
Je débute actuellement une thérapie pour des problèmes de séduction compulsive. Lors de la dernière séance, ma thérapeute m’a posé la question que personne ne m’avait jamais posé avant : “avez-vous été abusé” ? J’ai alors répondu oui, et j’ai commencé à lui en parler, assez difficilement. Je n’aurais jamais pu en parler si on ne m’avait pas posé la question…
Voilà, c’est le point de départ de ma rédemption, je l’espère.
Mais je n’arrive pas encore à en parler à ma femme. Il y a comme une résistance interne qui m’en empêche.
J’avais 18 ans quand ça s’est produit. Aujourd’hui, je suis un homme marié de 41 ans avec un enfant.
Un groupe d’hommes homosexuels rencontré lors d’un week end dans le sud de la France m’avait fait consommer du GHB à mon insu lors d’une soirée en discothèque. Quand j’ai repris “conscience” (à moitié) j’étais dans un lit avec deux hommes, peut-être trois. Mes souvenirs sont très diffus, mais je dispose de flashs. J’ai toujours menti sur cette soirée, j’ai caché la vérité depuis plus de 20 ans, mais je sais bien que j’ai été abusé sexuellement. Quand je suis reparti de l’appartement, j’étais toujours dans le gaz, comme après une anesthésie…
Je ne sais pas quelles sont les conséquences sur le psychisme pour moi aujourd’hui, 20 ans après. Mais je sais qu’il est temps d’affronter cette triste réalité… J’ai peur que ma femme porte un regard différent sur moi si je lui en parle. Pourtant, je lui ai dit que j’avais quelque chose à lui dire, mais que ça me prendra du temps… Pour l’instant elle patiente sans trop me poser de questions. Je suppose qu’elle se doute ce qui s’est passé pour moi…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Koxie
Membre
Koxie
Hors ligne

Votre histoire est triste, tout comme celle de pag_jal. Avoir été abusé sous ghb, en plus, vous ne pouviez même pas vous débattre, en effet c’est la drogue du violeur, avez-vous envisagé de porter plainte? Courage, ne baissez pas les bras.

Merci de remplir les champs obligatoires.